L'oeuvre pour piano d'Anton Reicha

par
REICHA
Né à Prague en 1770 et mort à Paris à l'âge de 66 ans, Anton Reicha fut un compositeur prolifique laissant des ouvrages lyriques, des oeuvres vocales religieuses et profanes, plusieurs symphonies, des ouvertures, des concertos, des oeuvres de musique de chambre, de nombreuses pièces pour piano mais aussi des ouvrages théoriques et pédagogiques. Professeur de fugue et de contrepoint au Conservatoire de Paris, il eut d'illustres élèves dont Liszt, César Franck, Gounod, Berlioz,... ce dernier disant de lui : "il n'était ni un empirique, ni un esprit stationnaire mais un esprit positif, éloigné de tout dogmatisme". Les éditions Symétrie ont entrepris la publication des pièces pour piano en collaboration avec le musicologie anglais Michael Bulley, enrichissant ainsi le répertoire pour piano de cette époque avec une édition moderne des dix sonates de la maturité du compositeur dont trois Grandes Sonates offrant de belles innovations harmoniques et rythmiques. La série de publications offre différents niveaux de difficulté. Alors que la Sonate dite "Pastorale" et celle en fa sont d'un niveau moyen, La Chercheuse d'Esprit est un recueil de petites pièces à destination des pianistes débutants. Par contre, les trois Grandes Sonates et la Sonate en ré requièrent un niveau technique assez avancé. La série contient en outre des petites pièces telles Capriccio, Harmonie, Mesure composée, ou encore la très particulière Fantaisie sur un seul accord où on retrouve de nombreux traits d'écriture particulièrement audacieux pour l'époque, sans qu'ils soient d'une trop grande difficulté d'exécution. Déjà parues : - Sonate op. 46 n°1 en sol majeur - Sonate op. 46 n°2 en si bémol majeur - Sonate op. 46 n°3 en mi majeur - Sonate en fa - Sonate en fa majeur dite "Pastorale" - Grande Sonate en mi - Grande Sonate en ut - Grande Sonate en mi bémol - Sonate en ré - Capriccio - Harmonie - Mesure composée - Fantaisie sur un thème de Frescobaldi - La chercheuse d'esprit - Variations sur un thème de Gluck (extrait du 4e acte d'Armide) - Fantaisie sur un seul accord.

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>