Piazzolla legacy

par
Piazzolla

Astor PIAZZOLLA
(1921 – 1992)

Escualo; Vardarito; Milonga del angel; Las cuatro estaciones portenas; Adios nonino; Introduccion al angel; Jeanne y Paul; Balada para un loco; Revirado; Fracanapa
Tomas Cotik, violon, Tao Lin, piano
2017 DDD 64’01 Livret anglais CD Naxos 8.573 789

Le violoniste argentin Tomas Cotik et le pianiste americano-chinois Tao Lin nous proposent un deuxième album consacré aux tangos d’Astor Piazzolla avec un ensemble de compositions adaptées pour leur duo. Il fait suite à leur premier album Tango Nuevo, très bien accueilli par la critique. Les disques Piazzolla se multiplient, et ses tangos sont entrés dans le grand répertoire. On ne peut que s’en réjouir, même si l’on reste étonné. Piazzolla a étudié avec Ginastera, puis avec Nadia Boulanger, laquelle lui conseillera de suivre sa voie, et lui dira qu’il n’avait pas besoin d’être un musicien classique pour écrire de la musique sérieuse. Il écrivit alors surtout pour les membres de son quintette New-Yorkais, adoptant ainsi une attitude propre au jazz. Parmi les oeuvres de ce disque, il y a les Quatre Saisons, déjà enregistrées par Gidon Kremer et sa Kremarata Baltica, en alternance avec celles de Vivaldi (Nonesuch, 2011). Le duo violon-piano, secondé ci-et-là par une contrebasse et des percussions, est impressionnant. Les deux musiciens interprètent Piazzolla avec une affinité évidente pour sa musique. Une très bonne introduction donc à l’univers du compositeur argentin.
Dominique Lawalrée

Son 9 - Livret 7 - Répertoire 9 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>