Les lauréats 2022 des International Classical Music Awards (ICMA) 

par

Aujourd'hui, le jury des International Classical Music Awards (ICMA) communique les noms des  lauréats de l'édition 2022. 

"Notre jury international et indépendant a sélectionné les lauréats à partir d'une liste de nominations comprenant 377 productions qui composent un large éventail d'artistes et de labels. Nos lauréats sont l'expression des plus hautes exigences artistiques, et le palmarès montre que notre jury ne se contente pas d'une évaluation superficielle de l'industrie musicale mais effectue une analyse complète et approfondie. La liste des lauréats comprend de nombreux musiciens renommés, mais aussi de jeunes musiciens émergents.  17 labels sont également représentés !" a déclaré Rémy Franck, président du jury. 

Le chef d'orchestre Adam Fischer remporte le Prix pour l’ensemble de sa carrière ; le clarinettiste et chef d'orchestre Martin Fröst est quant à lui désigné artiste de l'année. Le violoniste italien Gennaro Cardaropoli est jeune artiste de l’année et son compatriote Julian Kainrath est lauréat du prix de la découverte. 

Sebastian Androne remporte le prix du compositeur alors que  Château de Versailles Spectacles est le label de l'année. 

Le prix de l'orchestre (Philharmonique du Luxembourg) est attribué au compositeur Francisco Coll. 

Les Special Achievement Awards sont attribués au chef d'orchestre Pierre Cao et au pianiste Michael Korstick. 

Dans les catégories audio et vidéo, 17 productions ont été récompensées. Les lauréats recevront les trophées lors de la cérémonie annuelle de remise des prix qui aura lieu à la Philharmonie de Luxembourg le 21 avril. Cette soirée comprendra également un concert de gala avec la participation d'un certain nombre de lauréats et de l'Orchestre philharmonique du Luxembourg dirigé par Adam Fischer. 

Le concert sera retransmis en direct par la radio publique luxembourgeoise 100.7 et ensuite par les stations de radio du réseau mondial de l'Union européenne de radiodiffusion. 

L’ombre de Vivaldi pour ces rares sonates pour violon ramenées à Dresde

par

Dalla biblioteca di Vivaldi ? Johann Friedrich Schreyvogel (fl. 1707-1749) : Sonate pour violon et bc en ré mineur. [Sächsische Landesbibliothek Staats- und Universitätsbibliothek de Dresde] Anonymes : Sonates pour violon et bc en ré majeur, fa majeur, sol mineur ; Johann David Heinichen (1683-1729) : Sonate pour violon et bc en ré majeur HauH 3.2 [Mus.1-R-70] ; Sonate pour violon et bc en ré majeur [Mus.2-R-8.52]. Johann Pachelbel (1653-1706) : Prélude en sol mineur pour orgue P. 410. Sue-Ying Koang, violon. Diana Vinagre, violoncelle. Parsival Castro, théorbe, guitare. Vincent Bernhardt, clavecin, orgue. Livret en français et anglais. Novembre 2020. TT 55’20. Calliope CAL2192

Flûte et hautbois autour de CPE Bach : deux nouvelles parutions

par

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788) : Sonates en la majeur Wq 48/6 (adagio), en la majeur Wq 65/32 (andante con tenerezza). Quatuors en la mineur, ré mineur, sol majeur Wq 93-95. Nevermind. Anna Besson, flûte. Louis Creac’h, alto. Robin Pharo, viole de gambe. Jean Rondeau, clavecin. Livret en français, anglais, allemand. Août 2020. TT 57’21. Alpha 759

The oboe in Berlin. Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788) : Sonate en sol mineur Wq 135 ; Sonate en fa majeur [arrgmt Wq 163]. Christoph Schaffrath (1709-1763) : Quatuor en mi bémol majeur CSWV D:6. Wilhelm Friedemann Bach (1710-1784) : Sicilienne en la mineur. Carl Ludwig Matthes (1751- ?) : Sonate en mi bémol majeur. Johann Gottlieb Janitsch (1708-1762) : Sonata di camera en si bémol mineur. Xenia Löffler, hautbois. Daniel Reuter, violon. Mickael Bosch, hautbois. Katharina Litschig, violoncelle. Györgyi Farkas, basson. Felix Görg, violone. Michaela Hasselt, clavecin. Livret en anglais, français, allemand. Octobre 2020. TT 63’11. Accent ACC 24377

L’occasione fa il ladro, une plaisanterie musicale de Rossini sur DV

par

Gioachino Rossini (1792-1868) : L’occasione fa il ladro, burletta per musica en un acte. Patrick Kabongo (Don Eusebio), Vera Talerko (Berenice), Kenneth Tarver (Comte Alberto), Lorenzo Regazzo (Don Parmenione), Giada Frasconi (Ernestina), Roberto Maietta (Martino), Gabriel Alexander Wernick et Silvia Aurea De Stefano (deux serviteurs de Don Eusebio). VIrtuosi Brunensis, direction Antonino Fogliani. 2017. Notice en anglais et en allemand, synopsis compris. Sous-titres en italien, en anglais, en allemand, en français, en japonais et en coréen. 90.00. Un DVD Naxos 2. 110706. Aussi disponible en Blu Ray.

Les Sonates en trio de Goldberg, affermies par Ludus Instrumentalis

par

Johann Gottlieb Goldberg (1727-1756) : Sonates en trio en si bémol majeur, la mineur, sol mineur, ut majeur DürG 10-13. Sonate pour deux violons, alto et basse continue en ut mineur DürG 14. Prélude et Fugue DürG 5 [arrgmt]. Ludus Instrumentalis. Evgeny Sviridov, Anna Dmitrieva, violon. Corina Golomoz, alto. Davit Melkonyan, violoncelle. Elizaveta Solovey, théorbe. Stanislav Gres, clavecin. Septembre 2020. Livret en anglais, français, allemand. TT 69’46. Ricercar RIC 426

Clavier bien tempéré : la fluide élégance de Michel Kiener, l’étrange bréviaire de Cristiano Holtz

par

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Das Wohltemperierte Klavier, Teil 1 & 2 BWV 846-893. Michel Kiener, clavecin. Livret en anglais, français. 2019. TT 55’19 + 53’27 + 72’15 + 76’08. Passacaille PAS 1078

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Das Wohltemperierte Klavier, Teil 1 BWV 846-869. Cristiano Holtz, clavecin. Livret en anglais, allemand, français. Octobre 2019. TT 60’24 & 62’36. Ramée RAM 1912