Sirènes et chants de séduction dans la lyrique baroque, avec A Corte Musical

par

Il Canto della Sirena. José de Torres (1665-1738), Sebastián Durón (1660-1716), George Frideric Handel (1685-1759), Henry Purcell (1659-1695), Henry Lawes (1595-1662), Tarquinio Merula (1595-1665), Pietro Veccoli (c1540-ap1597), Giovanni Battista Mariani (c1634-ap1697), Giovanni Battista Pederzuoli (c1630-1689), Giovanni Giordano (fl XVIIe s), Giovanni Giacomo Gastoldi (c1555-1609), anonymes. Alice Borciani, Annie Dufresne, soprano. Catherine Pillonel Bacchetta, mezzo-soprano. Rogério Gonçalves, basson, direction. A Corte Musical. Davide Monti, Stéphanie Erös, violon. Maria Ferré, Quito Gato, guitare, théorbe. Maria Christina Cleary, harpe. Theresia Kainzbauer, violoncelle. Stephan Schürch, violone. Corien de Jong, orgue. Février 2019. Livret en allemand, anglais ; paroles en langue originale, traduction en anglais. TT 62’19. Pan Classics PC 10390

Musique symphonique d’Auber, volume 5 : une brassée de raretés 

par

Daniel-François-Esprit Auber (1782-1871) : Zanetta : ouverture ; Entractes des actes II et III. Zerline : Ouverture ; Entracte de l’acte II ; Introduction et Airs de ballets de l’acte III. Philippe Musard (1792-1859) : Quadrille n° 2 sur l’opéra « Zanetta » de D.F.E. Auber. Janáček Philharmonic Orchestra, direction Dario Salvi. 2020. Notice en anglais et en français. 77.39. Naxos 8.574335. 

La Vestale enflamme les Champs-Élysées

par

Napoléon Bonaparte a cinq ans lorsque Gaspare Spontini voit le jour près d’Ancône en 1774. Au moment où les troupes françaises mènent la Première campagne d’Italie, le musicien part étudier à Naples et, sous la houlette de Piccini, compose plusieurs opéras bien accueillis sur les scènes ultramontaines.  

Tandis qu’à Paris le Premier Consul réordonne les institutions, fait jouer Polyeute et ériger la colonne Trajane, Spontini s’installe comme professeur de chant, adopte la nationalité française et cherche à faire représenter ses opéras comiques avec plus ou moins de réussite jusqu’à ce que la protection de Joséphine devenue Impératrice permette la création triomphale de sa Tragédie lyrique, La Vestale, en 1807.  

En dépit de son titre au parfum de version latine et d’une intrigue linéaire -une vierge amoureuse condamnée à mort pour avoir laissé s’éteindre le feu sacré de la déesse Vesta est sauvée in extremis par la foudre qui rallume le foyer-  la partition prend l’auditeur à contrepied.  

Fin de saison spectaculaire avec l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo

par

L'Orchestre Philharmonique de Monte Carlo termine sa saison des grands concerts symphoniques avec un merveilleux feu d'artifice sonore.  Au programme une suite de concert tirée de Pelléas et Mélisande de Claude Debussy et l'opéra Le Château de Barbe-Bleue de Béla Bartók. 

Kazuki Yamada dirige la suite composée à partir des Interludes orchestraux de Pelléas et Mélisande dans l’édition de son confrère Alain Altinoglu. Yamada et son orchestre nous donnent une merveilleuse performance où la couleur est devenue le son et le son les esprits de la nature au pupitre d’un orchestre concerné et très appliqué.  

Capriccio un anniversaire symphonique en patchwork 

par

Symphonic Highlights. Oeuvres de François-Joseph Gossec (1734-1829), William Boyce (1711-1779), Carl Philipp emanuel Bach (1714-1788), Luigi Boccherini (1743-1805), Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) ; Ludwig van Beethoven (1770-1827), Johannes Brahms (1833-1897), Piotr Ilitch Tchaïkovsky (1840-1893), Erwin Schulhoff (1894-1942), Dmitri Chostakovitch (1906-1975). Concerto Köln, Academy of St Martin in the Fields, Sir Neville Marriner ; Kammerorchester CPE Bach, Hartmut Haenchen ; Neues Berliner Kammerorchester, Michael Erxleben ; Camerata Academica des Mozarteum Salzburg, Sándor Végh, Dresdner Philharmonie, Herbert Kegel ; Berliner Sinfonie Orchester, Kurt Sanderling ; Radio Sinfonieorchester Stuttgart, Sir Neville Marriner ; Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, James Conlon ; Gürzenich Orchester Köln, Dmitrij Kitajenko. 1982-2003. Livret en allemand et anglais. 1 coffret de 10 Cd Capriccio 7338   

Compositeurs hongrois et polonais au cours de la terrible année 1948

par

Endre Szervánszky (1911-1977) : Sérénade pour cordes. Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) : Concertino pour violon et orchestre à cordes op. 42. Reszö Sugár (1919-1988) : Divertimento pour cordes. Grażyna Bacewicz (1909-1969) : Concerto pour orchestre à cordes. Orchestre de chambre Erdödy, direction et soliste : Zsolt Szefcsik. 2021. Notice en hongrois, en polonais et en anglais. 73.29. Dux 1802.