Un bouquet d’hymnes choraux anglais, sous l’égide de Vaughan Williams

par texas porn

Five Mystical Songs and other British Choral Anthems. Ralph Vaughan Wlliams (1872-1958) : O clap your hands, version pour chœur et orgue ; O taste and see ; Five Mystical Songs. Sir Edward Elgar (1857-1934) : Lux aeterna, arrangement de John Cameron ; Give unto the Lord op. 74 « Psaume 29 ». Gustav Holst (1874-1934) : Two Psalms – Psaume 148 ‘Lord, who hast made us for thine own’. Harold Darke (1888-1976) : O gladsome light, op. 38 n° 2. Herbert Howells (1892-1983) : Four Anthems : n° 3. Like as the hart. Samuel Sebastian Wesley (1810-1876) : Wash me throughly ; Blessed be the God and Father. Sir Charles Villiers Stanford (1852-1924) : Bible Songs, op. 113, n° 6 : A Song of Wisdom, version pour sopranos et orgue. Patrick Hadley (1899-1973) : My beloved spake, version pour chœur et orgue. Roderick Williams, baryton ; Julia Smith, Elizabeth Limb, Rachel Limb, Kate Jurka, sopranos ; Martin Ford, orgue ; Vasari Singers, direction Jeremy Backhouse. 2021. Notice en anglais. 76.14. Naxos 8.574416.

Bach au luth, la leçon insoumise d’Evangelina Mascardi

par

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Suite en sol mineur BWV 995. Prélude et Suite BWV 996. Partita en ut mineur BWV 997. Prélude BWV 998. Prélude en ut mineur BWV 999. Fugue en sol mineur BWV 1000. Partita BWV 1006. Evangelina Mascardi, luth. Livret en anglais, allemand, français, italien. Février 2020 – septembre 2021. TT 60’03 + 50’32. Arcana A529

A Genève, une Neuvième de Mahler inaboutie 

par

Pour  les concerts du 30 novembre et du 1er décembre, Jonathan Nott et l’Orchestre de la Suisse Romande avaient mis au programme une œuvre prisée du grand public comme le Concerto pour violon et orchestre en mi mineur de Felix Mendelssohn et un monumental ouvrage, d’abord difficile, comme la Neuvième Symphonie en ré majeur de Gustav Mahler.

Dans l’opus 64 de Mendelssohn, la soliste est une jeune artiste d’origine moldave, Alexandra Conunova, qui remporta en 2012 le Premier Prix du Concours de violon Joseph Joachim de Hanovre, avant d’arriver en finale du Concours Tchaikovsky de Moscou et de gagner le ‘Borletti-Buittoni Fellowship

’ de Londres en 2016. Après un début incertain où le dialogue entre le solo et l’orchestre recherche un équilibre, elle imprègne l’Allegro molto appassionato d’une poésie recherchant  la beauté d’une sonorité qui acquiert progressivement une certaine ampleur en accentuant les basses. L’Andante se confine dans un intimisme chambriste dont le canevas orchestral sous-tend l’expression, tandis que le Final pétille avec un brio qui lui permet d’enchaîner les traits de virtuosité brillants. Plus étincelant encore, le bis emprunté à la Deuxième Sonate pour violon seul d’Eugène Ysaye et à son mouvement initial paraphrasant ironiquement le Prélude de la Partita en mi majeur de Bach.

Christophe Rousset est le maître d’œuvre  d’une nouvelle gravure d’Acis et Galatée de Lully 

par texas porn

Jean-Baptiste Lully (1632-1687) : Acis et Galatée, pastorale héroïque en un prologue et trois actes. Ambroisine Bré (Galatée, Diane), Bénédicte Tauran (L’Abondance, Scylla, une Naïade), Robert Getchell (Comus, Télème), Cyril Auvity (Apollon, Acis), Deborah Cachet (Une Dryade, Aminte, une Naïade), Philippe Estèphe (Un Sylvain, Neptune), Edwin Crossley-Mercer (Polyphème), Enguerrand de Hys (Tircis, le Prêtre de Junon) ; Chœur de chambre de Namur ; Les Talens Lyriques, direction Christophe Rousset. 2021. Notice en anglais et en français. Texte complet du livret en français, avec traduction anglaise. 111'00''. 2CD CD Aparté AP269.

Alban Berg selon Sir Andrew Davis

par

Alban Berg (1885-1935) : Sonate pour piano, Op.1 (orchestration de Sir Andrew Davis) ; Passacaglia (orchestration de Sir Andrew Davis) ; 3 pièces pour orchestre, Op.6 ; Concerto pour violon “A la mémoire d’un ange”. James Ehnes, violon ; BBC Symphony Orchestra, Sir Andrew Davis. 2022. Livret en anglais, allemand et français. 60’02”. Chandos. CHSA 5270

Premier volet d’une intégrale pianistique de Louise Farrenc : les Études, par Maria Stratigou 

par texas porn

Louise Farrenc (1804-1875). Œuvres complètes pour piano, vol. 1 : Trente études dans tous les tons majeurs et mineurs op. 26 ; Douze études brillantes op. 41 ; Vingt études de moyenne difficulté op. 42 ; Vingt-cinq études faciles, op. 50. Maria Stratigou, piano. 2017/2020. Notice en anglais et en français. 140.41. Un album de deux CD Grand Piano GP912-13.

Rainy Days : « out of this world », de l’hypnagogique à l’étoile

par

Comme il faut bien choisir et que le timing de Rainy Days concurrence celui d’Ars Musica, je me concentre sur son week-end de clôture, avec le goût de trop peu du gourmand raisonnable qui se passe de l’entrée au profit du dessert -ceci dit, au vu des surprises que je vais vivre, j’ai plutôt l’agenda heureux.

Les Strange worlds de Juliet Fraser

J’arrive place de l’Europe un peu plus tôt que prévu, juste à temps pour profiter de la voix de Juliet Fraser, soprano cofondatrice, avec James Weeks, de l’ensemble vocal Exaudi, qui adore fureter dans le neuf de la nouvelle musique et offre trois pièces, toutes écrites pour elle mais avec des utilisations de voix différentes, qu’elle interprète, seule sur scène mais en interaction si constante et étroite avec le matériel électronique qu’on y entend un duo.

Commissionnée par Fraser (elle tient à ce travail de nourrissage du processus créatif) avec l’idée de traiter de la crise climatique comme une façon de provoquer réflexion et action, Nwando Ebizie, afrofuturiste volontiers provocatrice et saboteuse des frontières entre genres, puise dans sa propre expérience d’une fausse couche pour imaginer la création de la lune, fruit du choc traumatique de notre (bientôt) Terre avec la proto-planète Théia, pour I birth the moon, exploration sonique du mythe de la création aux accents stellaires, traces émotionnelles des espoirs, des peurs et de cette conscience vive et floue à la fois de l’absurdité implacable de la vie -et de sa perpétuation, à nouveau en danger.

Il est le sound designer derrière la table de mixage, mais également le compositeur de The Book of Sediments, œuvre commandée, elle aussi, avec le bouleversement environnemental en arrière-plan : Newton Armstrong y façonne tranquillement -et avec une délicieuse sensibilité au matériau sonore et à ses propriétés acoustiques- le lit sur lequel la chanteuse dépose sa voix, souffle et expire, relance le drone qui lui-même la relance, en résonnance avec la lente accumulation des sédiments marins au fil des millénaires -comme si on avait le pouvoir, le temps du morceau, de dévisager un processus que le temps rejette pourtant loin de notre portée.

Dans The mouth, sons enregistrés et sons live ont tendance à se confondre, les premiers provenant d’ailleurs essentiellement de celle qui ajoute sur scène ses souffles, soupirs, claquements de langue, des lèvres ou des mâchoires (des trois, c’est la pièce la plus physique, qui implique une lutte de l’interprète pour combattre ses propres freins, corporels ou psychologiques), parfois quelques mots ou de courtes phrases, rarement repérables en tant que tels, expérimentation conceptuelle menée par une Rebecca Saunders qui se focalise sur le seuil qu’est la bouche, porte frontière entre intérieur et extérieur, espace intermédiaire entre la petite voix de notre moi et celle par laquelle nous nous adressons au monde, aux autres -avec une volonté de communiquer à la clarté parfois défaillante et un ratissage qui retient les gros morceaux, ceux que nous gardons à l’intérieur et qui n’ont pas le droit de fuser à l’extérieur.

Bach sur dulcimer et orgue

par

Hebenstreit’s Bach. Œuvres de Johann Sebastian Bach adaptées pour tympanon et orgue. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates en la majeur BWV 1015,  en sol majeur BWV 1019,  en sol majeur BWV 1021, en mi mineur BWV 1023 ; Sarabande en ut majeur BWV 1009/4 ; Preludio en ut majeur BWV 1006/1 ; Prélude en ré majeur BWV 1007/1. La Gioia Armonica. Margit Übellacker, dulcimer. Jürgen Banholzer, orgue. Livret en anglais, allemand, français. Février 2021.  66’00. Ramée RAM2101