Hiroko Ishimoto : un piano défricheur pour quinze compositrices

par

« Pioneers ». Dora Pejavic  (1885-1923) : Blumenleben, op. 19 n° 5 : Rose. Cécile Chaminade (1857-1944) : Valse-caprice op. 33. Anna Bon (?1739-après 1769) : Sonate op. 2 n° 2. Clara Schumann (1819-1896) : 3 Romances op. 21 - n° 1. Agathe Backer Grondahl (1847-1907) : 3 Morceaux op. 15- n° 3 Humoresque ; 3 Morceaux op. 35 n° 2 Album. Amy Beach (1867-1944) : Hermit Thrush at Eve op. 92 n° 1 ; Légende écossaise op. 54 n° 1. Emma Kodály (1863-1958) : Valses viennoises. Lili Boulanger (1893-1918) : 3 Morceaux pour piano. Chiquinha Gonzaga (1847-1935) : Cananéa, valse, arrangement pour piano ; Agua do Vintem. Tekla  Badarzewska-Baranoswka (1834-1861) : Douce rêverie (Mazurka). Florence Beatrice Price (1887-1953) : Sonate : Andante. Tatiana Nikolayeva (1924-1993) : Album pour enfants op. 19 : Marche, Boîte à musique, Ancienne valse. Vitezslava Kapralova (1915-1940) : Préludes d’avril op. 13 n° 2 : Andante. Miyake Haruna (°1942) : 43° Nord : un Tango. Hiroko Ishimoto, piano. 2019. Livret en anglais et en allemand. 77.30. Grand Piano GP844.

Premier enregistrement acoustique pour La Dixième Symphonie (Hommage à Beethoven) de Pierre Henry

par

Pierre Henry (1927-2017) : La Dixième Symphonie (Hommage à Beethoven). Benoît Rameau, ténor – Orchestre Philharmonique de Radio France – Orchestre du Conservatoire de Paris – Chœur de Radio France – Le Jeune Chœur de Paris – Richard Wilberforce, chef de chœur – Pascal Rophé, Bruno Mantovani et Marzena Diakun, direction. 2020. 74’08. Livret en français et en anglais. 1 CD Alpha 630.

Les LGT Young Soloists dans un Beethoven très sympathique, mais pas vraiment "recomposé" 

par

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Sonate pour violoncelle et piano N° 3 (arr. pour violoncelle et ensemble de cordes par Paul Struck) ; Sonate pour violon et piano N° 9 « à Kreutzer » (arr. pour violon et ensemble de cordes par Paul Struck). Luka Coetzee, violoncelle ; Miclen LaiPang, violon ; LGT Young Soloists ; Alexander Gilman, direction. 2020. 61’19. Livret en anglais. 1 CD Naxos 8.579081.

L’Audito 2.0 de l’Orchestre National de Lille 

par

Le confinement a vu le développement exponentiel de l’offre des concerts en ligne. Que ce soit en streaming ou en différé, c’est presque l’entièreté du monde musical qui vient, majoritairement gratuitement, jusque sur les terminaux numériques des mélomanes. Dans ce contexte, certaines offres se distinguent tant par la qualité artistique que par le concept éditorial. C’est ainsi que Crescendo Magazine va vous entretenir de l’Audito 2.0, la salle de concert virtuelle de l’Orchestre National de Lille. 

Depuis 2015, à l’initiative de son Directeur général François Bou, l’Orchestre National de Lille s’est doté d’un studio numérique, complété par un système de caméras automatiques. Cet équipement a déjà permis à l’orchestre de mettre en boîte près de trente enregistrements audio (souvent récompensés par la presse et régulièrement chroniqués sur Crescendo Magazine) et différentes captations vidéos. Mais les deux confinements ont contribué à faire évoluer le projet vers la mise en ligne des concerts donnés sans public du fait des normes sanitaires en vigueur en France qui permettaient aux musiciens de jouer, mais sans audience. 

Carmargo Guarnieri, une autre face du Brésil musical 

par

Carmago Guarnieri (1907-1993) : Seresta pour piano et orchestre; Choro pour basson et orchestre de chambre ; Choro pour flûte et orchestre de chambre ; Choro pour violon et orchestre. Olga Kopylova, piano ; Alexandre Silverio, basson ; Claudia Nascimento, flûte ; Davi Graton, violon. São Paulo Symphony Orchestra (OSEP), Isaac Karabtchevsky. 2019. Livret en anglais et portugais. 58’11. 8.574197.