Beethoven par le quatuor Terpsycordes

par executive dating montreal

Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827)
Quatuors à cordes n° 6 opus 18 n° 6 et n° 15 opus 132

Quatuor TERPSYCORDE
2010-DDD-67'19-Textes de présentation en français, anglais et allemand-Ambronay AMY037
Primesautière mais sans épaisseur, telle apparaît la nouvelle version de l'opus 18 n° 6 sous les archets du quatuor Terpsycordes. Lecture légère, qui papillonne sans s'appesantir, elle rend cependant peu justice à l'imagination de cette page ambitieuse d'un jeune homme de 30 ans. Cette vision de lépidoptère se prolonge dans l'opus 132, ce qui est plus gênant encore. Dans cet himalaya de la musique de chambre, le ton presque badin ou trop précieux ne s'aventure guère qu'en surface, passe à côté du message beethovénien et finit par engendrer un ennui profond. Avouons qu'on espérait aussi un plus grand confort d'écoute de la part de quatre musiciens qui, tous, ont la chance insigne de toucher des Vuillaume. On attendait un feu d'artifice sonore mais, ici, le son d'ensemble est plutôt quelconque, sans attrait particulier, sans rien de cette puissance et de ce brillant qui caractérisent ces magnifiques instruments français. Un disque plutôt inutile, surtout au vu de l'écrasante et magnifique discographie dont nous disposons.
Bernard Postiau
Son: 9 Livret: 9 Répertoire: 10 Interprétation: 5

 

Les commentaires sont clos.