Fervente humilité

par

Franz SCHUBERT
(1797 - 1828)
Schwanengesang
Bo SKOVHUS, baryton, Stefan VLADAR, piano
2017- 62'- Textes de présentation et textes en anglais et allemand-chanté en allemand- Capriccio C5292

Après avoir enregistré Die Schöne Mullerin et Winterreise sous le même label, avec le pianiste et chef d'orchestre viennois, Stefan Vladar, Bo Skovhus présente ici le cycle Schwanengesang (déjà chanté en tournée notamment en février 2015 au Palais des Beaux Arts). Magnifique interprète du roi Lear ou de Beckmesser il y a peu sur la scène de l'Opéra de Paris, il assume désormais des rôles dramatiquement puissants (chez Wagner, Berg, Reimann,...). Il ne faut donc pas s'attendre à un bain de suavité polie. Ici, le tragique schubertien bouscule comme un torrent abrupt, brusque et tourmenté. Pas de recherche du « joli », mais une sensibilité singulière - faite d'humilité, de sincérité, de ferveur pudique. L'éclat du timbre se feutre sous une diction décantée. Le phrasé s'avère capable de souplesse dans les ornements (Am Fenster) tout en contrastant avec une expression très sombre (Die Stadt). C'est sans trembler que le chanteur danois plonge dans les incertitudes tonales du dernier Schubert avec ses résolution véhémentes à la limite du cri (impressionnant Doppelgänger). A l'inverse, Ihr Bild détimbré, dénudé, s'élève sur le fil du silence dans une atmosphère humble et poignante. La construction même du récital fait l'objet d'une volonté poétique et musicale tout à fait personnelle, regroupant d'abord les poèmes de Seidl, puis Heine, et terminant par Rellstab. Dans cette version inhabituelle, le titre de « Chant du cygne » apposé par l'éditeur après la disparition de Schubert, s'avère parfaitement en situation. Comme le chanteur (dont la voix captée beaucoup trop près engorge la diction et n'adoucit pas les aspérités), le pianiste Stefan Vladar, sensible et attentif, n'est malheureusement pas servi par une prise de son qui alourdit exagérément la définition sonore du piano (dans les graves surtout) et produit des effets de houle peu agréables (Wiegendlied).
Bénédicte Palaux Simonnet

Son 6 - Livret 7 - Répertoire 9 - Interprétation 7

Vos commentaires http://regenuity.com/rencontre-des-filles-de-bamako/

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.