Oratorio de Pâques

par http://csnleague.co.uk/speed-dating-musulman-paris-2018/

Johan Sebastian BACH (1685-1750)
Oratorio de Pâques BWV 249 - Concerto pour orgue d'après BVW 35 et 146
Capella d'Amsterdam, Orchestra of the Eighteenth Century, dir.: Franz BRÜGGEN, Ilse EERENS (soprano), Michaël CHANCE (alto), Markus SCHÄFER (ténor), David WILSON-JOHNSON (basse), Pieter-Jan BELDER (orgue)
Live avril 2011- 58'57- Présentation et textes en anglais, français et allemand-Chanté en allemand-Glossa N° GCD 921 115

Comme l'oratorio de l'Ascension, celui de Pâques (BWV 249) est assez composite, Bach réutilisant -souvent par goût ou bien pris par le temps- certains éléments antérieurs qu'il réorchestrait ou adaptait à la nouvelle solennité ( nombreux exemples mis en valeur dans le texte bien documenté du livret). Si l'on s'en tient aux photos de la pochette, l'enregistrement se fit de joyeuse humeur. Et c'est vrai qu'à la tête de la Cappella Amsterdam et de son Orchestre of the Eighteen Century, Franz Brüggen donne un bel exemple de vitalité (à 77 ans) d'enthousiasme et de volonté. Courage qui en dépit des ravages de la maladie et de l'âge, exprime la Joie. C'est elle qui nourrit cette musique de l'intérieur comme son interprétation. C'est bien cela que l'on voudra retenir malgré un couplage discutable – l’œuvre étant fort courte, à peu près ¾ d'heure, on a ajouté des transcriptions pour orgue de deux cantates (BVW 35 et 156) certes dans l'esprit de l'oratorio de Pâques mais qui n'ont pas été voulues telles par le compositeur. Malgré des solistes inégaux ( l'alto qui remplace une mezzo), une prononciation assez floue des chœurs et surtout une prise de son aléatoire. Il est vrai qu'il s'agit d'une captation en direct à Amsterdam et Utrecht.
Bénédicte Palaux Simonnet

Son 6 - Livret 10 - Répertoire 7 - Interprétation 7

Les commentaires sont clos.