Mots-clé : Actes Sud

Bernard Foccroulle livre à des réflexions sur le monde de l'opéra

par Read Full Report

"Un art qui donne sens au monde" est le sous-titre de ce recueil d'entretiens. Cette belle phrase sert de fil rouge à la pensée de l'ancien directeur de la Monnaie (1992-2007) et du Festival d'Aix-en-Provence (2007-2018). Fil rouge qu'il déclinera en quatre entretiens, comme suit : la création, la participation du public, le dialogue interculturel, et la place de l'opéra dans un monde globalisé. Rédactrice en chef de L'Avant-Scène Opéra, Chantal Cazaux interroge Bernard Foccroulle sur la création contemporaine, qui évite au genre de devenir muséal.

https://www.clinichedentalicroazia.com/

par Read Full Report

Camille Saint-Saëns, le compositeur globe-trotter
par Stéphane Leteuré
Après la production de son premier opéra, Le Timbre d'argent, à la salle Favart, encadré par un colloque substantiel, événements critiqués ici-même, puis la parution de deux importants CD de mélodies, et le début d'une intégrale des concertos pour piano, Saint-Saëns semble avoir le vent en poupe ces derniers temps !

"La somme" Henri Dutilleux

par

En 1997, les Editions Actes Sud publiaient un petit ouvrage Dutilleux, "Mystère et mémoire des sons", une série d'entretiens avec Claude Glayman.
A l'occasion du centième anniversaire de la naissance du compositeur -il est né le 22 janvier 1916 à Angers alors que son père se bat sur le front de Verdun- l'éditeur lui consacre une somme de 1768 pages en papier bible de la plume de Pierre Gervasoni, bien connu des lecteurs du Monde où il est critique musical depuis vingt ans cette année et qui s'est attelé pendant sept années à l'élaboration de la tâche.

En attendant le livre définitif

par Read Full Report

Rimski-Korsakov par Xavier Lacavalerie 
Il n'existe pas de grande monographie sur Rimski-Korsakov en français comme il en existe sur Tchaikovsky, Stravinsky ou Prokofiev et c'est dommage, étant donné l'importance de ce compositeur majeur. L'ouvrage que voici est certes intéressant, mais, limité à moins de deux cents pages par les impératifs de l'éditeur, il ne peut prétendre à l'exhaustivité.