Mots-clé : Enrique Mazzola

Festival de Salzbourg : mythe et variation

par

Dans son exploration des mythes, le festival de Salzbourg ne s’est pas limité au grand répertoire dramatique et lyrique avec des œuvres comme Médée de Cherubini ou Œdipe d’Enescu. Il y a bien sûr aussi Jacques Offenbach qui s’est laissé inspirer par le monde antique. Et puisqu’en 2019, on commémore son 200e anniversaire, son opéra-bouffe Orphée aux Enfers était programmé dans une mise en scène du metteur en scène australien Barrie Kosky, directeur du Komische Oper Berlin, un artiste d’une grande imagination et d’une belle virtuosité. On avait annoncé la version originale en français avec les dialogues parlés en allemand. Finalement, tous les dialogues étaient confiés à l’acteur Max Hopp qui interprétait aussi le rôle de John Styx. Max Hopp a rempli cette tâche avec une grande et admirable virtuosité mais le public devait être aux aguets pour suivre le tourbillon imaginé par Barrie Kosky.

read more

par creative writing sparks

Gioacchino ROSSINI
(1792 - 1868)
Arias et duos tirés de L’Italiana in Algeri, Tancredi, La pietra del paragone, Semiramide, Matilde di Shabran, La gazza ladra, Il barbiere di Siviglia – Duetto buffo di due gatti
Marie-Nicole Lemieux, contralto – Patrizia Ciofi, soprano – Julien Veronèse, basse – Chœur de l’Opéra national de Montpellier Occitanie, Orchestre National de Montpellier Occitanie, dir.: Enrique Mazzola
2017-DDD-79’38-Texte de présentation en anglais, français et allemand-Erato-0190295953263

Bel canto amore mio

par

Ouvertures d'opéras de Bellini, Donizetti, Meyerbeer, Mercadante et Rossini
Orchestre National d'Ile de France, dir.: Enrique MAZZOLA
2016-57' 26''-Notice en français et en anglais-NoMadMusic NMM029

Reprises et Nouveautés à Pesaro

par

La Gazzetta

Le festival Rossini de Pesaro a dédié sa 36ième édition à la mémoire du grand metteur en scène italien Luca Ronconi récemment décédé. De ses productions à Pesaro nous retenons surtout sa mise en scène de « Il viaggio a Reims », ce chef-d’œuvre redécouvert et reconstruit, et présenté pour la première fois le 18 août 1984 sous la direction musicale de Claudio Abbado.