Mots-clé : Sara Mingardo

why dating an older man is awesome

par http://www.creativeagent.ch/

Si les conceptions de Romeo Castellucci ne font pas toujours l’unanimité (on se souviendra autant de sa pénible et prétentieuse Flûte enchantée que de sa sensationnelle Jeanne d’Arc au bûcher), on ne peut dénier le sérieux du travail du metteur en scène italien et son souci de toujours vouloir interroger et remettre en question des oeuvres que nombre de ses confrères paresseux se contentent d’illustrer plus ou moins bien.

Aussi, lorsqu’on apprend que l’artiste a jeté son dévolu sur le Requiem de Mozart, on est en droit de se demander à quoi on peut bien s’attendre dans cette production déjà montrée à Aix-en-Provence en 2019 et présentée pour la première fois à la Monnaie.

En 1917 déjà, Victor Chklovski écrivait fort à propos que le propre de l’oeuvre de l’art était d’opérer une désautomatisation de la perception. Et si le théoricien russe avait à l’esprit la littérature, Castellucci applique ici parfaitement cette notion en faisant du remarquable choeur Pygmalion le véritable héros de la représentation. Nous n’avons plus devant nous des choristes en rangs d’oignons le nez dans la partition, mais des artistes qui chantent bien sûr, mais aussi -renforcés par une douzaine de danseurs- jouent et dansent avec une confondante habileté.

Rossini et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg

par

Gioacchino Rossini (1792-1868) : Petite Messe solennelle. Eleonora Buratto, soprano – Sara Mingardo, mezzo – Kenneth Tarver, ténor – Luca Pisaroni, basse – Winer Singakademie (Tobias Berndt) – Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Gustavo Gimeno, direction. 2019-DSD/SACD-81’52-Textes de présentation en anglais, allemand et français-Pentatone-PTC5186797

Andris Nelsons à Lucerne

par

Johannes Brahms (1833-1897)
Sérénade n°2 en la majeur, Op. 16 – Rhapsodie pour alto, chœur d’hommes et orchestre, Op. 53 – Symphonie n°2 en ré majeur, Op. 73
Lucerne Festival Orchestra, Andris Nelsons, direction – Sara Mingardo, alto – Bavarian Radio Choir, Gerald Häussler, chef de chœur
2015-DVD-109’-Textes de présentation anglais, français et allemand-Accentus music-ACC20325c

Limpide et poignant

par

Stabat Mater Dolorosa
Oeuvres de Pergolèse et Vivaldi
Sara MINGARDO (contralto), Silvia FRIGATO (soprano), ACCADEMIA DEGLI ASTRUSI, dir.: Federico FERRI
2010-enregistré en public-DDD-1:03:52-présentation en anglais et italien-pas de textes-Chanté en latin-KAL007

Profondeurs mahlériennes

par

Gustav MAHLER (1860-1911)
Kindertotenlieder (arr. Riehn)
Lieder eines fahrenden Gesellen (arr. Schoenberg)
Quartettsatz
Feruccio BUSONI (1866-1924)
Berceuse élégiaque (arr. Stein)

Sara MINGARDO (contralto), Grazia RAIMONDI (violon), Silvio DI ROCCO (alto), Olaf LANERI (piano) MUSICA AUREI, Luigi PIOVANO (violoncelle et direction)