Des mélodies de Rossini par Marilyn Horne

par http://www.donjupp.de/

Gioachino ROSSINI
(1792-1868)
16 Mélodies-Extraits de Otello, L'Italiana in Algeri et Tancredi
Marilyn HORNE (mezzo-soprano), Martin KATZ (piano)
1992-ADD-79'41-Textes de présentation en anglais et allemand-Hänssler CD 93.721
Bien sûr, on se félicite toujours d'un nouveau disque de Marilyn Horne, surtout lorsqu'elle aborde Rossini, le compositeur chez qui elle parvenait sans doute le mieux à exprimer sa personnalité. Mais en 1992, la voix qui avait tant enchanté les mélomanes à la fin des années 60 s'est durcie, le vibrato est parfois difficile à maîtriser, les sons ouverts ne sont pas toujours fort agréables à l'oreille. Reste l'intelligence du chant, l'art absolu du bel canto qui transpire à chaque inflexion. Pour la plupart extraites des Péchés de vieillesse, chacune des seize mélodies est servie avec amour par la mezzo américaine. Quelques extraits d'opéras (Otello, L'Italiana in Algeri, Tancredi) viennent compléter ce récital donné au festival de Schwetzingen auquel le label Hänssler consacre une série de plus en plus fournie, où elle est accompagnée par le toujours irréprochable Martin Katz. Le bilan reste mitigé, tout de même: on admire la science, l'inimitable legato, le coeur, l'amour porté à cette musique, mais l'état de la voix, vraiment, destine ce disque avant tout à ceux qui connaissent par coeur ses magnifiques enregistrements Decca et qui sauront passer au-delà des outrages du temps que révèle un peu tristement ce disque. Du grand art, malgré tout.
Bernard Postiau
Son 9 - Livret 8 - Répertoire 10 - Interprétation 7

Les commentaires sont clos.