Heino Eller, le maître d’Arvo Pärt

par essay on time discount code

Heino ELLER  (1887-1970) : Concerto pour violon en si mineur–Légende symphonique–Fantaisie en sol mineur pour violon et orchestre–Symphonie n° 2 (inachevée). Baiba SKRIDE (violon), Orchestre national symphonique d’Estonie, dir. : Olari ELTS. DDD–67’ 43’’–Texte de présentation en anglais–Ondine ODE 1321-2

Heino Eller est une figure importante de la vie musicale en Estonie, où il a notamment enseigné la composition à Tartu, sa ville natale, et où il a été l’initiateur d’un groupe (au sens du Groupe des Six en France) fédérant divers musiciens du pays tels qu’Eduard Tubin (lequel s’est réfugié en Suède en 1940 et a pris plus tard la nationalité suédoise). Et puis, et c’est un de ses principaux titres de gloire, Heino Eller a été au Conservatoire de Talin le professeur d’Arvo Pärt.

Ses propres œuvres sont de facture assez classique et doivent beaucoup à la fois à Edvard Grieg, à Alexandre Scriabine et à Jean Sibelius, ainsi qu’en témoignent les quatre qui sont exécutées sur ce disque par l’Orchestre national symphonique d’Estonie et la violoniste lettonne Baiba Skride, lauréate du Concours Reine Élisabeth en 2001. La plus intéressante d’entre elles est Légende symphonique (un premier enregistrement mondial). Elle a été écrite en 1923 puis revue en 1938 (Heino Eller a régulièrement revu ses compositions), et a l’aspect d’une puissante fresque musicale, où alternent les passages lyriques, justement à la manière d’Alexandre Scriabine, et les sections enjouées, allant même jusqu’au grotesque – ce qui confère à l’ensemble un réel attrait.

Dans un entretien accordé à Enzo Restagno en 2012, Arvo Pärt a déclaré avoir une « profonde gratitude » pour son professeur de composition, d’autant que cet homme aura toujours eu l’intelligence – le talent – de laisser chacun de ses élèves suivre sa propre voie. Et c’est pourquoi, a-t-il ajouté en pensant à lui et à Lepo Sumera (disparu en 2000, à l’âge de trente ans), ils sont tous si différents les uns des autres.

Jean-Baptiste Baronian

Son 8 – Livret 6 – Répertoire 7 – Interprétation 8

 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.