Joli CD, mais un peu bancal : à classer à Elgar

par easy essay on wildlife conservation

Ralph VAUGHAN WILLIAMS
(1872-1958)
The Lark Ascending - Fantasia on a Theme by Thomas Tallis
Edward ELGAR
(1857-1934)
Serenade for strings - Salut d'amour - Chanson de matin - Chanson de nuit - In Moonlight - Introduction and Allegro
Royal Philharmonic Orchestra, dir. Pinchas ZUKERMAN
2016-DDD-71' 52''- Texte de présentation en anglais, français et allemand - Decca 478 9386

Joli CD, mais un peu bancal. Pinchas Zukerman est un magnifique violoniste (et altiste), qui a enregistré le grand répertoire avec les plus grands orchestres, et les meilleurs résultats. Comment expliquer que les deux oeuvres de Vaughan Williams ici présentées semblent un peu indifférentes ? Certes non par la partie violonistique de The Lark Ascending, joliment articulée. Mais comme l'orchestre paraît lourd, et même indifférent, loin de l'écrin poétique qu'il devrait symboliser. On sent comme un manque d'ampleur, un manque d'élan, qui se remarque aussi dans la très emblématique Fantasia on a Theme by Thomas Tallis, de 1910. Où sont l'entrain et le grandiose requis ? Curieusement, mais heureusement, tout s'améliore avec les pages d'Elgar. Dès la si charmante Serenade, on dirait que Zukerman respire enfin, et se retrouve dans son élément. Ainsi, les deux chansons, si enjôleuses. In Moonlight est une adaptation pour alto solo et orchestre d'un extrait du poème symphonique In the South (Alassio), arrangée par Julian Milone, et donnée en première mondiale, par un Zukerman plus pensif. Le CD conclut par la très remarquable Introduction et Allegro, un des plus grands chefs-d'oeuvre d'Elgar (1905), et interprétée de manière bien contrastée : Zukerman observe avec acuité la rapide succession des différents climats rythmiques. La petite fugue rapide est bien enlevée et la coda s'envole en un superbe et grand élan lyrique : une splendide version !
Bruno Peeters

Son 10 - Livret 10 - Répertoire 10 - Interprétation 8

Les commentaires sont clos.