Mots-clé : Decca

Semyon Bychkov, à propos de Tchaïkovski 

par

Le chef d’orchestre Semyon Bychkov fait paraître un coffret consacré à l’intégrale des symphonies, des concertos et d’oeuvres symphoniques de Tchaïkovski (Decca). Enregistré au pupitre de la Philharmonie tchèque de Prague ce box est l’un des événement éditoriaux de l’année. Par sa hauteur de vue et l’intelligence du propos, ce coffret s’impose comme une pierre angulaire de la discographie. Entre les dates d’un agenda chargé qui l’a vu triompher aux BBC Proms de Londres et au Festival de Bayreuth, Semyon Bychkov répond aux questions de Crescendo-Magazine  

Quelle est pour vous la place de Tchaïkovski dans l’histoire de la musique ? Est-ce qu’il vous apparaît comme un révolutionnaire ?  

Je ne pense pas que Tchaïkovski soit un révolutionnaire ! C’est un peu comme “comparer” Beethoven et Mozart. Tout compositeur doit créer son univers ! Beethoven inventait son monde sonore à partir de moyens complètements novateurs alors que Mozart poussait à l’extrême les procédés compositionnels de son temps. Dans les deux cas, ils ont composé des chefs d’oeuvre absolus ! Tchaïkovski est pour moi plus proche d’une évolution des procédés existants que d’un disrupteur beethovénien ! 

Pour revenir à sa place dans l’histoire de la musique, Tchaïkovski était le premier compositeur véritablement professionnel en Russie. Grâce au mécénat de Nadejda von Meck, il a pu abandonner l’enseignement pour se consacrer pleinement à la musique. N’oublions pas que ses contemporains, aussi talentueux qu’ils pouvaient être, exerçaient un métier en parallèle de leurs activités de compositeurs : Borodine était chimiste, Cui était officier et Moussorgsky fut également militaire. De plus, Tchaïkovski a reçu a également reçu une éducation musicale très professionnelle et il avait une approche très exigeante de son métier. Alors qu’il était jeune, il passait ses étés à composer des fugues, au titre d’exercice, qu’il envoyait à Rimsky-Korsakov pour recueillir son avis ! Par ces aspects Tchaïkovski poussait son professionnalisme à l’extrême ! 

La place de Tchaïkovski dans l’Histoire de la musique parle d’elle-même ! Il a été incroyablement populaire de son vivant et il reste, plus d’un siècle après sa mort, comme l’un des compositeurs préférés du public. C’est un signe qui ne trompe pas ! Tchaïkovski parle à nos sens et à notre intellect, ce qui lui garantit une place majeure dans la postérité. 

Verdi et douze compositeurs italiens rendent hommage à Rossini

par http://www.fw-harburg.de/index.php/etiquette-for-casual-dating/

Messa per Rossini. Requiem de Verdi et 12 autres compositeurs en mémoire de Rossini.  Maria josé Siri, soprano ; Veronica Simeoni, mezzo-soprano ; Giorgio Berrugi, ténor ; Simone Piazzola, baryton ; Riccardo Zanatello, basse. Choeur et Orchestre de La Scala de Milan,  Riccardo Chailly. 2018 - enregistré en direct Teatro alla Scala, Milan 8-15 novembre 2017- 2CD -CD 1 59.48- CD 2 40.56- livret en anglais, allemand, français, italien- textes en allemand, latin, anglais, français-chanté en latin-DECCA483 4084

Pyrotechnies baroques pour Senesino et Farinelli

par

Nicola Antonio PORPORA
(1686 - 1768)
Extraits de Ezio, Meride e Selinunte, Ifigenia in Aulide, Filandro, Poro, Enea nel Lazio, Il trionfo di Camilla, Carlo il Calvo, Arianna in Nasso
Max Emmanuel CENCIC (contre-ténor), Armonia Atenea, dir.: George PETROU
2017-DDD-75'59-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Decca 483 3235

L'autre Gounod !

par

Charles GOUNOD
(1818 - 1893)
La Veneziana, barcarolle en sol mineur CG 593 - Impromptu en sol majeur CG 580 - Marche funèbre d'une marionnette en ré mineur CG 583 - Six romances sans paroles CG 585, 589, 441a, 2, 359a, 581- Méditation sur le 1er prélude de J.S. Bach, CG 89b - Six préludes et fugues CG 587 - Sonate pour piano à quatre mains en mi bémol majeur CG 617
Roberto Prosseda (et Enrico Pompili), piano
2018- DDD-73'48"-Textes de présentation en anglais, français et italien - DECCA 481 6956

Dolce duello

par

Antonio CALDARA
(1671 - 1736)
« Fortuna e speranza » (tiré de Nitocri) - « Tanto e con si gran pena » (tiré de Gianguir, Imperatore del Mogol)
Tomaso ALBINONI
(1671 - 1750/51)
« Aure, andate e baciate » (tiré de Il nascimento dell’aurora)
Domenico GABRIELLI
(1659 - 1690)
« Aure voi, de’ miei sospiri » (tiré de San Sigismondo, rè di Borgogna)
Antonio VIVALDI
(1678 - 1741)
« Di verde ulivo » (tiré de Tito Manlio)
Georg Friedrich HAENDEL
(1685 - 1759)
« What passion cannot Music raise and quell » (tiré de Ode for St Cecilia’s Day) - « Son qual stanco pellegrino » (tiré de Arianna in Creta)
Nicola Antonio PORPORA
(1686 - 1768)
« Giusto amor, tu che m’accendi » (tiré de Gli orti esperidi)
Luigi BOCCHERINI
(1743 - 1805)
Concerto pour violoncelle n° 10 en ré majeur, G. 483
Cecilia Bartoli (mezzo-soprano), Sol Gabetta (violoncelle), Cappella Gabetta, Andrés Gabetta (violon et direction)
2017-DDD-76’48- Textes de présentation en anglais, français et allemand- DECCA 483 2473

Un concert de voix enchanteresses

par

Antonio VIVALDI
(1678 - 1741)
Gloria en ré majeur - Nisi Dominus - Nulla in mundo pax sincera
Julia LEZHNEVA (soprano), Franco FAGIOLI (contreténor), Choeur de la Radiotélévision suisse, I Barocchisti, dir.: Diego FASOLIS
2018-59'16''-Notice en anglais, français et allemand-Chanté en latin-Textes chantés inclus-Decca 4833874

Sacré Sacre !

par

Igor STRAVINSKY
(1882 – 1971)
Chant Funèbre op.5 - Feu d’Artifice op.4 - Scherzo Fantastique op.3 - Le Faune et La Bergère op.2 - Le Sacre du Printemps
Orchestre du Festival de Lucerne, dir. Riccardo Chailly, Sophie Koch, mezzo-soprano
2017 DDD 70’19 Livret anglais, allemand, français CD Decca 483 2562

Claude DEBUSSY
(1862 – 1918)
Printemps
Serge RACHMANINOV
(1873 – 1943)
Vesna op.20
Igor STRAVINSKY 
Le Sacre du Printemps
Orchestre Royal Philharmonique et chœur de Liverpool, dir. Vasily Petrenko - Rodion Pogassov, baryton
2017 DDD 66’53 Livret anglais, allemand, français CD Onyx 4182

Claude DEBUSSY 
La Mer 
Igor STRAVINSKY
Le Sacre du Printemps.
Arrangements pour piano solo de Lucien Garbon et Vladimir Leyetchkiss
Ralph van Raat, piano
2018 DDD 58’09 Livret anglais CD Naxos 8. 573576

Un bel hommage à Dvorak

par

Antonin DVORAK
(1841 - 1904) 
Stabat Mater Op. 58
Czech Philharmonic, Prague Philharmonic Choir (Lukas Vasilek), Jiri Belohlavek, direction – Eri Nakamura, soprano – Elisabeth Kulman, mezzo-soprano – Michael Spyres, ténor – Jongmin Park, basse
2017-DDD-CD1 51’09 CD2 31’53-Textes de présentation en anglais, allemand et français-Decca-4831510DH

Splendeurs automnales

par

Johannes BRAHMS
(1833 - 1897)
Sonate n°3 en fa mineur op. 5 - Intermezzo op. 76 N°3, op. 76 n°4 - Capriccio op. 116 n°2, op. 116 n°4 - Intermezzo op. 117 n°2 - Intermezzo op. 118 n°2 - Ballade op. 118 n°3 - Klavierstücke op. 119 - Valse op. 39 n°15
Nelson Freire (piano)
2017-DDD-73'14''- Textes de présentation en anglais, français, allemand-Decca 483 2154

La musique adoucit les moeurs... mais pas toujours

par

Georg Friederich HAENDEL
(1685 - 1759)
Ottone
Max Emmanuel CENCIC (Ottone), Lauren SNOUFFER (Teofane), Pavel KUDINOV (Emireno), Ann HALLENBERG (Gismonda), Xavier SABATA (Adelberto), Anna STARUSHKEVYCH (Matilda), Il Pomo d'Oro, dir.: George PETROU
2016-DDD-71'12, 65'40 et 66'23-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Decca 483 1814 (3 cd)

Musique russe tout en pudeur bien dosée

par

Dmitri CHOSTAKOVITCH
(1906 - 1975)
Concerto pour violon n°1 op. 99
Alexander GLAZUNOV
(1865 - 1936)
Concerto pour violon op. 82
Nicola Benedetti (violon), Bournemouth Symphony Orchestra, dir.: Kirill Karabits
2017-DDD-59'00-Textes de présentation en anglais, français, allemand-Decca 478 8758

Danse macabre

par

Poèmes symphoniques de Dukas, Dvorak, Moussorgsky, Balakirev, Saint-Saëns et Ives.
Orchestre symphonique de Montréal, dir.: Kent NAGANO
2016-DDD- 69' 26''- Notice en  anglais et en français-Decca 483 0396

Un collier de perles rares

par

Ouvertures, Préludes et Intermezzi d'opéras de Verdi, Catalani, Rossini, Donizetti, Bellini, Giordano, Puccini, Ponchielli, Leoncavallo et Boito
Filarmonia della Scala, dir.: Riccardo CHAILLY
2016-DDD-76'35-Textes de présentation en anglais, français, allemand et italien-Decca 483 1148

Un retour aux fondamentaux avec Julius Katchen

par

Julius Katchen, the complete Decca Recordings
Il aurait fêté ses 90 ans en août de cette année. Mais il nous a quittés en 1969, terrassé par un cancer à l'âge de 42 ans. Depuis, on l'avait un peu oublié si ce ne sont les aficionados de Brahms pour qui il restera, sans doute à jamais, une référence.

Alisa Weilerstein époustouflante

par

0126_JOKERDimiti CHOSTAKOVITCH
(1906 - 1975)
Concerto pour violoncelle et orchestre n° 1 op. 107–Concerto pour violoncelle et orchestre n° 2 op. 126

Alisa WEILERSTEIN (violoncelle), Symphonieorchester des Bayerrischen Rundfunks, dir. : Pablo HERAS-CASADO
DDD–2016–60’ 52’’–Texte de présentation en anglais, français et allemand–Decca 483 0835

Une voix à découvrir

par

Arias
Du 17e au 20e siècle
Airs et mélodies de Puccini, Catalani, Dvorak, Ravel, Yradier, Montsalvatge, Tosti, Fauré, Hahn, Sarti, Mozart, Gluck et Purcell
Pumeza Matshikiza (soprano) Aarhus Symfoniorkester, dir.: Tobias Ringborg
2016-DDD-52’32-Textes de présentation en anglais, français, allemand-  Decca 478 8964

Deux maîtres du trio

par

Antonin DVORAK
(1841-1904)
Trio pour piano n° 3 en fa mineur op. 65–Trio pour piano n° 4 en mi mineur op. 90
Trio Busch
DDD–2016–76’ 15’’–Texte de présentation en français, anglais et allemand–Alpha Classics 238

81wwczcg13l-_sl1200_Dimitri CHOSTAKOVITCH
(1906-1975)
Trio n° 1 en ut mineur op. 8–Trio n° 2 en min mineur op. 67–Sonate pour piano et alto en ut majeur op. 147
Vladimir ASHKENAZY (piano), Zsolt-Tihamer VISONTAY (violon), Mats LIDSTRÖM (violoncelle), Ada MEINICH (alto)
DDD–2016–71’ 47’’–Texte de présentation en anglais, français et allemand–Decca 478 9382

Joli CD, mais un peu bancal : à classer à Elgar

par

Ralph VAUGHAN WILLIAMS
(1872-1958)
The Lark Ascending - Fantasia on a Theme by Thomas Tallis
Edward ELGAR
(1857-1934)
Serenade for strings - Salut d'amour - Chanson de matin - Chanson de nuit - In Moonlight - Introduction and Allegro
Royal Philharmonic Orchestra, dir. Pinchas ZUKERMAN
2016-DDD-71' 52''- Texte de présentation en anglais, français et allemand - Decca 478 9386

Ernest Ansermet et la Musique française

par

Ernest ANSERMET
French Music

Claude DEBUSSY (1862 - 1918)
Printemps, Prélude à l'après-midi d'un faune - La mer - Images pour orchestre - Jeux - Khamma - Danse - Le martyre de Saint-Sébastien - Six épigraphes antiques - Marche écossaise - La boîte à joujoux - Petite suite - Pelléas et Mélisande (1952 et 1964) - Clair de lune

114 CD pour fêter les 85 ans du Maestro Brendel !

par

0126_JOKERPour fêter l'anniversaire du Maestro, Decca (anciennement Philips) a mis les petits plats dans les grands. Rien moins que la totalité des enregistrements réalisés pour Philips et Decca ensuite, soit 114 CD mettant d'emblée en lumière les préférences viennoises du pianiste.
Par ordre quantitatif décroissant : Beethoven, Mozart, Schubert, Haydn et puis quelques autres allemands, Schumann, Brahms -les deux concertos et les Ballades op.10-, Bach, Busoni, Schoenberg -le Concerto op. 42-, Berg -La Sonate op. 1-, les Variations sérieuses de Mendelssohn,  les Tableaux de Moussorgsky, le Konzertstück de Weber avec Abbado et sa 2e Sonate, un Chopin héritage de l'ère Vox Turnabout, et j'allais oublier Liszt également très présent avec sa Sonate en si mineur et des pièces tardives que Brendel contribua fortement à réhabiliter après des années de silence.