Le Journal

Lina Tur Bonet à Weimar

par

La violoniste baroque espagnole Lina Tur Bonet sera à partir d'avril 2022 la nouvelle professeure de violon et d'alto baroques à l'Ecole Supérieure de Musique Franz Liszt de Weimar.
Lina Tur Bonet est l'une des violonistes les plus polyvalentes de sa génération. Son répertoire couvre plus de 400 ans de musique -et toujours sur les instruments originaux de chaque époque. Elle a une prédilection particulière pour la musique de chambre, les œuvres de Jean-Sébastien Bach ainsi que les œuvres inconnues de compositeurs célèbres et les pratiques d'exécution chez les violonistes de chaque époque.

En soliste avec orchestre, elle a interprété des œuvres de Vivaldi, Pisendel, Bach, Mozart, Beethoven, Brahms, Mendelssohn, Ravel, Bartók, Chausson et Piazzolla. Parmi ses créations figurent d'anciennes œuvres inconnues de Matteis, Vivaldi et Brunetti, mais des compositeurs contemporains comme José María Sánchez-Verdú, Mauricio Sotelo ou Josep Maria Guix ont également écrit des pièces pour elle. Elle a également été invitée au Festival de Montréal pour interpréter l'intégrale des œuvres pour violon seul de Bach et a joué à plusieurs reprises le cycle complet des Sonates du Rosaire de Biber à Vienne, Tokyo et Madrid.

En récital, Lina Tur Bonet s'est notamment produite au Wigmore Hall de Londres, au Styriarte, au San Diego Early Music Festival, à la collection d'instruments de Yale, au Musashino Hall de Tokyo, à l'Usina de las Artes de Buenos Aires, au Konzerthaus de Vienne, au Potsdamer Festspiele ainsi qu'à New York, Rome et en Pologne. Elle a été invitée en tant que premier violon par des orchestres baroques et modernes, notamment Il Complesso Barocco, l'Orchestre du Liceo de Barcelone, le Clemencic Consort, le Bach Consort de Vienne, la Hofkapelle de Munich, l'Orchestre d'Auvergne et l'Orchestre national d'Espagne. Elle a joué en tant que premier violon avec des orchestres tels que Les Musiciens du Louvre, Les Arts Florissants, le Mahler Chamber Orchestra et le Mozart Orchestra sous la direction de chefs d'orchestre tels que Claudio Abbado, Daniel Harding, John Eliot Gardiner, Marc Minkowski, William Christie, Fabio Biondi, Kent Nagano, Reinhard Goebel et Teodor Currentzis.

L'artiste espagnole a participé à des ensembles de musique de chambre aux côtés d'artistes tels que Menahem Pressler, Christian Zacharias et Enrico Onofri. Elle se produit régulièrement en tant que chef d'orchestre et dirige entre autres l'orchestre du Festival de Montréal, le Jerusalem Baroque Orchestra, la Camerata Villa Musica et l'orchestre du Pfalztheater de Kaiserslautern.

Son intérêt pour différentes formes d'expression artistique l'a amenée à collaborer avec le Wiener Kabinetttheater Wien et avec le poète Antonio Colinas -ainsi qu'à des projets dans le domaine de la vidéo et de la performance.

Lina Tur Bonet est aussi  la fondatrice et la directrice de l'ensemble MUSIca ALcheMIca qui jouit déjà d'une réputation internationale grâce à ses enregistrements primés. L'ensemble s'est produit entre autres au Japon, en Allemagne, en Russie, en Espagne, en Autriche, en Bolivie, au Chili, au Pérou et au Panama.

Elle  a pris très tôt ses premières leçons de musique avec son père Antonio Tur. Elle a étudié le violon aux conservatoires de Fribourg et de Vienne. En tant qu'étudiante, elle a reçu de nombreuses bourses, notamment de la Fondation Alexander von Humboldt, de la Villa Musica Mainz et de l'OeAD autrichien, et elle a remporté des prix internationaux comme le Premio Bonporti.

Pédagogue recherchée en Espagne et à l'étranger, elle a occupé la chaire de violon au Conservatoire de Musique de Saragosse de 2005 à 2016 et elle a récemment enseigné à l'Escuela Reina Sofia de Madrid et à l'ESMUC de Barcelone.

Un nouveau Ring à Dresde

par

Au Semper Oper, un nouveau Ring en janvier et février de la saison prochaine.
Dirigé par Christian Thielemann, mise en scène confiée àWilly Decker et, dans la distribution John Lundgren (Wotan), Andreas Schager (Siegmund puis Siegfried), Christa Meyer en Fricka, Waltraud Meier en Waltraute (Götterdämmerung).
Les interprètes de Sieglinde et Brünnhilde ne sont pas encore communiquées.

Décès de Rainer Koch

par

On vient d'apprendre le décès de Rainer Koch, directeur musical du théâtre de Bielefeld pendant de nombreuses années. Il était âgé de 88 ans.

Rainer Koch est né à Munich. Il a étudié la direction d'orchestre et le piano au conservatoire de musique de cette ville, ainsi que la musique scolaire pour l'enseignement supérieur et la philosophie à l'Université de Munich.
Un stage l'a conduit auprès de Herbert von Karajan à Berlin. En 1961, il a été nommé à Hanovre pour la sélection fédérale du Conseil allemand de la musique en tant que chef d'orchestre.
Il commence sa carrière comme répétiteur à l'Opéra d'Essen. Il a ensuite travaillé pendant quatre ans, de 1961 à 1965, comme chef d'orchestre à l'Orchestre Symphonique de Basse-Saxe à Hanovre. À partir de 1965, il est à nouveau engagé à Essen en tant que remplaçant du GMD Gustav König, puis en tant que premier chef d'orchestre.
En 1970, il devient premier chef d'orchestre à l'Opéra de Cologne et, dix ans plus tard, il rejoint finalement le théâtre de Bielefeld en tant que directeur musical général.
En plus de cette profession principale, il a été directeur artistique de l'Orchestre Philharmonique Bayer de Leverkusen de 1972 à 2011.
Koch a été invité à diriger, entre autres, l'Opéra National de Hambourg, le Staatstheater am Gärtnerplatz ainsi que des stations de radio européennes et plusieurs opéras, notamment à Düsseldorf, Berlin, Barcelone, Tel Aviv et Rome.
Rainer Koch est décédé le 21 février 2022 à Bielefeld.

Marin Alsop prolonge à Vienne

par

Marin Alsop restera deux ans de plus à la tête de l'Orchestre Symphonique de la radio autrichienne. Le contrat de l'Américaine a été prolongé jusqu'à l'été 2025, a annoncé la station mardi. Marin Alsop dirige l'orchestre depuis septembre 2019. Elle en a été la première cheffe d'orchestre.

En Caroline du Nord, un nouveau chef

par

L’Orchestre Symphonique de Caroline du Nord a choisi son nouveau directeur musical : Carlos Miguel Prieto, qui est actuellement conseiller artistique de l’orchestre. Il prendra ses nouvelles fonctions au début de la saison 2023-24 pour un madat initial de quatre ans.

Chef invité régulier du NCS, Prieto est un visage familier du public depuis 2011. Il succède à Grant Lewellyn qui a occupé le poste pendant 16 ans.

 

 

Annulations croisées

par

Je suis opposée à cette guerre, a d'abord posté Anna Netrebko sur son compte Instagram. Je suis russe et j’aime mon pays, mais j’ai beaucoup d’amis en Ukraine. [...] Je veux que cette guerre se termine et que les gens puissent vivre en paix. Mais un peu plus tard : Ce n'est pas le moment pour moi de faire de la musique et de me produire. J'ai donc décidé de prendre du recul par rapport aux représentations pour le moment. Compte tenu du contexte, il est à supposer que cette décision concerne aussi son mari, le ténor Yusif Eyvazov.

On a appris par ailleurs des annulations à l'Orchestre Philharmonique de Moscou : les chefs Nikolai Znaider, Christoph Eschenbach, Semyon Bychkov et le pianiste Yefim Bronfman.

Une cheffe à la tête du Festival d'Edimbourg

par

Le Festival International d'Edimbourg vient de nommer la violoniste Nicola Benedetti comme son prochain directeur. C'est la première fois qu'un musicien en activité dirige cet événement. Elle est également la première écossaise et la première cheffe du festival depuis sa création en 1947.

La nouvelle sera accueillie avec enthousiasme en Écosse où Nicola Benedetti est une sorte d'héroïne nationale. Elle devrait également contribuer à l'arrivée d'une nouvelle génération d'interprètes dans un festival qui a longtemps été dominé par l'ancienneté.
Cette nomination aura toutefois un impact considérable sur sa carrière internationale. Elle n'a que 34 ans et est encore en plein essor.

Leonard Bernstein à Valence

par

Le Palau de les Arts se plonge pour la première fois dans l'œuvre lyrique de Leonard Bernstein avec l'opéra Trouble in Tahiti, dont la première aura lieu jeudi.

Trouble in Tahiti (1952) est une critique acide du "rêve américain", dans laquelle le compositeur de West Side Story dépeint les misères et les travers du système capitaliste au rythme de sa musique authentiquement américaine, ancrée dans le jazz et les comédies musicales de Broadway.

 

Gergiev sans surprise

par

Valéry Gergiev, comme il était prévisible, n'a pas pris ses distances par rapport au conflit.
En conséquence, les instances musicales qui étaient concernées ont pris les dispositions annoncées.
Le chef russe n'est plus président honoraire du Festival International d'Édimbourg, il est démissionné de son poste de directeur musical du Verbier Festival Orchestra et ne dirigera pas les prochaines représentations de La Dame de Pique à la Scala de Milan.
Les festivals de Lucerne (Suisse) et de Riga-Jurmala (Lettonie) ont annoncé la fin de leurs relations avec Valery Gergiev et son Orchestre, et le Festival de Grafenegg (Autriche) l'a retiré de son affiche.
Il est renvoyé sans préavis de son poste de chef d'orchestre principal de l'Orchestre Philharmonique de Munich et l'Elbphilharmonie de Hambourg a annulé ses deux concerts prévus à Pâques avec l'orchestre du théâtre Mariinsky.

Ils ne sont sans doute pas les derniers.

Boris Blanco à La Chaise-Dieu

par

Pour succéder à Julien Caron, parti pour Les Musiciens du Louvre, le violoniste Boris Blanco, 29 ans, a été choisi pour assurer la direction du Festival de La Chaise-Dieu.
Fondateur en 2016 et directeur du festival de musique de chambre « Instants de Grasse », il est également titulaire d’un master « Arts et Politiques » de Sciences Po, et « présente un profil à la fois artistique et administratif à même d’impulser un élan nouveau au festival. Il prendra ses fontions dès le 7 mars en vue de la 56e édition. Son nouveau projet pour le festival, « centré sur la jeunesse, la redécouverte des grandes œuvres du répertoire, ainsi qu’une politique de création sacrée ambitieuse » sera mis en œuvre en 2023.