Le Journal

Fazil Say récompensé par le Rheingau Music Award

par

Fazil Say, dans l'attente d'un nouveau procès en Turquie pour "insultes à l'islam", a été récompensé par le Rheingau Music Award, un prix de 10.000 euros  pour son action de "bâtisseur de ponts entre les mondes musicaux". Le pianiste et compositeur est actuellement artiste en résidence au festival de Rheingau avec l'Orchestre de la Radio de  Francfort.

La Philharmonie de Paris... suite...

par

Philharmonie Paris

 

 

 

 

 

 

 

A 82 ans, Harold Marshall, une des stars du design acoustique (14 bureaux répartis dans le monde et 80 ingénieurs à plein temsp) est l'acousticien atitré de la future Philharmonie de Paris. Le Figaro l'a rencontré pour tenter de connaître ses intentions. Il n'y aura pas de  panneaux réfléchissants pour la future salle mais de « très longs balcons flottants, dont les formats asymétriques optimisent la réflexion latérale précoce et qui, par leur décollement de la paroi extérieure, laissent au son la possibilité de se développer en arrière. » Une acoustique unique en Europe qui sera sans doute critiquée. Mais Marshall reste confiant : « L’Europe est ancrée dans une certaine tradition. La réaction est inscrite dans son ADN. En termes acoustiques, il n’y a pas de salle idéale. Comme il n’y a pas de voix idéale chez les chanteurs : il n’y a que des voix exceptionnelles. Je crois que celle de la Philharmonie le sera.»
La future salle devrait s'ouvrir en 2015 après cinq années de travaux. L’orchestre de Paris y sera en résidence. Une salle qui coûtera 36 millions d’euros pas an avec une besoin de subvention estimé à 18 millions.

Pléiade de chanteurs à l'Opéra Comique pour construire la pédiatrie du futur

par

A l'occasion d'une soirée autour des grands airs et duos de Carmen, des Pêcheurs de perles, de Faust, des Contes d’Hoffmann, de la Périchole… participez au financement d’un robot chirurgical pour les enfants de l’hôpital universitaire Robert-Debré.
Avec Stanislas De Barbeyrac, ténor ; Nicolas Cavallier, baryton-basse; Karine Deshayes, mezzo-soprano; Alexandre Duhamel, baryton; Anne Catherine Gillet, soprano; Sébastien Guèze, ténor; Marie Lenormand, mezzo-soprano; Nathalie Manfrino, soprano; accompagnés par Mathieu Pordoy, pianiste.
Et la participation exceptionnelle de Nemanja Radulovic, Les Trilles du diable et Laure Favre-Kahn, pianiste

En participant à cette soirée, vous aidez au financement d’un robot chirurgical et à la création d’une chaire de robotique chirurgicale pédiatrique.

Un robot chirurgical permet de rendre accessibles des régions difficiles d’accès par la chirurgie traditionnelle. Il apporte aussi pour les enfants une diminution significative de la durée d’hospitalisation, un moindre traumatisme (pas d’ouverture musculaire), une diminution de la douleur post-opératoire, un retour précoce aux activités scolaires.
Le fonds de dotation a besoin de 2,2 millions d’euros, pour que l’hôpital universitaire Robert-Debré soit le premier hôpital pédiatrique, en France, à disposer de cet équipement.
Ouvert en mai 1988, l’hôpital universitaire Robert-Debré (Paris, 19ème arrondissement) est, par le volume de son activité, le plus grand hôpital pédiatrique de France. Reconnu pour la qualité des soins qui y sont dispensés et ses activités de recherche en pédiatrie, il l'est également pour son enseignement universitaire. L’hôpital a pour vocation la prise en charge des problèmes de santé des enfants, des adolescents, des femmes et des futures mères.
Tarifs de la soirée : 50 €, 40 €, 30 €, 20 €, 10 €
Carré Or : 300 €. Rencontre avec les artistes et cocktail après le spectacle.
Le reçu fiscal délivré par le fonds de dotation Robert-Debré / Paris Ile-de-France, pour les places Carré d’Or, après l’envoi d’une photocopie du billet, donne droit à une réduction d’impôt de 66%, soit 198 €.
Réservation: Par internet : www.opera-comique.com / Par téléphone : 0825 01 01 23 (0,15 cts/mn) / Au guichet : 1 place Boieldieu - 75002 PARIS du lundi au samedi de 11h à 19h.
Informations : www.fonds-dotation-robert-debre.fr / fonds.dotation@rdb.aphp.fr
Fonds de dotation Robert-Debré / Paris Ile-de-France - 48 boulevard Sérurier - 75019 PARIS

Ce soir, le Requiem de l'Orchestre National Grec

par

Ce soir, l'Orchestre National Grec et le Choeur interpréteront le Requiem de Mozart dans la cour de la Radio à 21h, heure locale. Il sera dirigé par Michalis Economou.

Netrebko sur la place rouge

par

On se souvient du soutien apporté par la soprano Anna Netrebko à Vladimir Poutine lors de sa campagne électorale l'an dernier. Ce soir, elle chantera en compagnie de Dmitri Hvorostovski lors d'un concert en plein air sur la Place Rouge avec, pour invité d'honneur... Vladimir Poutine. Au programme, des airs et duos d'opéras de Macbeth, Il Trovatore, Rigoletto et Eugen Onegin. 10.000 personnes sont attendues. Le concert sera diffusé sur Arte à partir de 21h55.

En France, appel à une manifestation à propos du budget de la culture

par

L'un des plus grands syndicats français a appelé à une manifestation contre les coupes dans le budget de la culture pendant le festival d'Avignon qui se déroulera du 5 au 26 juillet. Dans un communiqué de presse la CGT relève que la culture ne représente encore que 0,68 pour cent du budget de l'Etat. Cela n'est jamais arrivé en 30 ans. Le budget de la culture en 2013 a été réduit de 1 milliard d'euros.

L'Elbe Philharmonic Hall, le plus grand projet culturel de l'Allemagne

par

Le Parlement de Hambourg a décidé ce mercredi 19 juin la poursuite de la construction de l'Elbe Philharmonic Hall. Le maire, Olaf Scholz (SPD), a négocié avec l'entreprise de construction Hochtief la réorganisation du plus grand projet culturel de l'Allemagne. La salle devrait être terminée en octobre 2016 pour le "prix fixe global et inclusif" de 575 millions d'euros. L'approbation du Parlement à la session extraordinaire est considéré comme certain.

Des nouvelles de Codaex

par

La faillite de Coda SPRL était annoncée; elle a été prononcée aujourd’hui en Belgique. Les conséquences immédiates concernent d’abord le personnel de Coda. Une trentaine de salariés perdent leur poste après une longue histoire avec cette société spécialisée dans la musique classique. Cet événement est une nouvelle preuve de la forte pression à laquelle est exposé le secteur de la distribution physique de musique.
Afin de garantir la continuation du service logistique offert jusqu’à ce jour par Coda SPRL, New Arts s’est efforcé -en bonne entente- de trouver une solution. Ainsi un contrat a été signé avec Sony DADC en collaboration avec BBL (Black Box Logistics) à Almere. Ces sociétés prendront en charge le service logistique dès la semaine prochaine. Dans un délai de 8 jours, elles seront en mesure d'offrir le service habituel.
BBL est une société innovante et forte dans le domaine des solutions pour la distribution à valeur ajoutée. Pour ses clients, BBL gère les expéditions Business to Business et Business to Customer vers des destinations nationales et internationales. A partir de ses entrepôts modernes situés à Almere, BBL déploie ses activités selon la procédure “track and trace” lui permettant un suivi précis des colis expédiés. Avec Sony DADC & BBL New Arts s'assure de partenaires professionnels et dignes de confiance. Sans aucun doute, le stockage et l’expédition de leurs produits seront en bonnes mains. Pour preuve, la confiance mise en eux par des sociétés telles que Benelux Film Distributors et Lumière Home Entertainment.
La disparition de Coda force un nombre important de labels à trouver un nouveau distributeur. Ils se sont présentés chez New Arts et les labels suivants se sont déjà engagées pour un ou plusieurs pays: RCO (Royal Concertgebouw Orchestra), Melodiya, ABC Commercial, Channel Classics, Dabringhaus und Grimm (MDG), Häenssler, London Symphony Orchestra, Linn Records Limited, Evil Penguin, Cobra, Neos, Globe Signum Records, Resonance Records, Querstand. Dans les semaines prochaines, New Arts s'attend à ajouter à sa liste d’autres labels aussi prestigieux.
Ensemble, avec leur partenaire Challenge Records International, New Arts est prêt pour l’avenir et continuera à réaliser ses objectifs avec tous les moyens dont il dispose. Même si l’échelle des opérations est plus réduite qu’espérée, la société peut compter sur une excellente santé et un catalogue extraordinaire. Ainsi les labels forts de Challenge Records International gardent une place de toute première importance : il s’agit de ECM Records, Act, Tzadik, MackAvenue, Challenge Jazz, Challenge Classics, Storyville et le label privé de Ton Koopman intitulé « Antoine Marchand ». De plus le logiciel Tunebase, développé par Challenge, offre un outil efficace et rapide pour communiquer au marché les nouvelles parutions discographiques et les enjeux commerciaux et publicitaires.

Le piano de la révolte turque confisqué par la police

par

Le très sérieux Guardian propose un article consacré au piano de la révolte turque. Les manifestants s'étaient emparés d'un piano à queue qui servait pour des récitals en pleine tourmente. On se souvient de l'Orchestre Borusan descendu Place Tharir pour des musiques "bons enfants" auxquelles participaient les manifestants. Le piano a été occupé pendant 14 heures par le pianiste Davide Martello, ce qui a fait la une de nombreux medias et un buzz sur internet. Sur ordre du premier ministre Erdogan, la police vient de confisquer le piano. 

Le somptueux monde de Rudolf Noureev en images à Moscou

par

Le grand danseur Rudolf Noureev aimait passionnément la peinture, adorait les objets de luxe et était un client régulier des principaux hôtels des ventes. Les photographies des trésors de la collection de Rudolf Noureev peuvent être vues à l’exposition qui vient d’ouvrir ses portes à la « Maison Nachtchokine » à Moscou.