Pierné en suites par l’Orchestre National de Lille et Darrell Ang 

par

Gabriel Pierné (1863-1937) : Ramuntcho, suites n°1 et n°2 ; Cydalise et le Chèvre-pied, suites n°1 et n°2. Orchestre national de Lille, direction Darrell Ang. 2015. Livret en anglais et français. 62’38’’. Naxos 8.573609. 

Figure majeure de la vie musicale française, Gabriel Pierné est tombé dans un oubli total. Le label Timpani avait édité quelques beaux albums et Warner réédite de temps à autres les belles gravures de Jean Martinon au pupitre de l’Orchestre National de France ou celles de Pierre Dervaux avec l’Orchestre National des Pays de la Loire. Cependant, en dépit de ses qualités assez magistrales, les œuvres de Pierné sont tristement absentes des programmes des concerts et des enregistrements ! 

Dans ce contexte désoeuvré, on accueille avec grand intérêt cette nouvelle parution Naxos  qui présente des suites de Ramuntcho et Cydalise et le Chèvre-pied, deux des plus belles œuvres du compositeur. Successions d’épisodes bigarrés, orchestrés en technicolor et avec des mélodies efficaces, c’est du grand spectacle symphonique avec quelques moments d’anthologie comme le “Fandango” de Ramuntcho  ou la “Danse de Styrax” et le “Final du 3ème tableau” de Cydalise et le Chèvre-Pied.

Le chef singapourien Darrell Ang aime explorer la musique française après des gravures consacrées à Meyerbeer, Offenbach, d’Indy ou Dutilleux. Sa direction est appliquée et attentionnée mais si elle est stylistiquement juste, elle manque de charisme pour transcender cette musique et en rendre toute la force évocatrice d'un tourbillon orchestral. L’Orchestre National de Lille est appliqué et valeureux, mais on le sent en mode pilote automatique sous cette conduite probe mais trop neutre. 

Son : 9  Notice : 8  Répertoire : 10  Interprétation : 7 

Pierre-Jean Tribot 

 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.