Pour Anna Caterina

par

Lagrime Mie
Anna Caterina ANTONACCI, soprano - ACCADEMIA DEGLI ASTRUSI, dir. Federico FERRI
Arcangelo CORELLI, Barbara STROZZI, Francisco GEMINIANI, Claudio MONTEVERDI, Henry PURCELL, Giovanni Battista MARTINI, G.F.HAENDEL

2011-CD1 1:12:19- DVD2 1:03:52- enregistré en direct- présentation en anglais et italien- pas de textes- Chanté en italien et anglais-KAL005-006
Dès sa première entrée, avec l'admirable Lagrime mie de Barbara Strozzi qui d'ailleurs donne son nom à l'album, Anna Caterina Antonacci bouleverse l'auditeur avec ce répertoire idéalement fait pour elle. On sent une artiste vibrer de tout son corps, de toute son âme à l'unisson du chant: voix dans sa plénitude, parfaitement galbée, intelligence des textes, émotion poignante sans excès, égalité de souffle, harmonie des registres, tout concourt à une très belle expressivité musicale. La réussite serait complète si elle avait trouvé partenaires à sa mesure. Mais l'Academie degli Astrussi en est un peu restée aux balbutiements baroqueux avec ces «poussés-tirés» brusques et ces sonorités aigres qui tiennent lieu de dynamique et que l'on croyait définitivement démodés... Federico Feri dirige en soulignant encore ces accents par sa nervosité, ses impatiences, ses intempestifs crescendos-decrescendos. Si bien que les concertos de Corelli, Geminiani, Martini n'apportent pas tout le plaisir espéré... Le DVD qui accompagne le disque capté en direct, souffre d'une certaine austérité de décor, de lumières et de cadrages et n'apporte pas grand chose en termes d'esthétique et encore moins d'hédonisme mais il témoigne visuellement néanmoins de la concentration, de l'intensité et de la ferveur qui habitent chacun de ces musiciens.
Bénédicte Palaux Simonnet
Son 8 - Livret 3 - Répertoire 9 - Interprétation 9

Les commentaires sont clos.