Mots-clé : Hans Rosbaud

Un grand pianiste tchèque du siècle dernier : anthologie du début de sa carrière

par

Rudolf Firkušný : soloist and partner. Leoš Janáček (1854-1928), Bohuslav Martinů (1890-1959), Antonín Dvořák (1841-1904), Johannes Brahms (1833-1897), César Franck (1822-1890), Ludwig van Beethoven (1770-1827), Robert Schumann (1810-1856), Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Franz Schubert (1797-1828), Frédéric Chopin (1810-1849), Claude Debussy (1862-1918), Modeste Moussorgski (1839-1881). Rudolf Firkušný, piano. Rafael Kubelík, Philharmonia Orchestra, Orchestre symphonique de la Radio de Cologne. Hans Rosbaud, Orchestre philharmonique de New York. Erica Morini, violon. William Steinberg, Orchestre symphonique de Pittsburgh. William Primrose, alto. Tossy Spivakovsky, violon. Nathan Milstein, violon. Membres du Philadelphia Woodwwind Quintet. Livret en allemand, anglais. Enrgmts 1949-1962, réédition 2020. Coffret 10 CDs TT 11h27’55. Hänssler Profil PH19013

Mahler pionnier par Hans Rosbaud

par

Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonies n°1, n°4, n°5, n°6, n°7, n°9, Das Lied von der Erde. Eva Maria Rogner, soprano ; Grace Hoffmann, mezzo-soprano ; Ernst Haefliger, baryton. Kölner Rundfunk Sinfonieorchester, Südwestfunk-Orchester Baden-Baden, Hans Rosbaud. 1951-1961. Livret en anglais et allemand. 1 coffret SWR Classic. 1 coffret de 8 CD SWR19099CD. 

Bernd Alois Zimmermann (1918-1970)

par

Bernd Alois Zimmermann est un météore musical du XXe siècle. Figure singulière, au destin tragique à l’instar de celui de Marie, l’héroïne de son opéra Die Soldaten, épris d’absolu et de perfection, tourmenté par une jeunesse hitlérienne vécue malgré lui, il se suicide à l’âge de 52 ans.

 Le destin semble vouloir effacer les traces de BA Zimmermann, les lieux symboliques de son état civil n’ont plus d’existence administrative officielle. Sa ville de naissance, Bliesheim, située dans la banlieue ouvrière de Cologne, change de nom suite à une fusion urbaine en 1969, devenant la nouvelle ville de Erfstadt. Son lieu de décès, Königsdorf, fusionne avec la ville de Freschel en 1975.

BA Zimmermann est né le 20 mars 1918 dans l’Eifel, massif semi-montagneux de la rive droite du Rhin en Rhénanie (qui fait partie des Montagnes d’ardoises, série de massifs de basse altitude qui part de la rive gauche du Rhin et se prolongent jusqu’aux Ardennes), région longtemps pauvre qui subit de multiples famines au XIXe siècle. Proche du Luxembourg, de la Belgique et de la France, l’Eifel connait un développement soudain sous le IIe Reich avec une industrialisation massive et la création de multiples lignes de chemin de fer. Cette proximité frontalière fait que cette zone a particulièrement souffert lors des deux conflits mondiaux. 

Fils d’un fonctionnaire de la Reichsbahn (société impériale des chemins de fer), le jeune Zimmermann subit comme tous ses compatriotes l’occupation française de la Rhénanie de 1918 à 1923. Elevé dans une famille catholique fervente, il suit une éducation stricte en pensionnat au Monastère de Steinfeld, tenu par les Salvatoriens, ordre monastique de création récente (1881 par le père Franziskus Maria von Kreuz Jordan et la Baronne, devenue Abbesse Theresa von Wüllenweber, béatifiée par Paul VI en 1968). Il y reçoit un enseignement académique particulièrement axé sur la littérature et la musique. Isolé du monde dans ce monastère, il n’est pas témoin des divers soubresauts et manifestations de la République de Weimar, ni des tentatives de coup d’état des Spartakistes comme des Nationaux-Socialistes ou de l’accession au pouvoir d’Hitler. 

Quand Friedrich Gulda avait trente ans...

par

Friedrich Gulda : Concertos pour piano. Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) : Concertos pour piano et orchestre n° 14 KV 449, n° 23 KV 488 et n° 24 KV 491. Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827) : Concerto pour piano et orchestre n° 4 op. 58. Joseph HAYDN (1732-1809) : Concerto pour piano et orchestre n° 11 Hob. XVIII.11. Richard STRAUSS (1864-1949) : Burlesque pour piano et orchestre. Claude DEBUSSY (1862-1918) : Préludes, Deuxième Livre, n° 12 : Feux d’artifice. Friedrich Gulda, piano ; Radio-Sinfonieorchestrer Stuttgart, direction Joseph Keilberth et Hans Müller-Kray ; Südwestfunk-Orchester Baden-Baden, direction Hans Rosbaud. 2020. Livret en allemand et en anglais. 158.35. Un coffret de 3 CD SWR 19088.