Mots-clé : Leif Segerstam

Le gala 2019 des International Classical Music Awards à Lucerne

par

Après Katowice en 2018, les International Music Awards étaient accueillis par le Luzerner Sinfonieorchester et son Intendant Numa Bischof Ullmann dans la salle -désormais iconique- du KKL, bien connue des mélomanes du monde entier car elle héberge le prestigieux Festival de Lucerne. Une partie des lauréats des ICMA 2019 se sont produits aux côtés de la phalange helvétique dirigée pour cette soirée par le maestro Lawrence Foster que l’on sait très à son aise dans cet exercice assez particulier.

Différents moments forts sont venus au fur et à mesure de cette soirée à commencer par la prestation des jeunes artistes lauréats qu’il est émouvant de voir s’affirmer aux côtés des grandes stars du milieu musical : le formidable bassoniste croate Matko Smolcic dans deux mouvements du Concerto de Weber, la pianiste Eva Gevorgyan dans le dernier mouvement du Concerto n°2 de Saint-Saëns ou le violoniste Stephen Waarts dans la Carmen Fantaisie de Pablo de Sarasate. Chez ces jeunes musiciens, on admire la maîtrise, la musicalité et déjà la maturité dans les options interprétatives défendues à l’instar de Stephen Waarts étonnant dans une lecture élégante et même hautement raffinée de la Carmen Fantaisie.

Max Reger : une somme exceptionnelle au disque !

par

Max Reger (1873-1916) : Variations et Fugue sur un thème de Mozart op. 132 – Prologue symphonique à une tragédie op. 108 – Concerto pour piano en fa mineur op. 114 – Suite en style ancien op. 93 – Variations et Fugue sur un thème de Beethoven op. 86 – Eine Balettsuite op. 130 – Vier Tondichtungen nach Arnold Böcklin op.128
Norrköping Symphony Orchestra, Leif Segerstam, direction – Love Derwinger, piano
2013-DDD-3 cd (3h23m54s)-Texte de présentation en anglais, français, allemand - Bis 9047