Mots-clé : Mari Kodama

Rares transcriptions pianistiques de Quatuors de Beethoven : vertu et volupté

par

« Kaleidoscope ». Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Quatuor à cordes n°6 Op. 18 (II. adagio ma non troppo), n°7 Op. 59 (II. allegretto vivace) [arrgmt Saint-Saëns] ; n°8 Op. 59 (III. allegretto – maggiore), n°13 Op. 130 (V. cavatina) [arrgmt Balakirev] ; n°16 Op. 135 (II. vivace, III. lento assai) [arrgmt Moussorgski] ; Thème et Variations sur le Quintette avec clarinette KV 581 de W.A. Mozart. Mari Kodama, piano. 2019. Livret en anglais. TT 56’02. Pentatone PTC5186841

Cinq concertos pour piano de Beethoven ? Non, six !

par

Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827) : Concertos pour piano et orchestre 0 à 5 ; Rondo pour piano et orchestre WoO6 ; Variations et Fugue « Eroica » pour piano et orchestre op. 35 ; Triple Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre op. 56. Mari Kodama, piano ; Kolja Blacher, violon ; Johannes Moser, violoncelle ; Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, direction Kent Nagano. 2019. Livret en allemand et en anglais. 270.00. Un coffret de 4 CD Berlin Classics 0301304 BC.

Mari Kodama, Beethoven concertant

par

La pianiste Mari Kodama publie une intégrale des concertos pour piano de Beethoven sous la baguette de Kent Nagano. Dans un contexte discographique imposant, ce coffret retient notre attention car il intègre le très rare concerto n°0. La pianiste revient sur cette oeuvre et sur Beethoven, un compositeur qui l’accompagne au quotidien. 

Dans votre intégrale des concertos pour piano de Beethoven, vous avez enregistré le concerto n°0. Pourquoi avez-vous décidé d’ajouter cette œuvre à l’intégrale des concertos n°1 à n°5 ?

2020 est une année spéciale pour célébrer le 250e anniversaire de Beethoven. Le Concerto n ° 0 est à peine joué car sa musique n'a pas été complètement orchestrée et finalisée par Beethoven lui-même. Cependant, les notes racontent beaucoup sur Beethoven en tant qu'adolescent. À l'âge de 13 ans et vivant toujours à Bonn, il maîtrisait déjà parfaitement les compétences de composition. On peut déjà entendre et surtout ressentir ce qu’il va devenir plus tard : un compositeur visionnaire plein de chaleur et de force.