Mots-clé : ONB

Le Festival Prokofiev de l’ONB

par

Sergey Prokofiev (1891-1953) : Ouverture sur des thèmes juifs, op. 34bis – Concerto pour violon et orchestre en ré majeur, op. 19 – Roméo et Juliette, op. 64 (extraits)
Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – Julia Fischer, violon

L’ONB au meilleur de sa forme

par

Andrey Boreyko

Fazil Say (°1970) : Concerto pour piano et orchestre n°3, op.11, « Silence of Anatolia »
Maurice Ravel (1875-1937) : Concerto pour piano et orchestre en sol majeur
Nikolay Rimsky-Korsakov (1844-1908) : Shéhérazade, suite symphonique op.36

Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – Fazil Say, piano,

Xian Zhang peine à mener l'ONB qui sauve la mise

par

La jeune violonise Vilde Frang

La Fantaisie sur deux airs populaires angevins, achevée en 1892, compte parmi les grandes réussites de Guillaume Lekeu. L'ONB, jamais en reste lorsqu'il s'agit de promouvoir le patrimoine musical de nos contrées, a choisi d'interpréter cette œuvre en guise d'ouverture à un programme original, où Mozart est encadré par les deux géants du romantisme belge.

Une grande création et une grande symphonie

par

Benoît Mernier

Benoît Mernier : Concerto pour violon et orchestre (création) Dmitri Chostakovitch : Symphonie n°7, en ut majeur, « Leningrad », op.60 Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – Lorenzo Gatto, violon Quelques jours après la cérémonie des Victoires de la musique, l’auditorium du Nouveau-Siècle accueillait samedi l’Orchestre National de Belgique dans un programme historique et attendu.

L'ONB en grande forme !

par https://twoofussuccess.com/

Alexandre Raskatov

Pour célébrer à sa façon le centenaire de la Première guerre mondiale, l’ONB a eu l’excellente idée de demander à dix compositeurs d’aujourd’hui d’écrire chacun une pièce inspirée par les terribles événements d’il y a maintenant un siècle.

Nouveau défi pour l’ONB

par

Andrei Boreiko © Wim Van Eesbeek

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Concerto pour piano et orchestre n°24 en do mineur, KV 491
Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n°5 en do# mineur
Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – Rafal Blechacz, piano
Avec la Symphonie n°5 de Mahler, l’ONB et Andrey Boreyko s’aventurent dans un projet ambitieux, celui de l’exploration des grandes œuvres du répertoire (Bruckner, Mahler, Strauss…).

Saison prometteuse à l’ONB

par

Bruno Mantovani

Bruno Mantovani (1974-)
Schlemihl (2014)
Max Bruch (1838-1920)
Concerto pour violon n°1 en sol mineur, op. 26
Richard Strauss (1864-1949)
Also sprach Zarathustra, poème symphonique op. 30
Orchestre National de Belgique – Andrey Boreyko, direction - Andrey Baranov, violon

La Belgique à l’honneur à Lille !

par

Victoria Borisova-Ollas (1969) : Open ground
Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Concerto pour violon et orchestre, en ré majeur, op.61
Paul Hindemith (1895-1963) : Symphonie « Mathis der Maler »
Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – James Eynes, violon
Se déplacer à l’étranger est-il un bien fait pour les orchestres ? Etant donné l’excellence du concert de ce soir à Lille et celle de l’Orchestre Philharmonique de Liège en janvier dans la même salle, cette hypothèse peut s’envisager.

Bryn Terfel époustouflant avec l’ONB !

par

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Ouverture (Don Giovanni, KV 527), Aria "Madamina! il catalogo è questo" (Don Giovanni, KV 527), Aria "Io ti lascio", KV 245 - Pyotr Tchaikovsky (1840-1893) : Polonaise (Evgeny Onegin) - Charles Gounod (1818-1893) : "Le veau d'or est toujours debout" (Faust), "Vous qui faites l'endormie" (Faust) - Giuseppe Verdi (1813-1901) : Ouverture (Nabucco), "Ehi Paggio ! l'onore ! Ladri !" (Falstaff) - Richard Wagner (1813-1883) : Prélude à l'Acte II (Lohengrin), "Was duftet doch der Flieder" (Die Meistersinger von Nürnberg), "O du, mein holder Abenstern" (Tannhäuser), La chevauchée des Walkyries (La Walkyrie, acte 3), Feuerzauber (Die Walküre), Wotans Abschied (Die Walküre)
Orchestre National de Belgique, Gareth Jones, direction - Bryn Terfel, baryton

Maîtrise et liberté pour Ion Marin à l’ONB

par

Hector Berlioz (1803-1869), Le Carnaval romain, ouverture caractéristique, op.9 – Jean Sibélius (1865-1957), Concerto pour violon et orchestre en ré majeur, op.47 – Ottorino Respoghi (1879-1936), Fontane di Roma, P.106 – Pini di Roma, P.141
Orchestre National de Belgique, Ion Marin, direction, Simone Lamsma, violon
Répertoire surprenant et passionnant autour de l’Italie pour cette nouvelle série de l’Orchestre national de Belgique.

Retour gagnant de Boreyko à l’ONB

par

© Marcel Grubenmann

Alexandre Tansman (1897-1986), Stèle in memoriam Igor Stravinsky – Franz Liszt (1811-1886), Concerto pour piano et orchestre n°2 en la majeur – Igor Stravinsky (1882-1971), L’oiseau de feu, suite (1945).
Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – Mateusz Borowiak, piano
Après l’incroyable soirée proposée par le Koninklijk Concertgebouworkest, l’Orchestre National de Belgique et son directeur musical, Andrey Boreyko n'ont pas démérité.

L’ONB enflamme la Salle Henry le Boeuf

par

Richard Wagner : Ouverture de Tannhäuser – Die Mestersinger von Nürnberg
Paul Hindemith : Der Schwanendreher
Richard Strauss : Tod und Verklärung
Orchestre National de Belgique, Asher Fisch, direction – Antoine Tamestit, alto
Si l’ONB continue sur cette lancée, on peut s’attendre à une excellente saison car cette soirée fut prodigieuse! De l’extérieur, le programme pouvait en inquiéter plus d’un, à la fois par le choix massif mais aussi par la durée des œuvres.