Mots-clé : Puccini

Pappano domine

par

La production de Madame Butterfly de Puccini du Royal Opera House Covent Garden date de 2003 mais la mise en scène de Moshe Leiser et Patrice Caurier dans des décors de Christian Fenouillat, costumes de Agostino Cavalca et des lumières de Christophe Forey se porte encore toujours très bien. Le décor est simple : une grande chambre aux parois coulissantes, très sobrement meublée, avec vue sur le port de Nagasaki ou le jardin fleuri, des lumières aux couleurs tamisées et des costumes japonais et européens d’époque.

Une voix à découvrir

par

Arias
Du 17e au 20e siècle
Airs et mélodies de Puccini, Catalani, Dvorak, Ravel, Yradier, Montsalvatge, Tosti, Fauré, Hahn, Sarti, Mozart, Gluck et Purcell
Pumeza Matshikiza (soprano) Aarhus Symfoniorkester, dir.: Tobias Ringborg
2016-DDD-52’32-Textes de présentation en anglais, français, allemand-  Decca 478 8964

Fulgurances !

par

Diana DAMRAU
Fiamma del Belcanto
Airs de DONIZETTI, BELLINI, VERDI, PUCCINI, LEONCAVALLO
Nicole Brandolino (mezzo-soprano), Piotr Beczala (ténor), Nicolas Testé (basse),
Orchestra Teatro Regio Torinon, dir.: Gianandrea NOSEDA
2015- 1CD- 78'50 - présentation et textes en anglais, français, allemand- chanté en italien- ERATO 0825646166749

L'Espagne à l'honneur

par https://enjoysubway.com/

Pilar LORENGAR (soprano)
Oeuvres de Bellini, Puccini, Haendel, Granados, Scarlatti, Mozart, Verdi, Rodrigo, Nin, Leoz, Guridi, Toldra, Milarte, Daza, Bermudo, Narvaez, Vasquez, Mudarra, Milan, Pisador, Valderrabano et anonymes
Orchestre symphonique de la radio de Berlin, dir.: Arthur ROTHER, Ferdinand LIVA et Fried WALTER, Hertha KLUST (piano), Siegfried BEHREND (guitare)
1959-1962-ADD-63'44, 56'25 et 57'08-Textes de présentation en anglais et allemand-Audite 21.420 (3 cd)

Une Tosca de référence

par

Martina Serafin (Tosca), Marcelo Alvarez (Mario Cavaradossi) et Ludovic Tézier (Scarpia) © Charles Duprat / Opéra national de Paris

Un envol de femmes nues (Bouguereau), une citation de Freud (le programme) un dramaturge  (pour épauler le metteur en scène ?) quelques allusions visuelles surgies du cinéma italien (Fellini, Pasolini ou Rosselini) et voilà Tosca telle qu'en elle-même l'a conçue Puccini !

Colt, Whisky and Far-West dans la Cité ardente

par

La Fanciulla del West
Que n’a-t-on médit sur cet opéra, le mal aimé des grands opéras de Puccini ? Opéra-western sans nécessité intérieure, livret insignifiant, manque d’airs mémorables, scène finale édifiante : de tous temps, la critique a eu la dent dure envers cette oeuvre qui date pourtant de la pleine maturité de son auteur, ce qui en rend l’insuccès problématique.

Un spectacle qui oublie la passion amoureuse

par

@Karl Forster
Brandon Jovanovich (Des Grieux) Aris Argiris (Lescaut) Guillaume Antoine (Un sergente & L'Oste) Eva-Maria Westbroek (Manon Lescaut)

A Bruxelles
Manon Lescaut (Puccini)
Troisième opéra du Maître après un succès initial (Le Villi) et un fiasco (Edgar), Manon Lescaut, créé à Turin en 1893, propulsa définitivement Puccini sur la scène internationale. Cet opéra, par son sujet,  reste un peu dans l’ombre de la Manon de Massenet, qui fit la gloire de son aîné en 1884. Puccini en était très conscient et a tenté de se démarquer de son illustre collègue.

Une nouvelle Tosca

par

Giacomo PUCCINI (1858-1924)
Tosca

Angela GHEORGHIU (Floria Tosca), Jonas KAUFMANN (Mario Cavaradossi), Bryn TERFEL (Baron Scarpia), Lukas JAKOBSKI (Cesare Angelotti), Jeremy WHITE (Le sacristain), Hubert FRANCIS (Spoletta), Zheng Zhong ZHOU (Sciarrone) William PAYNE (Le Berger), John MORRISSEY (Le geôlier), Royal Opera Chorus, Orchestre du ROYAL OPERA HOUSE, dir.: Antonio PAPPANO