Mots-clé : Steven Isserlis

https://russkhan.com/

par https://hire-computer-consultant.com/

Sous le titre ‘Feux d’artifice’, Jonathan Nott et l’Orchestre de la Suisse Romande placent le concert du 18 novembre dont le plat de résistance est la première suisse de Waves, duo pour orgue et orchestre de Pascal Dusapin. A ce propos, le compositeur écrit : « Une vague, c’est une variation et au même instant un renouvellement, une forme qui se déforme, la distorsion d’une masse… L’orgue est orchestré avec l’orchestre, le contraire aussi. Les deux s’entrechoquent, se rétractent et s’abattent l’un sur l’autre, se gauchissent sous le flux constant d’énergies inverses jusqu’à se dissimuler l’un à l’autre en confondant leurs volumes harmoniques ». Effectivement aux stridences des cuivres répond l’orgue du Victoria Hall tenu par Olivier Latry, le titulaire de la console de Notre-Dame de Paris, qui développe son propre discours comme s’il émanait du tutti. Alors que, de la tribune, il dialogue avec deux bugles disposés latéralement, il impose graduellement une connotation pacificatrice quelque peu énigmatique avant de s’amalgamer à cette houle rhapsodique qui s’amplifie jusqu’à un paroxysme triomphal. Et le public ne s’y trompe pas en acclamant, le soliste, le chef et son orchestre ainsi que le compositeur qui manifeste son approbation de l’exécution tout en laissant affleurer son émotion.

L’hommage posthume de Steven Isserlis à son ami John Tavener

par

John Tavener (1944-2013) :  Preces and Responses et No longer mourn for me, arrangements pour huit violoncelles par Steven Isserlis ; La mort d’Ivan Ilyich, monodrame pour baryton-basse et orchestre ; Mahámátar, pour voix de femme orientale, chœur et orchestre ; Popule meus, pour violoncelle et orchestre. Steven Isserlis, violoncelle ; Matthew Rose, basse ; Abi Sampa, chanteuse soufie ; Sept violoncellistes ; Trinity Boys Choir ;Phil direction Omer Meir Wellber. 2017 et 2019. Notice en anglais, en français et en allemand. 71.57. Hyperion CDA68246.

Quand Marcel Proust fréquentait les milieux parisiens distingués…

par

Musique des salons de Proust. Reynaldo Hahn (1874-1947) : Variations chantantes sur un air ancien, pour violoncelle et piano. Gabriel Faure (1845-1924) : Romance op. 69, pour violoncelle et piano ; Elégie op. 24, pour violoncelle et piano. Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Sonate pour violoncelle et piano n° 1 op. 32. Henri Duparc (1848-1933) : Sonate pour violoncelle et piano : Lamento. Augusta Holmes (1847-1903) : La Vision de la Reine, cantate : Récitatif et Chant, arrangement pour violoncelle par Steven Isserlis. César Franck (1822-1890) : Sonate pour violoncelle et piano, arrangement par Jules Delsart. Steven Isserlis, violoncelle ; Connie Shih, piano. 2019. Livret en anglais, en allemand et en français. 83.17. SACD BIS-2522.

La nature dans la musique de chambre

par

Bohuslav Martinu (1890-1959) : Intégrale des Sonates pour violoncelle et piano – Olli Mustonen (1967) : Sonate pour violoncelle et piano – Jean Sibelius (1865-1957) : Malinconia op.20
Steven isserlis, violoncelle – Olli Mustonen, piano
2014-SACD-78’15-Textes de présentation en anglais, allemand et français-BIS 2042