Une première à Bruxelles : le Concours Honda

par

C’est ce mercredi que se déroule au Conservatoire de Bruxelles la demi-finale du CONCOURS HONDA (voir nos précédentes éditions) qui réunit dans la grande salle deux représentants de chacune des institutions de notre pays. L’épreuve finale aura lieu au mois de février prochain. Rappelons que l’épreuve est publique : accès libre et gratuit pour tous les mélomanes.

La présentation que nous vous proposons ici pourra sembler tardive à certains. Les noms des candidats, leurs programmes, les membres du jury,… n’ont en effet été dévoilés que cette nuit pour assurer au mieux l’équité de l’épreuve dont c’est la première édition. Nous avons fait au mieux pour vous présenter les candidats (au bas de la page) et cela n’a pas été possible pour tous. Mais nul ne reprochera à ces jeunes musiciens en formation ou en tout début de carrière de ne pas encore disposer d’un site personnel ou d’un curriculum vitae façonné par un agent…
Le JURY présidé par André De Groote compte un représentant de chacune des institutions. Il s’agit de Justus Grimm (Koninklijk Conservatorium Antwerpen), Marcel Cominotto (Conservatoire Royal de Liège), Filip Rathé (Koninklijk Conservatorium Gent), Norbert Nozy (Koninklijk Conservatorium Brussel), Philippe Gérard (Conservatoire Royal de Bruxelles, Jean-Paul De Backer (Conservatoire Royal de Mons - ARTS²) et Eric Chardon (IMEP).

DEROULEMENT DE L’EPREUVE
10h00 Charline Potdevin, clarinette (Conservatoire Royal de Bruxelles) (1)
C. Debussy : Rhapsodie
A. Berg : Vier stücke Op. 5
B. Kovacs : After you, Mr. Gershwin!
Accompagnement : Tomoko Honda

10h30 Thibaut Surugue, piano (Koninklijk Conservatorium Brussel) (2)
G. Kurtág : ... und noch einmal: Schattenspiel ; Aus der Ferne IV
G. Ligeti : Étude n°12 "Entrelacs"
G. Kurtág : Hommage à Hanny Brunner-Pohl; Hommage à Béatrice Stein
G. Ligeti : Étude n°7 "Galamb Borong"
G. Kurtág : Johan van der Keuken in memoriam
H. Dutilleux : Choral et variations

11h00 Saskia Van Herzeele, piano (KASK Conservatorium - Gent) (3)
F. Couperin : Les Barricades Mystérieuses
F. Schubert : Sonate D960 in Bes (I. Molto moderato- II. Andante sostenuto)
F. Chopin : Mazurka op. 67 nr. 2 in g

11h30                       Pause

12h00 Maxime Terranova, guitare (Conservatoire Royal de Liège)
N. Coste : Le Départ, Fantaisie dramatique
A. Ginastera : Sonata Op. 47

12h30 Mona Verhas, violon (Royal Conservatoire of Antwerp) (4)
J.S. Bach : Sonata No. 1 in g, BWV 1001 (Adagio & Fuga)
A. Schnittke : A Paganini (1982)
P. de Sarasate : Carmenfantasy Op. 25
Accompagnement : Katsura Mizumoto

13h00                       Pause

14h30 Thomas Van Caeckenberghe, chant (Conservatoire de Mons - ARTS2) (5)
G. Rossini : La Cenerentola - Cavatina de Dandini
Come un’ ape ne giorni d’aprile
J.G. Ropartz : Quatre poèmes d’après l’Intermezzo lyrique de H. Heine
Pourquoi vois-je pâlir la rose parfumée
R. Quilter : 5 Shakespeare songs op.23
Fear no more the heat o’ the sun
Under the greenwood tree
It was a lover and his lass
Take, O take those lips away
Hey, Ho, the wind and the rain
F. Schubert Der Zwerg Op. 22/1 D771
R. Planquette Les Cloches de Corneville – rondo-valse d’Henri
J’ai fait trois fois le tour du monde
Accompagnement : Charly Delbecq

15h00 Jasmijn Lootens, violoncelle (LUCA - School of Arts of Leuven)
C. Debussy : Sonate voor cello en piano (Prologue, Sérénade, Finale)
F. Liszt : La lugubre Gondola
Accompagnement : Rita Degraeuwe

15h30 Maya Levy, violon (IMEP, Namur) (6)
J.S. Bach Sonate n°1 en sol mineur BWV 1001 (Adagio)
C. Saint-Saëns : Introduction & Rondo Capricioso, op. 28
E. Grieg : Sonate pour violon et piano n°3, op.45 (2e et 3e mouvements
Accompagnement : Matthieu Idmtal

16h00 Maarten Vandenbemden, guitare (Koninklijk Conservatorium Brussel) (7)
C. Monteverdi : Si dolce è 'l tormento
F. Garcia Lorca : 3 liederen uit 'Canciones populares españolas' (Anda, Jaleo!, La Nana de Sevilla, El café Di Chinitas)
N. Paganini : Grande Sonata per chitarra sola (Allegro risoluto, Romanza, piùttosto, Largo, Andantino variatio)
A. Barrios : Mangoré Vals, op. 8 nr. 4

16h30                      Pause

17h00 Kamil Ben Hsaïn Lachiri, chant (IMEP, Namur) (8)
W. A. Mozart : Les Noces de Figaro (Air du Comte, Hai gia vinta la causa)
G.F. Haendel : Revenge Timotheus Cries, extrait de l’Ode Alexander’s feast
F. Poulenc : Deux chansons gaillardes
F. Mendelssohn : Oratorio Paulus (Gott sei mir gnädig)
W.A. Mozart La Flûte enchantée (Air de Papageno, Ein Mädchen oder weibchen)
Accompagnement : Daniel Thonnard

17h30 Kelly Poukens, chant (LUCA - School of Arts of Leuven) (9)
R. Schumann : Widmung uit Myrthen, Op. 25, Nr. 1, Meine Rose uit 6 Gedichte von N. Lenau, Op. 90, Nr. 2
J. Brahms : Auf dem Kirchenhofe uit 5 lieder Op.105, Nr 4
R. Strauss : Allerseelen uit 8 Gedichte aus "Letzte Blätter" Op.10, Nr 8
W. Bolcom : George uit Cabaret Songs VOL II, Nr 3
F. Poulenc : Air Champêtre uit Airs Chantés FP.46, Nr 2
G. Fauré : En Sourdine uit 5 mélodies de Venise Op.58, Nr 2
P. Swerts : Vogel uit de innigheid der dingen ZEVCH 25e
F. Liszt : Oh quand je dors S.282
Ricky : Ian Gordon Souvenir
Accompagnement : Peter Jeurissen

18h00 Adélaïde Wlomainck, percussion (Conservatoire de Mons - ARTS2)
C. Cangeli : Wicca (set up), Méditation n°1 (caisse claire)
E. Séjourné : Concerto pour marimba et orchestre (2e mouvement)
Accompagnement : Laurence Cornet

18h30 Yorick De Bruycker, flûte (Conservatoire Royal de Bruxelles)
O. Taktakishvili : Sonate pour flûte et piano
F. Poulenc : Sonate pour flûte et piano

Accompagnement : Tomoko Honda

19h00                       Pause

19h30 Carlo Prampolini, piano (KASK Conservatorium – Gent) (10)
L. Berio : Sequenza IV per pianoforte (1966)
M. Quagliarini : Ricercare per pianoforte (2013)

20h00 Markiyan Popil, piano (Royal Conservatoire of Antwerp) (11)
K. Szymanowski : Masques op. 34 (Scheherazade)
R. Schumann : Etudes Symphoniques op. 13

20h30 Clément Monaux, tuba-euphonium (Conservatoire Royal de Liège) (12)
J. Stevens : Soliloquies for Solo Euphonium (Maestoso, Adagio, Vivace)
J. Horovitz : Euphonium Concerto (Moderato, Adagio, Con Moto)
Accompagnement : Paul Lauwers

21h30                       Proclamation

LEURS PARCOURS

(1) Charline Potdevin, clarinette (Conservatoire Royal de Bruxelles)
Charline est née en 1993 à Champlin. Après avoir obtenu un prix de clarinette au Conservatoire de Lille (2011), elle entre au Conservatoire de Bruxelles dans la classe de Ronald Van Spaendonck. Dans le même temps, elle obtient un prix de clarinette basse à la Ville de Paris en 2015. Lauréate finaliste du Lions Club, du concours interprétation de Velizy, du concours de clarinette de Picardie, elle étudie régulièrement avec Jérôme Verhaeghe et Bruno Martinez (solistes à l'Opéra de Paris). Elle est également membre de l'Ensemble TWIS.

(2) Thibaut Surugue, piano (KCB)
Thibaut Surugue (°1986) joue régulièrement en soliste et en musique de chambre en Europe et en Amérique dans des lieux tels que le Grand Palais à Paris, la salle Flagey à Bruxelles, la Mendelssohn-Haus à Leipzig ou encore le Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain à Liège. Il a été invité comme soliste par l’orchestre symphonique et l’orchestre à cordes du Conservatoire de Boulogne-Billancourt, celui de Pilsen (République Tchèque) et par la Musique Royale des Guides en Belgique.
Il participe à la création et à l'interprétation de nombreuses œuvres contemporaines, en particulier au sein de l'ensemble 2e2m et de l'Ensemble Acouphène et, dernièrement, en coopération avec la Monnaie. Il a collaboré avec les compositeurs Alain Louvier, Johannes Kreidler, Manuel Durao, Matthias Leboucher, Stéphane Gassot.
Titulaire du Prix de la Ville de Limoges, Thibaut Surugue est aussi lauréat de plusieurs concours internationaux : Grand Prix du Jury (classé hors-concours) au Concours International de piano d’Île-de-France, 1er Prix Spécial Liszt au Concours International de piano de Brest, 3e Prix au Concours International de Piano Teresa Llacuna et demi-finaliste au Concours International de Piano d’Orléans (répertoire de 1900 à nos jours).
Formé aux Conservatoires de Limoges puis de Boulogne-Billancourt, il y obtient les Premiers Prix “avec mention Très Bien à l'unanimité et félicitations du Jury”. Il remporte ensuite le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (Paris, classe de piano d'Hortense Cartier-Bresson), la Licence de Musicologie (Sorbonne), ainsi que le Certificat de fin d'études d'écriture et d’harmonie au clavier (classe d'Isabelle Duha).
Après un an à la Hochschule für Musik de Leipzig aux côtés de Markus Tomas et un Master avec grande distinction au Koninklijk Conservatorium Brussel dans la classe de Jan Michiels, il approfondit sa pratique de la musique contemporaine avec lui et avec Pierre-Laurent Aimard à Cologne (Allemagne).
Il affine aussi son travail avec Aldo Ciccolini, Éric Heidsieck, Jean-Claude Vanden Eynden, Henri Barda, Ventsislav Yankoff, Emile Naoumoff, Jean-Paul Sevilla, Albert Attenelle, Jörg Demus, Jean-Claude Pennetier, Patrick Cohen, Pascal Devoyon...


(3) Saskia Van Herzeele, piano (KASK)
Saskia Van Herzeele (°1988) a fait à 6 ans ses débuts au piano avec Catharina Leijnse. Elle a remporté le Concours de Piano Cantabile à 5 reprises et reçu plusieurs reprises le Prix Emmanuel Durlet. En 2006, Dexia Classics lui attribuait le 1er Prix en musique de chambre. Etudiante en psychologie à l'Université de Leuven, elle a poursuivi sa formation de pianiste et musicienne de chambre et suivi des materclasses avec Jan Vermeulen, John Whitelaw, Saskia Boon et Daniel Blumenthal. Après son cursus universitaire, Saskia Van Herzeele est entrée dans la classe de Daniel Blumenthal au Conservatoire Royal de Bruxelles et a encore suivi des masterclasses avec Pascal Devoyon, Diane Andersen, Alan Weiss et Jun Kanno. Chambriste et accompagnatrice régulière, elle travaille depuis 2014 au Conservatoire de Gent avec Vitaly Samoshko tout en exerçant sa profession de psychologue.

(4) Mona Verhas, violon (AP)
Née en 1997, Mona Verhas a commencé le violon à 4 ans avec Koen Rens et la méthode Suzuki. En 2009, elle rejoint Erik Sluys à l'Académie de Musique d'Anderlecht et, en 2011, remporte le Concours international de solistes à Cièza (Espagne) avec un concerto de Mozart. Mona a remporté aussi, en soliste, le Concours de Solistes de Jeugd en Muziek Antwerpen avec la Symphonie Espagnole de Lalo. Plus tard, elle donnera les Concertos de Mendelssohn et de Bruch avec le Bruxelles Sinfonietta à Flagey (Bruxelles). Lauréate encore du Concours International Knopf à Düsseldorf (Allemagne), elle travaille depuis 2012 avec Alissa Margulis au Conservatoire Royal d'Anvers sans négliger les masterclasses : Weimarer Meisterkurse (Weimar, Allemagne) avec Midori Goto, Wiener Meisterkurse avec Pavel Vernikov et Svetlana Makarova (Vienne, Autriche), Euro Music Festival & Academy (Halle, Allemagne), Masterclass Apeldoorn (Apeldoorn, Pays-Bas) avec Philippe Graffin et d’autres encore avec Dora Schwarzberg et Renaud Capucon. Elle a été sélectionnée pour participer au cours de musique de chambre 'Music Works' dans le Sussex (Angleterre).
En 2015, elle remportait le Concours Belfius Classics (Bruxelles) et jouait le Concerto de Sibelius avec l'orchestre Prima La Musica à la Monnaie (Bruxelles) et à Flagey.
Elle est régulièrement invitée par les Jonge Oost-Vlaamse Solisten du Festival Oost-Vlaanderen (Gent).

(5) Thomas Van Caeckenberghe, chant (ARTS2)
A 3 ans, Thomas Van Caekenberghe prévient ses parents : « Quand je serai grand, je serai pianiste ! ». A 18 ans, il entre au Conservatoire Royal de Mons dans la classe de piano de Dalia Ouziel. Il y termine ses études avec Hans Ryckelynck.
En 2011, il commence le chant pour enrichir sa formation. Mais c’est une véritable révélation musicale et il décide de poursuivre avec Thierry Migliorini puis d’Axel Everaert.
Toujours en recherche de nouvelles expériences musicales, Thomas Van Caekenberghe se produit dans différentes formations. En 2013, il donne des concerts à quatre mains avec Franck Braley et participe à la création de chœurs pour le Klarafestival. Membre de l’ensemble Nimy -fondé autour du Quatuor pour la Fin du Temps de Messiaen, il est aussi répétiteur et chef de chant à l’atelier lyrique la Camera Lirica. Il s’intéresse beaucoup à l’accompagnement du répertoire vocal et aux œuvres pour speaking­pianiste.

(6) Maya Levy, violon (IMEP)
Née en 1997, Maya Levy grandit dans un univers de mélomanes et suit naturellement la solide intuition qui la mène au violon. Elle débute à 4 ans chez Bernadette Jansen, poursuit avec Véronique Bogaerts et Leonid Kerbel et, en 2008, elle rejoint Igor Tkatchouk à l’IMEP. Depuis 2013, elle travaille avec Boris Kuschnir.
Elle s’est déjà distinguée dans des concours internationaux : concours FLAME à Paris (2e Prix), concours Arthur Grumiaux (1er Prix), Stokholm Music Competition (1er Prix), concours Belfius Classics (1er Prix), Oistrakh International Violin Competition de Moscou (demi-finaliste). Maya Levy se produit en soliste sous les baguettes de Tom Van den Eynde, Michel Déom, Ulysse Waterlot, Luc Dewez et Dirk Brossé avec l’Orchestre de Chambre de Waterloo, l’Orchestre Symphonique de Namur, l’Orchestre de Chambre de Malines, l’Orchestre Prima la Musica, l’Orchestre de Chambre Artès et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.
On a pu l’entendre au Studio 4 de Flagey, à Bozar, à la Bijloke (Gand), au Singel (Anvers), à l’Opéra de Gand, à la Monnaie, à la Philharmonie de Liège, au Teatro dell’Aquila (Italie), au Conservatoire Tchaïkosvky (Moscou) et au Recanati Hall de Tel Aviv.
Elle est régulièrement invitée par des festivals : Musique à Glabais, Podium Jonge Musici, ouverture du concours Jugend Musiziert 2013 (Nürnberg), Les Sommets du Classique (Crans Montana), Festival Musical de Lasne, Musicales en côtes Chalonnaises (France), Ballade Musicale à Rixensart, l’Eté Mosan, Les Automnales de Fernelmont, le Juillet Musical de Saint Hubert…
Elle complète sa formation par des master-classes avec Laurent-Albrecht Breuninger, Tatiana Samouil, Sarah Nemtanu, Joshua Epstein, Augustin Dumay, Myriam Fried, Pavel Vernikov, Nikita Boris-Glebsky et Itamar Golan.
Depuis 2013, Maya Levy forme un duo avec le pianiste Matthieu Idmtal qui l’accompagne aujourd’hui. Ils se produisent en Belgique, en France, en Hollande, en Suisse et en Russie.
Maya Levy est par ailleurs la violoniste du Trio Carlo Van Neste avec Karin Lechner (piano) et Alexandre Debrus (violoncelle). Elle joue un Cerruti de 1851.

(7) Maarten Vandenbemden, guitare (KCB)
Maarten Vandenbemden (°1994) débute avec son père Roland qui restera son professeur de guitare pendant dix ans. Mais Maarten étudie également le piano, l'orgue, l'harmonie et la musique de chambre à l'académie de musique de Tervuren.
Après un 1er Prix en guitare et un 2e Prix en composition au concours Dexia Classics – et donc un concert à la Monnaie- Maarten rejoint la classe de guitare d'Antigoni Goni au Conservatoire de Bruxelles en 2011.
En 2013, Maarten joue en soliste le Concierto de Aranjuez (Rodrigo) avec l'orchestre SymphoniaAssai dirigé par Wouter Lenaerts, termine son baccalauréat en écriture musicale avec grande distinction et son baccalauréat en guitare avec la plus grande distinction et reçoit un Prix Spécial au festival de guitare de Kutná Hora (République Tchèque).
Le projet Volterra (été 2014) est un tournant dans son évolution musicale et personnelle, de même que la rencontre avec la technique de Video Analyse de Maurizio Villa qui l’emmène à Naples pour six mois au cours de sa première année de Master.
Maarten termine son Master en guitare et écriture musicale à Bruxelles, fait partie de différents groupes de musique de chambre et joue régulièrement avec la soprano Noémie Schellens. Avec la pianiste Saskia Van Herzeele (voir plus haut), Maarten partage une profonde fascination pour les possibilités du théâtre musical et les rencontres de la musique avec d'autres formes d'art.

(8) Kamil Ben Hsaïn Lachiri, chant (IMEP)
Né en 1993, Kamil Ben Hsaïn Lachiri apprend le piano dès l’âge de 4 ans auprès de Cristina Todea puis au Conservatoire de Namur avec Stéphanie Salmin. Il entre à l’IMEP à 15 ans comme Jeune Talent dans la classe de Fabian Jardon et il y poursuit son master en piano.
Le chant, il l’a commencé au conservatoire de Ciney avec Françoise Viatour puis il rejoint à l’IMEP les classes de Françoise Viatour et Benoît Giaux. Choriste, il chante dans le Chœur de la Monnaie dans Alcina (basse soliste) et au Théâtre de Namur avec le Chœur de Chambre de l’IMEP. Il est lauréat d’un certain nombre de concours de piano (Dexia Classics, Cavatine, Fondation Andrée Charlier,…) mais aussi de chant (Lauréat du concours des Jeunes Talents de l’Art Lyrique) et, en décembre 2014, il remporte le concours « Summerfest » à Verviers. Depuis mars 2015, Kamil est membre du Chœur de Chambre de Namur et chante à Versailles, Paris, Namur,… comme soliste et comme choriste. Il est Mickey dans l’Opéra d’Aran (Gilbert Bécaud, production de l’IMEP), et aussi la doublure du messager d’Achille dans la création mondiale de Penthesilea (Pascal Dusapin) à la Monnaie. Kamil termine aussi un Master à la Geneva School of Management and Economics (Suisse).

(9) Kelly Poukens, chant (LUCA)
Kelly Poukens (°1992) a étudié le chant classique au Lemmensinstituut (LUCA) avec Dina Grosberger et elle a suivi des masterclasses avec Martin de Konigsberg, Miranda van Kralingen, Stefan Veselka et Rudolf Jansen. En tant que soliste, on a pu l’entendre avec l'orchestre symphonique dirigé par Edmond Saveniers (Lemmensinstituut, 2010), l'orchestre symphonique de la jeunesse et de la musique (2011) et le Limburg Symphony Orchestra Amikejo (2013). Kelly a donné des concerts en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne.
Finaliste régionale du Concours Christina (2010), lauréate du concours Verdi Limburg (2010), elle participe en 2012 au Concours Princesse Christina (La Haye) et termine 3e en demi-finale nationale. Elle a aussi remporté le Marnixring en 2013.
Elle est très impliquée dans l’activité du chœur de chambre Capella di Voce et dans le domaine des oeuvres chorales flamandes contemporaines.
Son répertoire court largement de Mozart à la musique contemporaine et elle est passionnée par tout ce qui touche à la langue, au théâtre, à la sensibilité fine. On la retrouve en soliste au disque avec des airs de Paul Steegmans et un cycle de Piet Swerts.
Kelly Poukens a aussi assumé le rôle de «Elle» dans La Voix Humaine de Francis Poulenc à Maaseik en 2014.

(10) Carlo Prampolini, piano (KASK)
Carlo Prampolini est né en 1991 et il a commencé à étudier le piano avec Lena Spaliviero.
En 2000, avec une autorisation spéciale, il rejoint le Conservatoire de Vicence où il travaille avec Enrico Anselmi puis avec Riccardo Zadra.
Dans les concours, il remporte plusieurs prix : un 1er Prix à Meda, à Cesenatico concurrence et à Piove di Sacco. Il complète sa formation par des masterclasses avec Giampaolo Nuti, Stafania Redaelli, Aldo Ciccolini, Carlo Grante, Eulalia Solè et Filippo Gamba et à des cours d'improvisation avec Christiane Montandon.
Le parcours de Carlo Prampolini depuis 2011 est très discret. Nous espérons pouvoir vous en dire davantage bientôt.

(11) Markiyan Popil, piano (AP)
Markiyan Popil est né à Lviv (Ukraine) en 1995 à Lviv. Il commence le piano avec Olena Popil (Pologne), Lidia Krych et Oxana Rapita (Ukraine) et, de 2004 à 2015, il remporte de très nombreux concours en soliste et comme chambriste dans son pays et en Pologne. Il a participé au Forum International de Piano "Bieszczady without barriers" à Sanok et a joué en solo et avec des orchestres en Ukraine, en Pologne, en Slovaquie et en Lituanie

(12) Clément Monaux, tuba-euphonium (CRL)
Clément Monaux entame des études de percussions et de cornet à piston à 6 ans.
Plus tard, il prendra goût à d’autres instruments dont le trombone, l’euphonium et le tuba basse. Il s’est pris d’une telle passion pour ces derniers qu’à 16 ans, il rejoint le Conservatoire Royal de Liège en tant que Jeune Talent. Il y poursuit actuellement ses études dans la classe de Cuivres Graves (DCGL) avec Alain Pire, Olivier Haas et Gabriel Capet. Clément Monaux est aussi membre de différentes formations : le Brass Band de Thudinie, le Namur Wallonia Brass Band, le Dixtuor de cuivres du Conservatoire Royal de Bruxelles, etc. Il a également pu vivre de belles expériences au sein du Brussels Philharmonic, de l’Ensemble Orchestral de Bruxelles, de l’Orchestre Philharmonique de Liège ou encore de l’Ensemble Orchestral Mosan,…
Plus jeune, il a été Lauréat du concours des « Rencontres Internationale de Cuivres » à l’IMEP et en 2013, il a obtenu le 3e Prix du Concours Raymond Micha à Stavelot.

Vos commentaires okcupid dating itunes

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. https://model-index.com/.