István Kertész, portrait viennois 

par

István Kertész in Vienna. The Decca Recordings. Wolfgang Amadeus Mozart (1929-1973) : symphonies n°25, 29, 33, 35 “Haffner”, 36 “Linz”, 39, 40 ; Eine Kleine Nachtmusik K 525 ; March K 408/I ; La Clemenza di Tito ; Requiem K626 ; Mozart Opera Festival ; Franz Schubert (1797-1828) : intégrale des symphonies ; ouvertures dans le Style italien, Des Teufels Lutschloss, Fierrabras ; Johannes Brahms (1833-1897) : Intégrales des symphonies, Variations sur un thème de Haydn ; Gaetano Donizetti (1797-1848) : Don Pasquale ; Antonín Leopold Dvořák (1841-1904) : Symphonie n°9 en mi mineur “Du Nouveau Monde”. Solistes, Wiener Philharmoniker, Wiener Haydn Orchestra, István Kertész. Enregistré entre 1962 et 1973-Livret en anglais, allemand et français. 1 coffret de 20 CD Decca. 483 4710. 

Décédé accidentellement et prématurément à l’âge de 43 ans, le chef d’orchestre István Kertész aura marqué son époque et l’histoire de l’enregistrement. Elève de la prestigieuse Académie Franz Liszt de Budapest, il quitte, en 1956, la Hongrie communiste et s’installe en Allemagne. Dès lors son ascension est fulgurante. Directeur musical à Augsbourg, puis Cologne, il signe rapidement un contrat d’exclusivité avec Decca London. En 1965, il devient directeur musical du London Symphony Orchestra. On le retrouve ensuite très régulièrement la tête du philharmonique d’Israël ou du Wiener Philharmoniker. 

Bénéficiant de l’appui d’une prestigieuse maison de disque, le chef a eu l’opportunité de graver une discographie plutôt conséquente comme en témoigne ce coffret Decca qui reprend la totalité de ses gravures viennoises principalement avec le Philharmonique, l’orchestre de l’Opéra ou le Wiener Haydn Orchestra, phalange ad hoc réunie pour l’enregistrement.

Si les Symphonies de Brahms, Schubert, et la Clemenza di Titus de Mozart restent des parangons discographiques, on est heureux de retrouver la totalité de ses enregistrements des symphonies de Mozart, le pétaradant Don Pasquale de Donizetti et surtout l’incisive et puissante Symphonie du Nouveau Monde de Dvořák longtemps éclipsée par le remake londonien. 

La baguette d’István Kertész s’avère d’une parfaite flexibilité, tirant le meilleur des caractéristiques sonores des Viennois. Les Mozart et les Schubert sont une leçon de style. Certes, ces symphonies sonnent “à l’ancienne”, peut-être apparaissent-elles trop timides, mais l’élégance racée et la qualité du son restent des modèles du genre. La beauté plastique et le sens de la respiration que le chef insuffle à des “petites” Symphonies comme les n°25 et n°29 sont des leçons de direction d’orchestre. On monte d’un cran avec les Symphonies de Brahms, référence absolue des discographies. La puissance orchestrale, la beauté des dialogues et un certain naturel apollinien sont les atouts de ces gravures indémodables, portées par un orchestre enflammé ! Il en va de même pour la Symphonie du Nouveau monde, l’une des plus belles du catalogue par sa force racée qui galvanise un orchestre chauffé à blanc ! 

Du côté des opéras, on admire autant la justesse du ton stylistique dans un Don Pasquale épatant que dans la magnificence de la Clémence de Titus, enregistrement indétrôné à ce jour, porté par une distribution de rêve dont Teresa Berganza et Lucia Popp. 

Du côté des raretés, on retrouve le Mozart Opera Festival qui comporte des extraits des grands opéras : Flûte enchantée, Noces de Figaro, Don Giovanni….avec des solistes de prestige : Lucia Popp, Brigitte Fassbaender, Tom Krause...Grands moments de musique malgré le côté compilation. Peu réédité, le Requiem de Mozart est à voir comme un complément plus solide que planant. 

L’édition de ce coffret est très soignée et les audiophiles se réjouiront de trouver en Blu-Ray Audio les Symphonies de Schubert. 

Ce coffret est indispensable dans la perception de l’art de ce grand chef et les amoureux des textures instrumentales se délecteront des sonorités si viennoises des instrumentistes. 

Son 10 – Livret 10 – Répertoire 10 – Interprétation 10

Pierre-Jean Tribot

 

 

 

 

 

      

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.