Le violon méconnu de Sibelius

par greek god creative writing

Jean SIBELIUS
(1865-1957)
Humoresques
Nicolas DAUTRICOURT (violon), Juho POHJONEN (piano), Orquestra Vigo 430, dir. : Alejandro GARRIDO PORRAS
DDD–2015–77’ 15’’–Textes de présentation en français, anglais, japonais et allemand–La Dolce Volta LDV 23

Dès qu’on évoque Jean Sibelius et qu’on parle de violon, on pense immédiatement au célébrissime Concerto en ré mineur op. 47, le tube des concours reine Élisabeth pour cet instrument. Tube clivant, comme on a pris l’habitude de le dire de nos jours, puisque pour certains, il y va d’un pur chef-d’œuvre et que pour d’autres, il serait le plus médiocre de tous les concertos pour violon du répertoire. Ce qui est sûr, c’est qu’on ignore la plupart du temps que Jean Sibelius a composé d’autres œuvres pour violon et orchestre – des œuvres plus courtes, il est vrai, et assurément moins virtuoses, à l’instar des cinq enregistrées ici par Nicolas Dautricourt avec l’Orquestra Vigo 430, dirigée par Alejandro Garrido Porras : Deux Sérénades op. 69, Deux Pièces op. 77, Deux Humoresques op. 87, Quatre Humoresques op. 89 et la Suite op. 117.
Ainsi que le dit Nicolas Dautricourt, règne dans ces pièces « un climat plus secret, plus secondaire, où la virtuosité est secondaire » et où « l’atmosphère générale est plus confidentielle ». On n’ira pas jusqu’à prétendre qu’elles sont des plus originales, mais elles possèdent toutes cet étrange vibrato qui n’appartient qu’à Jean Sibelius et que ses sept symphonies traduisent si bien. Par contraste, les deux œuvres pour violon et piano qui les complètent, les Pièces op. 2 et les Cinq Pièces op. 81, ont des accents plus convenus, la seconde n’étant d’ailleurs qu’une suite de figures imposées classiques (« Mazurka », « Rondino », « Walzer », « Aubaude » et « Menuetto »). N’empêche ! Nicolas Dautricourt et Juho Pohjonen (un jeune pianiste finlandais) les interprètent avec beaucoup de sûreté, en parfaite symbiose, comme s’ils jouaient ensemble depuis des lustres. Un disque de choix.
Jean-Baptiste Baronian

Son 9 – Livret 8 – Répertoire 6 – Interprétation   9

Les commentaires sont clos.