Les grandes petites voix de Janacek

par best residency personal statement writing services

Leos JANACEK (1854-1928)
Brumes d’enfance

Alain PLANÈS (piano), Lise BERTHAUD (alto), Raquette MAGALHAES (flûte), Romain CHAMPION (ténor), Caroline CHASSANY (soprano), Accentus, dir. : Pieter-Jelle DE BOER
2013-DDD-55’-Texte de présentation en français et en anglais-Naïve V 5330

On n’insistera sans doute jamais assez sur l’étrange envoûtement que procure la musique de Leos Janacek et que tous les amateurs ne peuvent qu’éprouver en écoutant ses opéras, ses œuvres orchestrales, sa Messe glagolitique ou ses deux quatuors. Cet envoûtement, il opère aussi quand on entend ce qu’il est convenu ses petites pièces -petites par leur brièveté ou par le fait qu’elles sont destinées à des formations réduites. Sur le présent CD réalisé par l’excellent label Naïve, on en trouve six, dont Dans les brumes pour piano seul composé en 1912, que Ludmila Smidova, l’auteur du texte de présentation, n’hésite pas à ranger parmi « les œuvres les plus remarquables de la littérature pour piano du XXe siècle » et qui est du pur Janacek. Au même titre d’ailleurs que Comptines, un cycle de chambre formé de petits morceaux vocaux et instrumentaux. La version enregistrée ici date de l’automne 1926 et constitue une réduction écrite par Edwin Stein pour dix chanteurs, alto et piano -réduction que Leos Janacek devait entériner, moyennant quelques corrections, et que le chef hollandais Pieter-Jelle de Boer a enrichie d’une partie de flûte. Ces nursery rhymes, car s’il s’agit bien de cela, sont splendides. Tellement même que lorsqu’ils s’achèvent, on n’a qu’une envie: les réécouter. La preuve faite une nouvelle fois que chez Janacek, rien n’est jamais petit.
Jean-Baptiste Baronian

Son 9 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 10

 

Les commentaires sont clos.