Oratorio protestant en langue allemande autour de la nativité du Christ

par https://inyourelement.nz/find-a-quick-hookup/

Heinrich von HERZOGENBERG
(1843-1900)
Die Geburt Christi
Kammerchor der Hochschule der Kunste Berlin Staats- und Domchor Berlin, Ensemble Oriol, Christian GRUBE, conductor - Regina SCHUDEL, soprano - Anke EGGERS, alto - Peter MAUS,tenor - Ernst-Gerold SCHRAMM, basse - Rudolf HEINEMANN, orgue - Michael ROBBELEN, orgue positif
2012 (d’après enregistrement de 1988) - 1:22:11 (2 CD) - Livret en allemand, anglais. Texte de l’oratorio en allemand, non-traduit - Hanssler Classic - 98 001
Le chœur de chambre de la Hochschule de Berlin associé à l’ensemble Oriol dirigé par Christian Grube, propose un enregistrement sur une partition d’un compositeur inconnu du grand public : Heinrich von Herzogenberg. Œuvre de circonstance à l’approche des fêtes de Noël, il s’agit précisément d’un oratorio pour solistes, chœur et orchestre en trois parties, opus 90 sur Die Geburt Christi.
Contemporain de J. Brahms qu’il vénérait et estimait comme un maître de la composition, H. von Herzogenberg fut un compositeur autrichien ne connaissant jamais un succès et une diffusion considérables de son vivant comme après sa disparition. Toutefois, son œuvre recèle une étude sérieuse et approfondie du langage musical de son temps, sans s’élever à une pâte compositionnelle fort personnalisée. Compositeur d’éducation catholique, son parcours l’amène vers la musique d’obédience protestante, dont témoigne cet oratorio destiné à l’espace liturgique de l’Eglise réformée à l’occasion de la Noël.
En conformité au déroulement de l’histoire biblique, les divers épisodes sont retranscrits, alternant avec équilibre l’intervention des solistes, comme celle des chœurs des enfants ou bien des chœurs d’hommes. Une écriture tonale structurée avec homogénéité des lignes dans la continuité du répertoire germanique existant, illustre cette partition qui mérite effectivement d’être défendue. L’interprétation ici proposée au sein de cet enregistrement réédité fait preuve d’une lecture fidèle à l’esprit de l’oratorio, sobre et présent face à une expression spirituelle.
Marie-Sophie Mosnier
Son 8 - Livret 5 - Répertoire 8 - Interprétation 8

Les commentaires sont clos.