Orgue à Toul

par

Le grand orgue restauré de la cathédrale Saint-Etienne de Toul. Œuvres de Couperin, Bach, Haydn, Mendelssohn, Tournemire, Messiaen, Gigout et Haendel. Orchestre de chambre du Marais, Pascal Vigneron, orgue et direction. 2019. Livret en français et en anglais. 71.07. Quantum QM 7083.

Toul est une cité d’un peu plus de 16 000 habitants, située en Lorraine, dans le département de la Meurthe-et-Moselle. Ancienne principauté épiscopale du Saint-Empire romain germanique, elle bénéficie de la présence de la majestueuse cathédrale Saint-Etienne de style gothique flamboyant, dont la construction, entamée vers 1220, s’étendit sur trois siècles. On peut y admirer le deuxième plus grand cloître de France. L’orgue de 1755 en était un autre fleuron mais lors de l’incendie qui frappa Toul en juin 1940, un obus atteignit la toiture, détruisant l’instrument. Vingt ans plus tard, la construction d’un nouveau grand orgue de plus de 60 jeux fut commandée à Curt Schwenkedel. Un style néo-baroque fut conseillé par Gaston Litaize, avec une ouverture sur le troisième clavier vers la musique contemporaine. Une première inauguration eut lieu par Litaize lui-même en juin 1963. La notice du présent CD, dont nous nous inspirons, consiste en une description des différentes étapes nécessitées par le projet. Le buffet dessiné par Georges Lhôte dégageait la superbe rosace, ce qui n’était pas le cas avec l’orgue détruit. Après diverses interventions de nettoyage, la restauration complète a été effectuée de 2012 à 2016, réalisée pour la partie instrumentale par la maison Koenig de Sarre-Union. Sous la direction de Pascal Vigneron, technicien conseil de la ville de Toul, les services communaux ont effectué de nombreux travaux. L’inauguration de ce premier orgue de cathédrale à traction mécanique de l’après seconde guerre mondiale a eu lieu le 12 juin 2016. Olivier Latry a donné à cette occasion un concert en hommage à Gaston Litaize, disparu en 1991. L’instrument comporte maintenant 70 jeux et 4896 tuyaux.

Le présent CD a été enregistré la même année 2016 et a été confié à Pascal Vigneron, né en 1963, trompettiste, organiste et chef d’orchestre, qui fut l’élève de Jacques Marichal, organiste à Notre-Dame de Paris que l’on retrouve dans plusieurs disques du label Solstice. Directeur du Festival Bach de Toul, Vigneron était tout naturellement destiné à mettre en valeur l’orgue restauré de la ville, dans un programme promotionnel/carte de visite de pièces variées, destinées à faire connaître les possibilités et les ressources de cet instrument. Le livret de présentation nous en propose quelques photographies, hélas pas toutes en couleurs. Il existe aussi, pour les passionnés, une plaquette détaillée disponible par correspondance.

Le programme choisi comporte des œuvres-phares du répertoire pour orgue : extraits de la Messe à l’usage des paroisses de François Couperin, trois oeuvres de Bach dont la Toccata et Fugue BWV 565 (belle mise en valeur de la couleur spécifique de l’instrument, dans une conception altière et équilibrée), le Thème et Variations Hob XVII:5 de Haydn, le Prélude et fugue op. 37 de Mendelssohn, la Toccata pour l’élévation de Giroud, le Choral alléluiatique n° 2 de Tournemire, une Toccata en si mineur de Gigout et le Banquet céleste de Messiaen. On trouve encore un concerto pour orgue et orchestre de Haendel, le sixième de l’opus 7, avec l’Orchestre de chambre du Marais dirigé par Vigneron. Ce dernier fait une convaincante démonstration de la qualité de l’orgue de Toul, de sa clarté, de son univers sonore, intimiste ou solaire, et de son tempérament qui s’adapte sans peine et avec souplesse aux divers styles, XXe siècle compris, même si l’on aura tendance à penser que c’est à la musique baroque qu’il rendra les meilleurs services. Il faut espérer que d’autres enregistrements, plus audacieux et plus ciblés quant à leur programme, mettront régulièrement en évidence ce magnifique instrument. 

Son : 9   Livret : 10   Répertoire : 8  Interprétation : 9

Jean Lacroix

  

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.