Mots-clé : Lukasz Borowicz

Halka de Moniuszko : un opera à découvrir 

par

Le Theater an der Wien – Das Opernhaus est la troisième maison d’opéra de Vienne. Elle se distingue du Staatsoper et du Volksoper par son répertoire (beaucoup d’opéras baroque et œuvres moins connues) et son système de saison, succession de spectacles comme en Belgique par opposition aux deux autres opéras viennois de répertoire. A l’affiche du mois de décembre : Halka de Moniuszko et Giustino et Rodrigo de Händel. Stanislaw Moniuszko (1819-1872) est considéré comme le père de l’opéra polonais. Ses deux opéras les mieux connus hors de Pologne sont Halka (1848, seconde version de 1858) et Straszny dwor (Le Château hanté, 1865). Apparemment, Halka a été introduit en Belgique en 1956, à Liège, dans une version française mais il n’a pas pris place au répertoire. A Vienne non plus, après la production du Volksoper en 1965.
Pour réintroduire l’opéra de Moniuszko, le Theater an der Wien a opté pour une coproduction avec le Teatr Wielki Opera Narodowa Warschau. C’est le directeur artistique de l’opéra national de Varsovie, Mariusz Trelinski, qui a assumé la mise en scène avec la collaboration de Boris Kudlicka (décor), Dorothée Roqueplo (costumes), Tomasz Wygoda (chorégraphie), Marc Heinz (éclairages) et Bartek Macias (vidéo).

Go Here

par https://kaotiksystem.com/

Krzysztof Meyer (1943) : Chansons d’un rêveur solitaire pour soprano et orchestre, d’après des poèmes de Paul Verlaine, op. 116 ; Symphonie n° 8 « Sinfonia da requiem », pour chœurs et orchestre, d’après des poèmes d’Adam Zagajewski, op. 111. Claudia Barainsky, soprano ; Chœurs de la Philharmonie Karol Szymanowski de Cracovie, O. de la Radio nationale polonaise de Katowice, direction : Lukasz Borowicz. 2019. Livret en polonais et en anglais ; textes de Verlaine en français, textes de Zagajewski en polonais. 66.08. Dux 1569. 

Anton Bruckner à Saint-Florian

par

Anton BRUCKNER (1824-1896) : Missa Solemnis en si bémol mineur-Magnificat en si bémol majeur-Tantum Ergo. Robert FÜHRER (1807-1861) : Christus factus est. Jospeh EYBLER (1765-1846) : Magna et mirabilia. Johann Baptist GÄNSBACHER (1778-1844) : Te Deum opus 45. Johanna WINKEL (soprano), Sophie HARMSEN (mezzo-soprano), Sebastian KOHLHEPP (ténor), Ludwig MITTELHAMMER (basse), RIAS Kammerchor, Akademie für Alter Musik Berlin, dir.: Lukasz BOROWICZ. 2017-DDD-47'-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Accentus Music ACC 30429

Approche intéressante, mais il y a mieux...

par

Georges BIZET
(1838 - 1875)
Djamileh, opéra-comique en un acte
Jennifer FEINSTEIN (Djamileh), Eric BARRY (Haroun), George MOSLEY (Splendiano), Piotr KAMINSKY (le marchand d'esclaves), Poznanski Chor Kameralny, Poznan Filharmonii Poznanskiej, Poznan Philharmonic Orchestra, dir.: Lukasz BOROWICZ
2017-Live-68'24''- Notice en polonais et en anglais-livret en français-chanté en français - Dux 1412

Une voix rare, puissante, somptueuse

par

Ewa PODLES, contralto
Airs et scènes de Gluck, Rossini, Donizetti, Prokofiev, Ponchielli, Mascagni, Verdi et Massenet
Orchestre Philharmonique de Poznan, dir.: Lukasz BOROWICZ
2015-live-59' 33''-Notice de présentation en polonais, anglais- Textes chantés non inclus-Dux 1134