Mots-clé : Rudolf Kempe

Riccardo Muti à l'occasion de son 80e anniversaire : " La vie est courte, l'art est long "

par

Pour le 80e anniversaire du grand chef d'orchestre italien Riccardo Muti, Warner publie un coffret de célébration qui rassemble ses enregistrements symphoniques : l’occasion incontournable d’une conversation avec le Maestro. Notre collègue Nicola Cattò (Rédacteur en chef de Musica et Secrétaire général du Jury des International Classical Music Awards) l’a rencontré.

J'ai rencontré le Maestro Muti à la fin du mois de mai chez lui à Ravenne : après le long entretien, nous nous sommes rendus dans l'après-midi dans un charmant petit théâtre à quelques kilomètres, pour les répétitions de l'Orchestre Cherubini. Il s'agit du Teatro Socjale, inauguré il y a exactement 100 ans et construit à la demande de la coopérative locale des ouvriers agricoles. Muti qui, pendant le Festival de Ravenne, a inauguré un autre minuscule théâtre, celui de Marradi, entre l'Émilie et la Toscane, plaisante : J'avais l'habitude de diriger au Musikverein, maintenant je dirige au Piangipane ! Puis, plus sérieusement, il insiste sur l'importance de revitaliser les nombreux joyaux patrimoniaux disséminés dans toute l'Italie, en confiant leur gestion aux jeunes. Le 28 juillet, le Maestro a eu 80 ans, l'occasion de me remémorer sa longue carrière à la lumière du coffret Warner qui rassemble tous ses enregistrements symphoniques ex-EMI.

Comme cela s'est souvent produit lors de nos rencontres ces dernières années, la conversation commence très naturellement lorsque le maestro voit les couvertures des derniers numéros de notre magazine Musica : cette fois, son regard s'est posé sur Andrei Gavrilov, le protagoniste de plusieurs enregistrements du coffret Warner : les Concertos n°2, n°3 et la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov et le Concerto n°1 de Tchaïkovski. C'est précisément en évoquant ce dernier enregistrement que Muti commence à parler du pianiste russe : Il est entré dans le studio, les musiciens du London Philharmonic étaient déjà sur scène, et il a immédiatement dit : Faisons un vrai Tchaïkovski, à la russe. Tout le monde était abasourdi, mais une fois qu'il s'est assis au clavier, on a immédiatement réalisé quel musicien il était ! Discutable, peut-être, mais techniquement splendide. Et des années plus tard, à Philadelphie pour nos enregistrements Rachmaninov, pour donner le “la” à l'orchestre, il a donné un énorme coup sur la touche du piano, si bien que j'ai dû descendre du podium, jouer la même note doucement et leur dire : C’est ceci que la soliste a voulu.

Un Richard Strauss historique avec Kempe

par

Richard STRAUSS (1864-1949) : Daphné. Gottlob FRICK (basse), Helena ROTT (contralto), Gudrun WUESTEMANN (soprano), Werner LIEBING (ténor), Helmut SCNINDLER (ténor), Chor der Staatsoper Dresden, Staatskapelle Dresden, dir. : Rudolf KEMPE. ADD–2018–74’ 26’’ et 45’ 17’’–Textes de présentation en anglais et en allemand–Profil/Hänssler PH07038

Der Rosenkavalier en 1950

par

Richard STRAUSS
(1864 - 1949)
Der Rosenkavalier
Die Feldmarschallin Fürstin Werdenberg, Margarete Bäumer – Der Baron Ochs auf Lerchenau, Kurt Böhme – Octavian, Tiana Lemnitz – Herr von Faninal, Hans Löbel – Sophie, Ursula Richter – Marianne, Angela Kolniak – Valzacchi, Franz Sautter – Annina, Emilie Walter-Sacks – Ein Notar, Erich Händel - Ein Sänger, Werner Liebing – Chor der Staatsoper Dresden, Staatskapelle Dresden, Rudolf Kempe, direction
2017-DDD-CD1 70’29 CD2 57’22 CD3 63’10 CD4 76’24-Textes de présentation en anglais et allemand-Hänssler-PH16071

Quand le passé s’invite dans le présent

par

Richard WAGNER
(1813 - 1883)
Der Ring des Nibelungen (Das Rheingold/Die Walküre/Siegfried/Götterdämmerung)
Chor und Orchester der Bayreuther Festpiele, dir.: Rudolf Kempe, direction – Lilo Brochaus, Régine Crespin, Ingeborg Felderer, Gottlog Frick, Ruth Hesse, Jerome Hines, Marga Höffgen, Grace Hoffmann, Gestraud Hopf, Hans Hopf, Herold Kraus, Otakar Kraus, James Milligan, Birgit Nilsson, Regina Resnik, Peter Roth-Ehrang, Elisabeth Schärtel, Wilma Schmidt, Elisabeth Seiner, Thomas Stewart, Gerard Stolze, David Thaw, Fritz Uhl, David Ward, Astrid Varnay : solistes – Wilhelm Pitz, chef des chœurs
2016/1961-ADD-13 CD-Textes de présentation en anglais, allemand et français-Orfeo-C928614Y