Un très bon programme d'oeuvres de la 1ère moitié du 20e siècle

par https://contributisardegna.com/reddit-sydney-dating/
Canino

Francis POULENC
(1899 – 1963)
Sonate pour violon et piano
Maurice RAVEL
(1875 – 1937)
Tzigane
Igor STRAVINSKY
(1882 – 1971)
Suite italienne - 4 extraits de “L’oiseau de Feu”
Serge PROKOFIEV
(1891 – 1953)
5 mélodies op 35 bis
Alessio Bidoli, violon; Bruno Canino, piano
2017 DDD 71’46 Livret italien, anglais, russe CD Warner 5054197638428

Voici à nouveau un récital violon/piano, avec des oeuvres classiques de la première moitié du 20è siècle. Cela commence avec la Sonate de Francis Poulenc, dont le premier des trois mouvements est intitulé Allegro con Fueco, et c’est exactement cela qu’on entend : le feu y est, reflétant peut-être l’état de guerre régnant (1942 – 1943). Suit un Intermezzo à la mémoire du poète et martyre de la guerre civile espagnole Frederico Garcia Lorca. Par ses accords brisés et répétés, le piano évoque la guitare et le vers du poète La guitare fait pleurer les songes. Le troisième mouvement, Presto Tragico , révisé en 1949, renoue avec l’ambiance du premier mouvement. C’est une très bonne version de cette sonate souvent enregistrée. Tzigane de Ravel l’est plus encore. Avec sa longue cadence introductive, ici parfaitement jouée avec une rare détermination et des pizzicati très sonores, cette oeuvre célébrissime est à nouveau bien vigoureuse, avec un fort caractère tzigane, ce qui, curieusement, n’est pas toujours le cas. Etonnant et très enthousiasmant ! Vient ensuite la fameuse Suite italienne de Stravinsky, transcription de la suite Pulcinella, soit-disant d’après Pergolèse (on sait depuis qu’il s’agit plutôt aussi de compositeurs assez obscurs, tels que Chelleri, Gallo, Wassenaer). La semaine passée, on a recensé deux bonnes versions. Celle-ci est assez lente et pas essentielle. Il y a aussi quatre extraits de L’oiseau de feu, dont la transcription fait regretter la luxuriance de l’orchestration “à la Rimsky” : cela sonne un peu dénudé. Pour finir, les 5 mélodies de Prokofiev dans lesquelles excellent Kremer/Argerich (DG). Cette version-ci est bonne aussi, mais le disque vaut surtout pour le programme dans son ensemble, et pour le Poulenc et le Ravel.
Dominique Lawalrée

Son 9 - Livret 7 - Répertoire 10 - Interprétation 8

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.