César Franck choral : de l’autel au salon 

par https://notarioteresadelafuente.es/index.php/dating-jeremiah-valeska-would-include/

César Franck (1822-1890) : Oeuvres chorales. De l’autel au salon. Choeur de Chambre de Namur, Thibault Lenaerts. 2020. Livret en français et anglais. 76mn. 1 CD Musique en Wallonie. MEW 2022.

Les célébrations du bicentenaire de la naissance de César Franck se dérouleront en 2022, mais le Chœur de Chambre de Namur nous propose une superbe introduction musicale à ces festivités avec cette parution qui met à l’honneur les œuvres chorales du compositeur. 

Qu’elles soient profanes ou sacrées, les 18 oeuvres vocales et 2 morceaux instrumentaux de ce programme illustrent une partie méconnue du legs de César Franck et 5 pièces sont ici présentées en première mondiale. Composées entre 1846 et 1899, ces différentes partitions accompagnent le développement artistique du musicien et forment une palette de merveilleux moments de musiques intimistes tant religieux que purement profanes, même si le premier aspect est naturellement plus représenté. L’excellent texte de présentation de Joël-Marie Fauquet nous renseigne sur ces différentes partitions avec l’exhaustivité requise et il nous rappelle à quel point César Franck aimait la voix, ce dont témoigne la maîtrise de son écriture tant dans le style que dans la forme.  On découvre ainsi des oeuvres religieuses  originales, des extraits de l'oratorio Rébecca et des partitions profanes. 

Le Choeur de Chambre de Namur, parfaitement mené par Thibault Lenaerts, est comme toujours parfait que ce soit dans son ensemble ou à travers les interventions de certains de ses solistes dans différentes pièces : les sopranos Caroline Weynants et Gwendoline Blondeel, la mezzo Caroline de Mahieu, les ténors Pierre Derhet et Maxime Melnik et le baryton Kamil Ben Hsain Lachiri. L'orgue , naturellement présent dans la plupart des œuvres, est tenu par Edward Vanmarsenille qui joue un instrument d'Aristide Cavaillé-Coll de l’église Saint-Maximin de Gesves en Wallonie. Ce programme choral intégral est ponctué de deux moments musicaux  : l’Andantino pour orgue, joué ici dans une transcription pour piano (soliste Philippe Riga) et harmonium (soliste Edward Vanmarsenille) d’Albert Renaud et “Pizzicati et andante” de Sylvia de Delibes dans une autre transcription, franckiste cette fois, pour piano et harmonium   

Superbement enregistré et généreusement illustré, cet album est une référence dans notre connaissance de l’art de César Franck. On aime particulièrement le visuel de couverture qui représente le tableau Maria Sèche à l'harmonium du peintre belge Théo van Rysselberghe.

Son : 10  Notice : 10  Répertoire : 9  Interprétation : 10

Pierre-Jean Tribot

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.