Flûte en quatuor avec Noémi Győri

par https://notarioteresadelafuente.es/index.php/dating-tunisian-woman/

Joseph Haydn (1732-1809) : Quatuor en ré mineur, op.76 n°2 Hob.III:76 (arr. Noémi Gyori) ; Quatuor en ré majeur, op. 76 n°5 Hob.III:79 (arr.Noémi Gyori) ; Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Quatuor pour flûte et cordes n°1 en ré majeur KV.285 ; Quatuor pour flûte et cordes n°3 en sol majeur KV.285b. Noémi Győri, flûte, Katalin Kokas, violon, Péter Bársony, alto, Dóra Kokas, violoncelle. 2021. Livret en anglais et hongrois.  HCD32832 Hungaroton 


La flûtiste Noémi Győri  est une soliste exceptionnelle, elle joue pratiquement tous les concertos du répertoire composés pour son instrument. Elle a été la première  femme flûtiste à faire partie comme suppléante de l'Orchestre Philharmonique de Vienne. Elle est la première flûtiste à détenir un doctorat en interprétation de flûte de la Royal Academy of Music de Londres. Mais elle s’impose également une chambriste sans égal.

Pour son dernier album, Noémi Győri s'est consacrée à repousser les limites de la flûte et de son répertoire de différentes manières.

Les quatuors en ut et en ré de Mozart comptent parmi les œuvres originales de musique de chambre pour flûte les plus connues. On se souvient de quelques enregistrements légendaires: celui de Rampal, Stern, Accardo et Rostropovitch (Sony) ou celui de James Galway avec le Quatuor de Tokyo (RCA). Aujourd'hui on interprète ces œuvres avec un autre regard. La version proposée par Noémi Gyori et ses partenaires est pleine de fraîcheur, de dynamisme et de vivacité. Elle choisit deux des plus beaux quatuors à cordes de Haydn, l'op. 76 No. 2, Hob. III: 76 en  ré mineur et l'op. 76 Hob. III:79 n° 5 en ré majeur. Elle transcrit et crée la partie de flûte pour ces quatuors de Haydn : c'est une aventure artistique particulièrement captivante. Traduire la première voix pour flûte à partir du violon pose de nombreuses questions musicales fascinantes. La flûte compense la sonorité du violon grâce à une dynamique plus large, une flexibilité et un mouvement fluide qui égaie toutes les textures sonores. Noémi Győri identifie les subtiles différences entre les rôles musicaux que prend la flûte notamment par rapport au violon, c'est une recherche de la perfection, réussie avec excellence. Noémi Győri tire de sa flûte en or Miyazawa les plus belles sonorités chaleureuses. Ses partenaires la violoniste Katalin Kokas, la violoncelliste Dóra Kokas et l'altiste Péter Bársony, musiciens hors-pair, jouent avec beaucoup de musicalité, d'émotions, d'entrain et d'imagination. 

C'est un bonheur d'entendre ces pièces vieilles de près de 300 ans présentées de manière à conserver leur authenticité, mais en même temps revigorées par le son frais et animé de la flûte.

Son : 10   Livret : 9   Répertoire : 10   Interprétation : 10

Carlo Schreiber

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.