Le Journal

Sascha Goetzel quitte la direction du Kuopio Symphony

par

Sascha-goetzel

Le chef autrichien Sascha Goetzel dirigera le Kuopio Symphony (Finlande) pour la dernière fois ce 25 avril avec le 1er Concerto pour piano de Brahms avec Paavali Jumppanen en soliste et la Symphonie Ecossaise de Mendelssohn, deux compositeurs pour lesquels on connaît ses affinités. Il est contraint d’arrêter après six années de collaboration pour faire face au développement de sa carrière.
“J’ai aimé chaque minute de notre collaboration et je suis très fier d’avoir pu emmener l’orchestre au Carinthian Summer Festival, un des plus prestigieux de mon pays. D’ailleurs, je ne pars pas tout à fait: nous travaillerons encore régulièrement ensemble”.
Sascha Goetzel a entamé cette saison avec Jean-Paul Gaultier pour des Noces de Figaro aux costumes féériques au Festival de Radio France à Montpellier, puis des concerts avec les Orchestres Nationaux de Bretagne et de Bordeaux. On l’a retrouvé ensuite dans la nouvelle production de l’Enlèvement au Sérail à l’opéra de Angers-Nantes, à Vienne pour le Christmas in Vienna avec l’Orchestre Symphonique de la Radio, Piotr Beczala, Bo Skofhus et Angela Denoke, des concerts Netherland Radio Orchestra, la Deutsche Radiophilharmonie, les orchestres symphoniques d’Helsinborg et d’Aarhus Symphony Orchestras,... Et à Istanbul, on le retrouve avec Viktoria Mullova, Tzimon Barto, Thomas Hampson, le choeur de l’Accademia di Santa Cecilia, puis des versions “concert” de Salome (Richard Strauss) et Tosca (Verdi) avec des solistes internationaux.with international soloists.

Mikko Franck succède à Myung-Whun Chung à l'Orchestre de Radio France

par

Mikko Franck

Le contrat est signé. Mikko Franck, le chef finlandais qui fut à la tête de l'Orchestre National de Belgique de 2002 à 2007, succédera à Myung-Whun Chung en tant que directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, à partir du 15 septembre 2015 pour une première période de trois ans. Invité régulier de l'orchestre depuis plusieurs années, il avait remplacé au pied levé Myung-Whun Chung -à la demande de celui-ci- pour plusieurs concerts entre octobre et décembre 2012. 

Décès de Jean-François Paillard

par

PaillardOn apprend le décès de Jean-François Paillard qui nous a quittés le 15 avril dernier à l’âge de 85 ans à Saint-Auban sur l'Ouvèze. Né le 12 avril 1928, il avait étudié au Conservatoire de Paris, puis au Mozarteum de Salzbourg. Il a entre autres travaillé avec Igor Markevitch. En 1953, il fondait l'Ensemble Jean-Marie Leclair qui devint, en 1959, L'Orchestre de Chambre Jean-François Paillard.  Il a particulièrement œuvré, dès les années 1950, à l’exploration du répertoire baroque et fut un chaînon entre le style d'interprétation "romantique" et l'arrivée du mouvement baroque dans les années '70 auquel il n'adhérait pas.  Il fut un des artistes-phares du label Erato. On lui connaît près de 300 enregistrements, dont des premières mondiales comme l'intégrale des douze concertos de Leclair. Il accompagnait également de grands instrumentistes français tels  Maurice André, Jean-Pierre Rampal, Lily Laskine, Pierre Pierlot ou Marie-Claire Alain.

 

 

Qui a besoin de Tchaikovski ?

par

Crescendo n°1
25 septembre 1993

C'est la question/réponse du sous-ministre de la culture à la demande de Polina Weidmann, chercheur en chef à la State House Museum Tchaikovski.
Reprenons depuis le début.
En préparation de l'année anniversaire de Tchaikovski (175e anniversaire de la naissance en 2015) que Vladimir Poutine a déclarée "Année Tchaikovski", Polina Weidmann a obtenu les autorisations et promesses de financement pour une édition scientifique de l'oeuvre du compositeur -la dernière datant de 1940 fut terminée en 1980. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, les ministères de la culture aussi. Entretemps, Madame Weidmann avait engagé des musicologues qui commencèrent l'entreprise qui doit mener à plus de 60 volumes pour un montant de 1,5 millions de roubles (soit, environ 36.000 euros). Et l'argent, on n'en vit point venir... Vladimimr Fedosseiev, le prestigieux chef de l'Orchestre Symphonique du Bolchoï, usa lui aussi de son influence pour débloquer les budgets. Mais rien n'y fit. L'actuel sous-ministre de la culture osa la question : "Qui a besoin de Tchaikovski?" tandis que son ministre, Vladimir Medina, invoque le fait qu'il n'a pas à répondre de ses prédécesseurs. Connaîtrons-nous la nouvelle édition de l'oeuvre de Tchaikovski? Oui, à en croire Valery Gergiev qui, lors de la conférence de presse qu'il donnait à Paris, le 8 janvier dernier, pour annoncer l'ouverture du Mariinski II le 2 mai prochain disait : "Je ne sais pas ce que fait le gouvernement russe, mais je sais que Poutine, toujours, défendra la culture et incitera les oligarques à l'épauler".
Mais peut-être aussi les caisses de la culture sont-elles en mauvais état après le financement, pour Valery Gergiev, du sus-dit Mariinski II qui avec ses 79.114 mètres carrés, face à l'historique Mariinski de Saint-Pétersbourg, constituera "l'une des institutions lyriques les plus vastes du monde" pouvant accueillir 2000 spectateurs. Ceci ne fait que s'ajouter au Mariinski III de 1500 places construit en 2006 sous l'impulsion de... Valery Gergiev mais financé cette fois par des mécènes du monde entier.
Gergiev, le nouveau tsar de Russie ?

Harmonia Mundi : projet de réorganisation

par

A l'occasion de la 3e édition du "Disquaire Day" ce 20 avril, les instances représentatives du personnel de Harmonia Mundi lancent un appel à pétition suite à l'annonce par la direction du projet de réorganisation de la société conduisant à la suppression de 38 emplois (sur 171) et la fermeture de 15 boutiques (sur 28), ce qui constitue 22 % des effectifs de la société. Sans remettre en cause la réalité des difficultés actuelles (crise du marché du disque, changement de comportement des consommateurs,...), ces raisons n'expliquent pas tout, avance le conseil d'entreprise qui s'interroge plutôt sur la stratégie adoptée par la direction, son manque de réactivité par rapport aux nouveaux enjeux du marché, tant sur le plan de ses méthodes de travail que de son projet.
Fondé en 1958 par Eva et Bernard Coutaz qui nous a malheureusement quittés le 26 février 2010, Harmonia Mundi a tout de suite été remarqué par la qualité de ses productions en lançant, notamment, Philippe Herreweghe et René Jacobs mais aussi quantité de jeunes -et moins jeunes- artistes talentueux. Chaque année, Harmonia Mundi se voit récompensé par de nombreux grands prix internationaux. Gageons que personnel et direction s'entendront pour maintenir toujours l'exigence de qualité de la Maison.

Yo Yo Ma à Boston

par

Très émouvante participation du violoncelliste Yo Yo Ma au service oecuménique à la Cathédrale Sainte-Croix de Boston hier. Il jouait la Sarabande de la 5e Suite de J.S. Bach qui émanait du silence.

Tableaux d'une exposition autour de Watteau

par

Cav&maWatteau
Leonardo Garcia Alarcón paraphrase Moussorgski et livre une série de « Tableaux d’une exposition » entièrement dédiés à Watteau. Chuchotements des conversations, bruissement du vent dans les feuillages, représentations d’instruments et de musiciens : l’œuvre du peintre abonde en sonorités. L’ouïe du spectateur, autant que son regard, est sollicitée.
Au programme, des extraits de Thétis et Pélée de Pascal Colasse, Ariane et Bacchus de Marin Marais, Dardanus, Zaïs, Les Boréades, Les Fêtes de Ramire et Les Indes galante de Jean-Philippe Rameau, et Issé de André Cardinal Destouches?

Le Choeur de Chambre de Namur, Les Agrémens, direction : Leonardo García Alarcón. Julie Fuchs (soprano), Paul Agnew (ténor), Marc Mauillon (baryton).
Conservatoire royal de Bruxelles (rue de la Régence 30 - 1000 Bruxelles)
Mercredi 24 avril à 20h. Introduction par Olivia Wahnon de Oliveira : 19h30

Academix 2013

par

Rencontre à Flagey des 28 académies de musique de la Région de Bruxelles-Capitale
Dimanche 28 avril, Flagey accueille la deuxième édition d’Academix, la rencontre des 28 académies de musique (francophones et néerlandophones) de la Région de Bruxelles-Capitale. De 10h30 à 19h30, une vingtaine de concerts gratuits résonneront dans les studios de Flagey. Academix 2013, c’est l’occasion pour les académies de présenter leurs élèves, leurs ensembles instrumentaux et vocaux et leurs orchestres.
Née en 2012, cette collaboration éducative et culturelle se veut comme une vitrine de l’enseignement artistique actuel. Les 400 professeurs des académies bruxelloises encadrent la formation musicale de plus de 25.000 élèves. Academix permet non seulement de voir, d’écouter et d’apprécier les meilleures formations musicales mais c’est aussi l’occasion pour les élèves, de donner le meilleur d'eux-mêmes dans des conditions exceptionnelles. Tout au long de la journée, les 28 académies (francophones et néerlandophones) présentent ensemble vingt concerts d’une heure.

Michael Haneke à Bruxelles

par

Haneke

CONVERSATION & PROJECTION
L'un des cinéastes les plus percutants et incisifs de notre temps fait l'événement à la Monnaie en y proposant une mise en scène de Così fan tutte de Mozart. À cette occasion, la Monnaie et la Cinematek, en collaboration avec Bozar Cinema, présentent une soirée spéciale consacrée à Michael Haneke. Une conversation inédite lèvera le voile sur le lien que Michael Haneke entretient avec la musique et le cinéma, avant la projection de son film, Caché. Le cinéaste autrichien parlera de ses films, dont Amour, Das weiße Band, La pianiste et Funny Games ont été primés dans les plus grands festivals de cinéma.
Rencontre en français, animée par Nicola Mazzanti (Cinematek) et Christian Longchamp (La Monnaie).
Le 9 mai 2013 à 20h00 - Bozar, Salle Henri Le Bœuf.
Cinematek propose également une double manifestation en l’honneur du cinéaste autrichien : une rétrospective de ses films d’une part et, en guise de carte blanche, sa sélection d’œuvres dans l’histoire du cinéma. À partir du 10 mai à la Cinematek.

Journée européenne de l'opéra le 12 mai à La Monnaie

par

MANIFESTE DES JOURNEES EUROPEENNES DE L’OPERA
Les Journées européennes de l'Opéra célèbrent l'opéra comme forme artistique. Leur but est d'aider à démocratiser l'opéra et renforcer cette pratique culturelle dans la société d'aujourd'hui.
L'opéra est l'art européen par excellence, car il dépasse les frontières nationales et linguistiques grâce au langage universel de la musique. Ses valeurs et thèmes fondateurs sont essentiels à la culture européenne qui forme une part de notre identité commune. Pour cette raison, les Journées européennes de l'Opéra sont fêtées le week-end le plus proche du 9 mai, Journée de l'Europe.
L'opéra d'aujourd'hui est en pleine forme. Il explore des espaces et des formats alternatifs, utilise des technologies de pointe et tire son inspiration du monde actuel. Il tient un rôle de premier plan dans la vie artistique et culturelle contemporaine et contribue au développement d'une société créative.
L'opéra s'adresse à tous. L'Europe a besoin d'une société créative pour se développer, tout comme l'opéra a besoin de l'implication de ses publics s'il doit lui-même évoluer et rester un art innovant, au cœur de nos vies. L'accès à l'opéra doit ainsi être encouragé pour tous les citoyens européens.

PROGRAMME

Venez savourez le génie de Giuseppe Verdi et de Richard Wagner à l’occasion de leur bicentenaire lors de la Journée européenne de l’Opéra le 12 mai prochain ! Que vous soyez curieux, mélomane ou spécialiste de ces deux monstres sacrés de l’opéra, venez profiter tout au long de l’après-midi et de la soirée de la foule d’activités que nous vous réservons pour fêter ensemble l’art lyrique et le talent de ceux qui le font.

MUSIQUE
- SI VERDI NOUS ÉTAIT CHANTÉ
Le chœur de la Monnaie et son chef Martino Faggiani, accompagnés de chœurs amateurs, vous donnent rendez-vous pour entonner ensemble différents airs d’opéras de Verdi sur la place de la Monnaie ! Un terrain de chant unique pour une expérience musicale surprenante…
FR & NL - Durée : 45’ - 15:00 & 17:15 - Place de la Monnaie

- CONCERT
Richard Wagner, Wesendonck-Lieder (1857-1858) - Arrangement pour soprano et quatuor à cordes
Giuseppe Verdi, Quartetto per archi in mi minore (1873)
par le Quatuor Malibran (Tatiana Samouil, Emilie Belaud, Tony Nys, Justus Grimm)
avec: Tineke Van Ingelgem, soprano
Durée : 50’ - 16:00 - Salle Malibran

FILMS ET PROJECTIONS
4 ŒUVRES, 4 PRODUCTIONS
Voir ou revoir, découvrir ou savourer des extraits d’opéras de Wagner ou de Verdi dans des productions phares des dernières saisons de la Monnaie !
Parsifal, Richard Wagner, mise en scène de Romeo Castellucci, direction musicale Hartmut Haenchen, février 2011
Tannhäuser, Richard Wagner, mise en scène Jan Fabre, direction musicale Kazushi Ono, juin 2004
Macbeth, Giuseppe Verdi, mise en scène Krzysztof Warlikowski, direction musicale Paul Daniel, juin 2010
Il Trovatore, Giuseppe Verdi, mise en scène Dmitri Tcherniakov, direction musicale Marc Minkowski, juin 2012
Projections avec sous-titrages en français et néerlandais - Durée : 120’ - 14:00, 16:00, 18:00 - Salle Fiocco

LUDWIG-REQUIEM FÜR EINEN JUNGFRÄULICHEN KÖNIG de HANS-JÜRGEN SYBERBERG, 1972
En allemand avec sous-titrages - Durée : 136’ - 14:00 - Studio 1

IL BACIO DI TOSCA de DANIEL SCHMID, 1985
A la fin de sa vie, Giuseppe Verdi crée une maison de repos pour musiciens à Milan, et l’appelle La Casa di Riposo. Elle existe toujours et remplit encore sa fonction originale. Découvrez la vie de quelques-uns de ses pensionnaires attachants et particuliers dans ce film-documentaire.
En italien avec sous-titrage en anglais - Durée : 87’ - 20:15 - Salle Fiocco

VISITES
EMBOÎTEZ LEUR LE PAS !
Suivez les guides dans les couloirs du théâtre : hall d’entrée, escaliers d’honneur, Grand Foyer, Grande Salle n’auront plus aucun secret pour vous !
Durée : 45’ - A partir de 17:00, départ toutes les 15’, en français et en néerlandais - Hall d’entrée du théâtre

VERDI & WAGNER FOR KIDS !
ATELIERS FAMILLES
Au cours d’ateliers ludiques destinés aux enfants (6-12 ans), partez à la découverte de nos deux super héros !
Durée : 45’ - 14:00, 15:00, 16:00, 17:00 NL - 14:00, 15:00, 16:00, 17:00 FR -  Alechinsky, Hall d’entrée des Ateliers de la Monnaie

DU CÔTÉ DES COLLECTIONNEURS
À l’occasion du bicentenaire de Richard Wagner et de Giuseppe Verdi, la Poste édite une série limitée de 10 timbres illustrant des productions de certaines de leurs opéras, créées dans les maisons d’opéra de Belgique. Retrouvez en timbre Parsifal dans la mise en scène de Romeo Castellucci ou Macbeth dans celle de Krzysztof Warlikowski.
La vente officielle commencera au lendemain de notre Journée européenne de l’Opéra mais dès le 12 mai vous pourrez acquérir ces timbres rares dans le hall d’entrée du théâtre!
En continu dès 14:00 - Hall d’entrée du théâtre

DU CÔTÉ DES GOURMANDS
Ils portaient tous deux la barbe… Dégustez-la en sucre rose ou blanc sur la Place de la Monnaie.

INFO PRATIQUES

Dimanche 12 Mai 2013
Dès 14:00
Ouverture des portes à 13:30
De Munt ¦ La Monnaie
Pas de réservations & entrée gratuite pour toutes les activités
TEL +32 (0)2 229 13 72
developpementculturel@lamonnaie.be
www.lamonnaie.be