Le Journal

Décès du ténor Spas Wenkoff

par

WenkoffLe ténor étroitement associé à l'Opéra d'État de Vienne, Spas Wenkoff, Autrichien d'origine bulgare est décédé à Bad Ischl à l'âge de 84 ans.
Né à Veliko Tarnovo (Bulgarie) en 1928, Spas Wenkoff, diplômé en droit, a commendé sa carrière comme ténor d'opérette dans les années '50. Il rejoint ensuite l'opéra de Dresde où il recueille ses premiers succès internationaux en 1975 dans le rôle de Tristan. En 1977, il fait ses débuts à l'Opéra d'État de Vienne dans le rôle de Max du Freischütz de Weber mais s'est surtout révélé dans divers rôles wagnériens à Bayreuth, au Metropolitan de New York, à Berlin, à Munich, et finalement à l'Opéra de Vienne. Il s'est retiré de la scène en 1993.

Décès de Regina Resnik

par

regina_resnikRegina Resnik, soprano devenue mezzo au milieu de sa carrière et qui a donné plus de 300 représentations au Metropolitan Opera est décédée jeudi à Manhattan des suite de complications d'un accident vasculaire cérébral.
Ses rôles les plus connus incluent Ellen Orford dans «Peter Grimes» de Britten , Donna Anna et Donna Elvira dans «Don Giovanni» de Mozart et le rôle-titre dans "Carmen" de Bizet. Regina Resnik était une soprano très admirée et avait fait de nombreuses tournées au milieu des années 1950, quand elle constata que sa voix s'assombrissait. Un ami, le baryton Giuseppe Danise, a contribué à la persuader de changer de tessiture, lui disant qu'il croyait qu'elle avait toujours été une mezzo. "C'était le plus grand pari de ma vie, quand j'ai décidé que peut-être je n'étais pas uns soprano" a- t-elle déclaré au Times en 1967. "J'étais un soprano avec de faibles notes ou mezzo avec des notes élevées."

 

 

Les secrets de Menahem Pressler

par

PresslerLors d'une interview donnée à Eugenia Zukerman Menahem Pressler, 89 ans, "ICMA Life Achievement 2011", et inlassablement sur les scènes en concertos, musique de chambre et récitals partout dans le monde, le pianiste se confie: "Quand on m'a demandé pour un magazine allemand 'Voulez-vous nous dire comment un pianiste se sent à l'âge biblique', j'ai été abasourdi. Mais ensuite, j'ai pensé à et j'ai répondu: 'quand je joue du piano, je ne me sens pas avoir plus de 50 ans; quand j'enseigne, je ne me sens pas avoir plus de 40 ans; mais quand je monte les escaliers, je sens mon âge".

Marin Alsop sur tous les fronts !

par

AlsopLa chef américaine Marin Alsop dirigera le dernier concert des Prom's de Londres, la fameuse "Last Night" clôturant la 118e saison du célèbre festival. "J'en suis très heureuse mais suis étonnée qu'en 2013, il y ait encore des 'premières' pour des femmes" a-t-elle déclaré non sans humour! Elle dirigera l'Orchestre Symphonique de la BBC et cette soirée historique aura lieu au Royal Albert Hall de Londres le 7 septembre prochain.

Bel augure pour Louis Langrée à Cincinatti

par

LangreeLouis Langrée, le nouveau directeur musical de l'Orchestre symphonique de Cincinnati qui prendra ses fonctions dès la saison prochaine (2013-2014), a rassemblé 15.000 auditeurs samedi dernier et 20.000 le dimanche lors de deux concerts en plein air relayés en vidéo sur écrans lors de "LumenoCity".

Les concerts seraient-ils trop longs?

par

Soucieux de renouveler son public, l'Orchestre Symphonique de Montréal , son chef Kent Nagano et leurs invités lancent une «  virée classique » : 30 concerts de 45 minutes dans 4 salles en deux jours, le 16 et 17 août, le tout offert à prix doux variant de 10 à 50 dollars. Concerts symphoniques, musique de chambre et récitals auront lieu à la Maison Symphonique de Montréal, à la Cinquième Salle et au Studio-Théâtre de la Place des Arts ainsi qu'à la salle Beverley Webster. Les concerts seraient-ils trop longs pour les jeunes ? On peut le penser en constatant le succès des diverses initiatives qui proposent des concerts de 30 à 45 minutes.
Renseignements : www.vireeclassique.osm.ca

Les bobos des stars...

par

Depuis le début de l'été, les annonces ne cessent de nous parvenir : la blessure au doigt d'Evgeni Kissin, la fracture de l'épaule de Pierre Boulez, la diverticulite de James Conlon, l'indisposition de Roberto Alagna, le poignet de Marin Alsop... métier à hauts risques !

Nomination de Justus Frantz à la direction de l'Israel Sinfonietta

par

FrantzL'Israel Sinfonietta Beer-Sheva a nommé Justus Frantz comme prochain directeur de l'orchestre ; il prendra ses fonctions au début de la saison 2013-2014, la 41e de l'orchestre. Justus Frantz succède à Doron Salomon à la tête de l'orchestre depuis 2005. Il est né en Pologne dans une famille de « Justes » qui a sauvé de nombreuses vies de Juifs pendant la guerre. Il a commencé le piano à l'êge de 4 ans et étudia notamment avec Wilhelm Kempff. A 26 ans, il a fait ses débuts en soliste avec le Phlharmonique de Berlin sous la direction de Karajan et, cinq ans plus tard, il jouait avec le New York Philharmonic sous la direction de Bernstein. Il a fondé le festival de Schleswig-Holstein en 1986 et en fut longtemps directeur. En 1995, il fondait le Philharmonia of the Nations, un orchestre de jeunes professionnels dont il est le directeur musical.

Elena Garanca annule sa saison 2013-2014 au Met

par

Garanca_GABO_07Prévue pour Octavian dans le Rosenkavelier en novembre et Charlotte dans Werther en février, Elena Garanca sa saison au Met car le couple -son mari est le chef d'orchestre Karel Mark Chichon- attent un deuxième fils . Alice Coote la remplacera dans l'oeuvre de Strauss et la mezzo française, Sophie Koch, fera ses débuts au Met avec Charlotte qu'elle a déjà chanté à plusieurs reprises, notamment à Chicago, et comme partenaire de Jonas Kaufmann à Paris et à Vienne. La nouvelle production de Werther sera mise en scène par Richard Eyre et dirigée par Aain Altinoglu.

On apprend également le désistement de la soprano Alexandra Kurzak qui mettra au monde, en février, un enfant dont le père est Roberto Alagna.

Ambiance à Bayreuth !

par

Le "Crépuscule des dieux" clôturait le Ring version Frank Castorf. Les trois premiers volets de la Tétralogie avaient chacun été fortement hués; hier soir, le public a longuement manifesté son mécontentement pendant une bonne dizaine de minutes où les décibels allèrent crescendo. Castorf pour sa part manifestait son mépris pour le public, ce qui n'était pas pour calmer le jeu.