Aldo Ciccolini nous a quittés

par el boto de los viagras

Il aura mené son rêve jusqu'à la fin...
Le 15 septembre dernier Ayrton Desimpelaere le rencontrait à l'occasion d'un récital qu'il donnait à Flagey à Bruxelles. Une salle debout remerciait le maestro du don à la musique qu'il avait fait de sa vie. Un tendre sourire accompagnait sa réponse à la question de savoir quel était son rêve. C'est un de ses derniers témoignages, sinon le dernier.
Le 18 mars 2013, Stephen Hastings l'interviewait à Milan lorsqu'il reçut le "ICMA Lifetime achievement" pour l'ensemble de sa carrière. A cette occasion, il donnait le soir même le Liebestodt, une de ses pièces fétiches, lors de la soirée de gala de remise des prix. L'après-midi de ce même jour, avec son acceptation, nous avions glissé notre caméra dans la salle "La Verdi" de Milan pour l'écouter répéter sa prestation de la soirée.
Trois moments forts qui marquent la vie. Nous vous invitons à les rejoindre sur les trois vidéos ci-dessous.
Merci Maestro.

Les commentaires sont clos.