Bruckner au septième ciel à Rotterdam grâce à Lahav Shani

par


Anton Bruckner
(1824-1896) : Symphonie n°7 en Mi majeur WAB 107 (version 1885, ed. Nowak 1954). Rotterdam Philharmonic Orchestra, direction Lahav Shani. 2022. Livret en anglais, français et allemand. 68’05. Warner.  5054197619663

Un coup de tonnerre dans un ciel d’été, voilà ce que représente la Septième Symphonie de Bruckner sous la direction de Lahav Shani. Avec son orchestre de Rotterdam, le chef israélien vient bouleverser la discographie ultra-contemporaine de l’œuvre et cela fait du bien ! 

34 ans et déjà autant de talent ! Lahav Shani à tout pour lui. Chef en devenir, pianiste doué. Comment ne pas penser à Paulo Coelho dans Zahir : « Quand quelqu'un s'en va... C'est que quelqu'un d'autre va. ». Le parallèle est évident avec son mentor Daniel Barenboim qui lui est au crépuscule de son formidable règne. Bien qu’il soit un brin plus rapide, de son maître Shani a gardé le meilleur, en particulier ce goût des contrastes et d’une maîtrise sans faille des mouvements d’ampleur. 

Face à cette cathédrale sonore qu’est la Symphonie n°7, Shani ne se laisse jamais déborder par les émotions et ne sombre jamais dans le piège du pathos. Encore un héritage du grand Daniel. Au contraire, il en construit les contours pierre après pierre, patiemment, une vague montante et inexorable. Il faut prendre cet enregistrement dans sa globalité, d’une seule pièce et sans réelle faille ou temps mort. Il s’écoule d’une traite, paisiblement…

Ce petit miracle n’est rendu possible que grâce à la qualité de la prise de son qui nous livre intacte cette peinture en clair-obscur, normal quand on exerce à Rotterdam !

Un magnifique disque pour accompagner vos vacances d’été. Vivement recommandé ! 

Son : 10 Répertoire : 10  Interprétation : 10

Bertrand Balmitgère 

Chronique réalisée sur base des fichiers numériques

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.