Au Concert

Les concerts un peu partout en Europe. De grands solistes et d’autres moins connus, des découvertes.

Un basson pour Rossini

par singles bad oldesloe

Dans la programmation de ses concerts à la tête de l’Orchestre de la Suisse Romande, Jonathan Nott, le directeur musical et artistique, tente d’élargir les horizons en présentant des pages peu connues. Ce fut le cas le mercredi 1er novembre avec un Concerto a fagotto principale (Concerto avec basson soliste) de Gioacchino Rossini.

Une chanteuse intelligente : Marie-Nicole Lemieux

par singles bad oldesloe

Au cours de chaque saison, le Grand-Théâtre de Genève organise quatre ou cinq récitals de chant avec piano. Samedi 28 octobre, en dialogue avec Roger Vignoles, Marie-Nicole Lemieux a ouvert les feux avec un programme d’une rare intelligence ayant pour figures de proue deux génies de la poésie, Johann Wolfgang von Goethe et Charles Baudelaire. La quarantaine passée, l’artiste canadienne est au sommet de ses moyens : la voix possède le medium et le grave somptueux du contralto tout en conservant la souplesse d’émission qui lui permet d’accéder facilement à l’aigu.

9e Concours International de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger 2017

par
Boulanger

Grand Prix de Duo Chant-Piano : Ambroisine Bré, mezzo-soprano et Qiaochu Li, pianiste

Voici de retour le délicieux rendez-vous des amoureux de la Mélodie et du Lied : Salle ravissante, organisation parfaite, répertoire rare... Sa plus grande originalité ? Comme la danse sur glace ou le tennis en double, la discipline du duo « Mélodie, Lied » présente la particularité de propulser le piano hors de l'ombre et d'en faire -non plus le faire valoir- mais l'alter-ego de la voix ; elle exige par ailleurs, une symbiose aussi instinctive qu'artistique entre deux partenaires qui ne font pas nécessairement carrière commune ; et enfin, elle plonge dans un vaste répertoire, parfois très peu fréquenté, qui va de Bach à Beethoven, Wolf ou Dutilleux, en passant par le si émouvant Gérald Finzi.

Un violoniste pour la Journée des Nations Unies 

par singles bad oldesloe
Frank Peter Zimmermann

Frank Peter Zimmermann

A l’occasion de la Journée des Nations Unies et pour marquer le quinzième anniversaire de l’adhésion de la Suisse à l’ONU, l’Orchestre de la Suisse Romande donne un concert spécial qui a la durée d’une heure. Il est placé, cette fois-ci, sous la baguette du jeune Matthias Pintscher, directeur musical de l’Ensemble Intercontemporain, depuis le début de la saison 2016-2017, chef principal du Festival de l’Orchestre du Festival de Lucerne et de celui de la BBC Ecossaise, depuis 2017, compositeur en résidence et artiste principal de la nouvelle salle de l’Elbphilharmonie de Hambourg.

Un triomphe pour Martha Argerich & Charles Dutoit !

par

Dans le cadre de sa série ‘Les Grands Interprètes’, l’Agence Caecilia organise deux ou trois concerts de gala en invitant un orchestre, un chef et un soliste prestigieux. Ce fut le cas le vendredi 13 octobre avec la venue au Victoria Hall du Royal Philharmonic Orchestra sous la conduite de son directeur artistique et chef principal, Charles Dutoit, avec pour soliste Martha Argerich. Depuis plusieurs années, cette ‘association’ paraît régulièrement au Septembre Musical de Montreux ; mais elle constitue un événement beaucoup plus rare à Genève.

Le brillant plateau vocal a assuré cette belle exécution en concert

par
Marie-Lemieux © Denis-Rouvre

Marie-Lemieux © Denis-Rouvre

Tancredi de Rossini
Commande de La Fenice et créé en 1813, Tancredi succède à sept petits opéras-comiques, bien accueillis. Voici cette fois le premier grand succès de Rossini, qui le mènera à alterner dorénavant opera seria et opera buffa.
La tragédie de Voltaire (1760), excellente, et pleine de ressorts dramatiques, se base sur un thème pas encore trop rebattu : la fiancée faussement accusée d'infidélité.

A Genève, un ‘Daphnis et Chloé’ somptueux ! 

par singles bad oldesloe

Pour ouvrir ses deux séries de concert ‘Symphonie’ et ‘Répertoire’, Jonathan Nott et l’Orchestre de la Suisse Romande présentent un programme entièrement consacré à Maurice Ravel. Pourrait rester en fond de tiroir ‘Frontispice’, pièce de deux minutes élaborée en 1918 pour deux pianos et une cinquième main sur trois portées ; sa polytonalité avec trois lignes mélodiques superposées sur fond chaotique déchiré par trois accords conclusifs est amplifiée par la transcription pour grand orchestre qu’en réalisa Pierre Boulez en 2007. Aussitôt finie, aussi vite oubliée !

La rentrée académique 2017-2018 l'IMEP : construire l'avenir !

par

Mercredi 20 septembre 20h, à Namur, une salle de concert "sold out" pour ouvrir l'année académique 2017-2018. Une douce musique composée par le département d'informatique musicale accueille le public et puis, le choeur pop issu des classes de Nicolas Dorian -également coach de "The Voice"- suivi, plus tard, des fers de lance de l'Institut : l'orchestre symphonique, les choeurs, les solistes sous la direction d' Ayrton Desimpelaere que vous pouvez aussi lire en nos pages, dans un programme Lalo, Saint-Saëns, Rossini, Janssens, les choeurs ayant été préparés par Guillaume Houcke et Benoît Giaux qui, quelques jours plus tôt, avait préparé sa Choraline pour la création à Bozar des Dinckinson Songs de Benoît Mernier, lui aussi professeur à l'Institut. 

Compositeurs belges et créations pour ouvrir la saison musicale bruxelloise

par
Mernier

Benoît Mernier

Après Pinocchio, le dernier opéra de Philippe Boesmans créé cet été au Festival d'Aix-en Provence et qui fêtait le retour de la Monnaie en ses murs pour ouvrir la saison, et avant Scena “E vidi quattro stelle” (frammenti dal Purgatorio di Dante) pour soprano, baryton, cornet à bouquin, trois saqueboutes (ou trombones), harpe et grand orgue de Bernard Foccroulle, c'est à Benoît Mernier que revenait l'honneur d'inaugurer l'orgue de Bozar rénové après cinquante ans de silence et qui ouvrait aussi la saison avec la création de son concerto pour orgue (voir notre article) puis, dimanche, celle de ses Dickinson Songs.