Dans l’intimité d’Elena Langer

par https://lebanesefreelancers.com/

Elena LANGER
(° 1974)
Landscape With Three People–Snow–The Storm Cloud–Two Cats Songs–Ariadne–Stay O Sweet
Anna DENNIS (soprano), William TOWERS (contreténor), Nicholas DANIEL (hautbois), Roman MINTS (violon), Meghan CASSIDY (alto), Kristina BLAUMANE (violoncelle), Robert HOWARTH (harpe), Katya APEKISHEVA (piano)
2016-DDD–59’ 57’’–Textes de présentation en anglais, français et allemand–Harmonia Mundi HMU 907669

Née en Russie en 1974, mais londonienne d’adoption depuis 1999, Elena Langer est en train de s’imposer comme une des plus attachantes compositrices actuelles, et il suffit d’écouter les six œuvres de musique de chambre réunies sur ce disque pour en être immédiatement convaincu. « Une séduisante mosaïque sonore, à mi-chemin entre le tumulte expressif d’avant-garde d’un Berio et la turbulence ludique de la musique populaire traditionnelle », a dit le Times à son sujet. Mais ce qui unit ces six œuvres écrites à Londres entre 2002 et 2013, c’est leur extrême raffinement – le raffinement des textures qu’elle utilise et qu’elle maîtrise à la perfection, surtout quand elle marie la voix humaine et les instruments (en particulier le hautbois), comme dans les deux compositions les plus longues de l’album : Landscap With Three People sur huit poèmes de Lee Harwood (près de vingt-cinq minutes) et Ariadne sur des textes d’Ovide (plus de dix-sept minutes), une œuvre prenante, étrange, presque immatérielle et, sans mauvais jeu de mots, comme suspendue à un fil. Avec elles, on est pour ainsi dire dans l’intimité même d’Elena Langer, parmi ses troubles et ses rêves les plus secrets, au cœur de ce qui l’inspire et qui confère à sa musique sa distinction et son élégance. Un très beau disque.
Jean-Baptiste Baronian

Son  9  –  Livret  9  –  Répertoire  8  – Interprétation  9

Les commentaires sont clos.