Debussy mélodiste surdoué

par Full Article

Claude DEBUSSY (1862-1918) : Mélodies. Lorna WINDSOR (soprano), Antonio BALLISTA (piano). DDD–2018–51’ 39’’ et 50’ 10’’–Texte de présentation en anglais–Brilliant 95741

À ce jour, on croit savoir que Claude Debussy a composé une centaine de mélodies entre 1879 et 1915, et peut-être davantage car certaines ont été perdues ou restent encore inconnues, surtout celles écrites à ses débuts. Les musicologues ont pris l’habitude de les classer en trois catégories : les mélodies de jeunesse (de 1879 à 1885), les mélodies de la jeune maturité (de 1886 à 1893) et les mélodies de la haute maturité (de 1897 à 1915). Ces deux disques en totalisent trente-trois ressortissant à chacune de ces trois périodes, les plus anciennes étant quatre poèmes de Paul Verlaine Mandoline, En sourdine, Fantoches et Clair de lune mis en musique en 1882, puis remaniés en 1891. La plus tardive, elle, date de 1915 et s’intitule Noël des enfants qui n’ont plus de maisons, une page d’une « simplicité déchirante », « irrésistible cri du cœur », comme l’a écrit Harry Halbreich, dont les paroles sont de Claude Debussy lui-même.

Lorna Windsor, la soprano anglaise qui les interprète, a le grand mérite de les restituer sans la moindre anicroche, et sans accent, dans des intonations parfaitement debussystes, fruits des leçons qu’elle a dû apprendre lors de ses études auprès de professeurs aussi prestigieux qu’Elizabeth Schwarzkopf, Hans Hotter et Gérard Souzay. Il importe en tout cas de souligner l’excellence de son interprétation, tant les mélodies de Claude Debussy, y compris les moins complexes, peuvent constituer des chausse-trappes pour les chanteurs et, tout autant, pour les pianistes qui les accompagnent. Cette excellence, elle apparaît notamment dans Soupir, Placet futile et Éventail, trois difficiles poèmes symbolistes de Stéphane Mallarmé, auxquels le compositeur, mélodiste surdoué, confère un extrême raffinement musical et que la belle voix de Lorna Windsor rend suaves et presque évanescents.

Jean-Baptiste Baronian

Son 9 – Livret 5 – Répertoire 10 – Interprétation 9

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.