Elsa Dreisig se confronte à Mozart 

par

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : airs d’opéra extraits de Idomeneo, rè di Creta,  Lucio SillaLa clemenza di Tito, Così fan tutte, Le nozze di Figaro, Don Giovanni. Elsa Dreisig, soprano : Kammerorchester Basel, Louis Langrée. 2022. Livret en anglais, français, allemand. Texte chanté en italien. 58’27.  Erato 01902964412257 


Après « Miroirs » et « Morgen », Elsa Dreisig présente son troisième enregistrement chez Warner, cette fois consacré à Mozart. Construit en triangulation -allusion à l’appartenance du compositeur à la franc- maçonnerie viennoise ?-  trois héroïnes (dont un héros masculin !) de la trilogie Da Ponte puis trois héroïnes (dont un héros masculin à nouveau !) de trois opéras seria ... associées au « Drei » (3 en allemand) de son nom et au « O » barré de Mozart, la symbolique du programme reste assez nébuleuse. En sont écartés plusieurs airs dont le premier air de Chérubin « Non so piu » ou celui de Zerline « Batti, batti » sans que ces choix soient explicités.

Bien entendu, le parti de se confronter à des rôles aux tessitures proches mais expressément distribués par le compositeur à des profils vocaux différents vise à démontrer l’éclectisme de la soprano. Mais, si les photos de la pochette hésitent entre coiffures décadentes, masques, tatouages et pureté bleu glacier, une certaine prudence règne dans l’interprétation et limite les métamorphoses de timbres. A l’inverse des trois héroïnes féminines des Contes d’Hoffannn, fréquemment abordées par une seule chanteuse, Mozart a rarement été approché sous cet angle et l’on comprend pourquoi : certes Elsa Dreisig « peut » tout chanter -et très bien !- mais au risque d’une certaine uniformité.

Ainsi, au carrefour de plusieurs directions, en une promenade assez athlétique mais  toujours sage et assez courte (à peine 58’) se succèdent les défis. Fiordiligi (Cosi fan tutte) d’abord qui fait une entrée toute en éclats tandis que Dorabella se présente sous un jour plus avenant avec des phrasés onctueux ombrés de mélancolie. Quant au caractère de Despina, servante rusée, il perd en frivolité ce qu’il gagne en volupté gaillarde.

Dans Les Noces de Figaro, la Comtesse (« Dove sono ») mélange rage, candeur et générosité sans accéder, toutefois, à cette vulnérabilité quasi céleste capable de briser les cœurs les plus endurcis. De même, « Giunse alfin il momento » (Suzanna), au récitatif et sicilienne bien ciselés, ignore l’élégance  extatique de la conclusion -les vocalises (signe d’élévation et de noblesse morale) couronnant, en deux pages sublimes, la transformation d’une petite servante en amoureuse quasi divine. En revanche, Chérubin (« Voi che sapete »), vigoureux et solaire, est porté par une densité vocale qui laisse pressentir un répertoire plus large. 

Si les négligences de la prise de son (« Non mi dir », Don Giovanni) et la réverbération soulignent, chez Donna Anna et Donna Elvira, un registre peu varié d’intonations et de demi-teintes, le deuxième air de Zerlina, qui plaisait tant à George Sand, se déploie plus librement grâce à l’expérience de scène acquise auprès d’Ivo van Hove. 

Dans la deuxième partie, les vastes proportions du genre seria comme la succession de pages privées de leur contexte laissent surtout briller les moyens, appréciables sur scène, d’une interprète qui passe sans frémir d’Elettra (Idoménée) au castrat Cecilio (Lucio Silla) pour conclure avec les angoisses de Vitellia (La Clémence de Titus).

Le Kammerorchester Basel  aux sonorités bien définies, parfaitement conduit par Louis Langrée, se révèle un partenaire vif, éloquent autant qu’enveloppant et surtout... d’une délectable impertinence !

Son 9 - Livret 8 - Répertoire 8 - Interprétation  9

Bénédicte Palaux Simonnet

 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.