Mots-clé : London Philharmonic Orchestra

En DVD, Rusalka de Dvořák à Glyndebourne en 2019

par

Antonin  Dvořák (1841-1909) : Rusalka, opéra en trois actes. Sally Matthews (Rusalka) ; Evan Leroy Johnson (le prince) ; Alexander Roslavets (Vodnik) ; Patricia Bardon (Jezibaba), et sept autres solistes. The Glyndebourne Chorus, London Philharmonic Orchestra, direction Robin Ticciati. 2019. Notice et synopsis en anglais. Sous-titres en anglais, français, allemand, japonais et coréen. 161.00. Un DVD ou Blu Ray Opus Arte OA13020.

Edward Gardner face à Peter Grimes 

par

Le chef d’orchestre Edward Gardner sort un enregistrement du Peter Grimes de Benjamin Britten. Publiée par Chandos, cette gravure voit le maestro au pupitre de l’excellent Orchestre Philharmonique de Bergen dont il est le Directeur musical. Cette parution est l’un des événements éditoriaux de la rentrée !

Vous sortez un nouvel enregistrement de Peter Grimes par Benjamin Britten. Cet opéra incarne plus que tout autre l’opéra anglais. Est-ce que cela a un sens particulier pour un chef d'orchestre anglais d'enregistrer cet opéra ?

Je ne suis pas sûr qu'être Anglais soit particulièrement pertinent pour interpréter Peter Grimes ; c'est une histoire universelle et un langage musical à multiples facettes ! Ce que je peux vous dire, c'est que j'ai été amoureux de la musique et du cadre dramatique de Britten dès mon plus jeune âge. Mon premier privilège avec ce chef d’oeuvre a été de le jouer avec la compagnie pour laquelle elle a été écrite : le Sadler's Wells Opera, qui est devenu l'English National Opera. Cette compagnie était fière de la pièce et en était propriétaire, ce qui m'a permis de l'approfondir.

Pour cet enregistrement, vous dirigez votre Orchestre Philharmonique de la ville de Bergen, en Norvège. Comment cet orchestre s'est-il approprié l’œuvre ?

À part les Quatre Interludes maritims, la suite orchestrale tirée de l'opéra, l'orchestre de Bergen ne connaissait pas Peter Grimes. Il est vite apparu que le cadre et l'ambiance de l'opéra étaient les mêmes que dans le Suffolk. Bergen est une ville isolée, régie par la mer et le temps, et ce cadre résonne profondément avec l'orchestre et le chœur.

La modeste discographie de Sir Arthur Bliss chez Decca

par

Sir Arthur Bliss - The Decca Originals. Sir Arthur Bliss (1891-1975) : Welcome the Queen, marche F. 95 ; Things to come, suite du film éponyme, F. 131 ; A Colour Symphony, F. 106 ; Introduction and Allegro, F. 117 ; Baraza, musique du film Men of Two Worlds, F. 121 ; Concerto pour violon, F. 111 ; Theme and cadenza pour violon et orchestre, F. 120 ; Quatuor à cordes n° 2 en fa mineur, F. 26. Alfredo Campoli, violon. Eileen Joyce, piano. Griller Quartet. Chœur d’hommes et National Symphony Orchestra, direction : Muir Mathieson. London Philharmonic Orchestra, London Symphony Orchestra, direction : Sir Arthur Bliss. Enregistré entre février 1946 et mai 1957 aux Kingsway Hall, Walthamstow Assembly Hall, Decca Studios West Hampstead, Londres. Édition 2020. Livret en anglais. 1 double CD Decca « Eloquence » 4840215.

Erich Kleiber et Jean Martinon, deux légendes réunies

par

Erich Kleiber et Jean Martinon - Les enregistrements 78 tours Decca. Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : Bérénice, opéra HWV 38, acte 2 (extrait : Andante larghetto). Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Symphonie n° 40 en sol mineur, K. 550. Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Symphonie n° 6 en fa majeur, op. 68 « Pastorale ». Josef Strauss (1827-1870) : Sphärenklänge, valse op. 235. Johann Strauss fils (1825-1899) : Der Zigeunerbaron, ouverture. Antonín Dvořák (1841-1904) : « Carnaval », ouverture op. 92. Piotr Ilyitch Tchaïkovski (1840-1893) : La Pucelle d’Orléans, opéra TH 6, acte 1 (extrait : air « Adieu, forêts »). Emmanuel Chabrier (1841-1894) : Suite pastorale pour orchestre. Maurice Ravel (1875-1937) : Le tombeau de Couperin pour orchestre, M. 68. Eugenia Zareska, mezzo-soprano. London Philharmonic Orchestra, direction : Erich Kleiber, Jean Martinon. Enregistré entre le 13 mai 1947 et le 25 avril 1949 au Kingsway Hall, Londres. Édition 2019. Livret en anglais. 2 h 7 min. Double CD Decca « Eloquence » 4829386.

Mozart à l’anglaise ! 

par

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Concerto pour flûte et orchestre n°2 en ré majeur, K.314 ; Symphonie concertante pour quatre vents en mi bémol majeur, K297b ; Concerto pour basson et orchestre, K191. Juliette Bausor, flûte ; Jonathan Davies, basson ; Ian Harwick, hautbois ; John Ryan, cor ; Andrew Watmough, clarinette ; London Philharmonic Orchestra, Vladimir Jurowski. 2017-Livret en anglais-67’50. LPO. LPO-0114.

Britten sublimé par le couple Shaw/Hussain

par

Benjamin BRITTEN
(1913 - 1976)
The Rape of Lucretia
Christine Rice, Lucretia – Allan Clayton, Chœur masculin – Kate Royal, Chœur féminin – Duncan Rock, Tarquin – Matthew Rose, Collatin – Michael Sumuel, Junius – Catherine Wyn-Rogers, Bianca – Louise Alder, Lucia – London Philharmonic Orchestra, Leo Hussain, direction – Fiona Shaw, mise en scène – Michael Levine, décors – Nicky Gillibrand, costumes – Lumières, Paul Anderson
2016-DVD-1’14”+17’-Textes de présentation en anglais, français et allemande-Opus Arte-OA1219D