Scènes et Studios

Que se passe-t-il sur les scènes d’Europe ? A l’opéra, au concert, les conférences, les initiatives nouvelles.

Même au cirque, Carmen fascine encore et toujours

par

© Lorraine Wauters/ORW

D'après le site "Operabase", Carmen est l'opéra le plus joué au monde, après La Traviata, et La Flûte enchantée. On le comprend aisément : trame limpide, caractères dramatiques forts, inspiration mélodique géniale. Carmen, l'opéra parfait ? Peut-être. La production de l'Opéra Royal de Wallonie le démontre :

Une inéluctable et magnifique tragédie

par

« Katia Kabanova » de Janacek à l’Opéra National de Nancy-Lorraine.
Il a suffi d’un échange de regards. Katia est tombée désespérément amoureuse de Boris. Mais cela ne se peut ! Elle est mariée à Tikhon, le fils de l’épouvantable Kabanikha. Mais cela sera ! Inéluctablement, quelles que soient ses tentatives pour l’empêcher. La tragédie doit être !

Un Mahler Chamber Orchestra soyeux

par

Dans le cadre de sa saison symphonique, le Service Culturel Migros accueille pour la première fois le Mahler Chamber Orchestra qui, en l’espace de trois soirs, se produit à Lucerne, Zürich et Genève. A lire le site web de l’ensemble, une formule surprend : « Si les musiciens sont pris dans la routine, rejouant inlassablement les mêmes notes, où est le cœur, la joie, l’excitation ?

Un beau diptyque moderne

par

© Bernd Uhlig

Il Prigionero de Luigi Dallapiccola et Das Gehege de Wolfgang Rihm
Union intéressante, coproduite avec l'Opéra de Stuttgart, de deux opéras courts, centrés sur l'oppression, concrète ou symbolique.

Prélude à une tournée en Amérique du Sud

par

L’Orchestre de la Suisse Romande entreprend parfois des tournées à l’étranger : ce sera le cas lors de la première quinzaine de mai où la formation se rendra en Amérique du Sud pour se produire notamment à Rio de Janeiro et à Buenos Aires. Par anticipation, les deux programmes choisis pour cette circonstance ont été présentés à Genève il y a quelques jours.

Le Luxembourg, pépinière de talents

par

L'inauguration, en 2005, de la superbe salle de la Philharmonie Luxembourg sur le plateau du Kirchberg, une réalisation de l'architecte français Christian de Portzamparc, provoqua un grand sursaut dans la vie musicale luxembourgeoise. Les concerts de la Philharmonie Luxembourg voient les plus grandes têtes d'affiches, les plus grands chefs, les plus grands solistes qui, de plus, jouissent d'une magnifique acoustique.

Une voix lyrique dans un programme bien sombre   

par

Chaque saison, le Grand-Théâtre de Genève organise tant récitals de chant avec piano que concerts exceptionnels avec orchestre. C’est pourquoi, le 12 janvier à l’Opéra des Nations, est apparue, pour la première fois dans la cité lémanique, la soprano allemande Dorothea Röschmann qui, en plus de vingt ans de carrière, s’est fait un nom à Berlin, à Salzbourg, à Vienne dans les grands rôles mozartiens qui l’ont ensuite imposée à Milan, Paris, Londres et New York.