Ce soir, 30 ans avec La Trois (RTBF)

par

Le Choeur de Chambre de Namur a donc 30 ans cette année !
Que de chemins parcourus...

C'est dans le cadre de l'église Saint-Loup, centre historique du Chœur de Chambre de Namur, que Vincent Delbushaye propose ce soir un reportage pour parcourir son histoire liée aux chefs prestigieux qui se sont succédé depuis sa création en 1987.
Le Chœur de Chambre de Namur est devenu aujourd'hui une référence internationale en chant baroque, même si son répertoire s'étend du Moyen-Age à la musique contemporaine. Vincent Delbusaye s'est aussi rendu dans la Chapelle royale de Versailles, joyau architectural et haut lieu du baroque pour lequel Lully a composé de la musique sacrée. Chapelle qui est aussi le siège du Centre de Musique baroque dont la mission est de faire rayonner la musique française des XVIIe et XVIIIe siècles et coproducteur du concert que l'on pourra retrouver ensuite.
A suivre sur La Trois, Voix Royales : les 30 ans du Choeur de Chambre de Namur à 21:05 puis les Grands Motets de Lully à 21h35

Passé, présent, futur

Il y a donc trois décennies que le Choeur de Chambre de Namur et ses protagonistes s’attachent défendre le patrimoine musical de leur région d’origine (concerts et enregistrements consacrés à Lassus, Rogier, Hayne, Du Mont, Fiocco, Gossec, Grétry…) tout en abordant de grandes œuvres du répertoire choral (oratorios de Haendel, messes, motets et passions de Bach, Requiem de Mozart et Fauré,…).
Invité depuis longtemps par festivals les plus réputés d’Europe, le Chœur de Chambre travaille régulièrement sous la direction de chefs tels Marc Minkowski, Jean-Claude Malgoire, Sigiswald Kuijken, Guy Van Waas, Federico Maria Sardelli, Ottavio Dantone, Philippe Pierlot, Philippe Herreweghe, Peter Phillips, Jordi SavallChristophe Rousset, Eduardo López Banzo, Andreas Scholl, etc.

À son actif il a de nombreux enregistrements, notamment chez Ricercar, qui ont fait mouche : Joker de Crescendo, nominations aux Victoires de la Musique Classique, Choc de Classica, Diapason d’Or,  4F de Télérama, Editor’s Choice de Gramophone, Prix Caecilia de la presse belge…).
Le Chœur de Chambre de Namur s’est également vu attribuer le Grand Prix de l’Académie Charles Cros en 2003, le Prix de l’Académie Française en 2006, l’Octave de la Musique en 2007 et en 2012 dans les catégories « musique classique » et « spectacle de l’année ».

En 2010, la direction artistique du Chœur de Chambre de Namur a été confiée à Leonardo García Alarcón. Une nouvelle collaboration immédiatement couronnée de succès au concert comme au disque (Judas Maccabaeus de Haendel, Vespro a San Marco de Vivaldi, Il Diluvio universale et Nabucco de Falvetti, Motets et messe de Giorgi, Cantates profanes de J.S. Bach, Requiem de Mozart, Vespro della Beata Vergine de Monteverdi,...). L'excellente revue musicale espagnole Scherzo  (www.scherzo.es) lui offre justement ce mois-ci sa couverture et elle a rencontré pour une intéressante interview publiée sous la plume de Stefano Russomanno

En 2016, le Chœur de Chambre de Namur participait à sa première production scénique à l’Opéra de Paris (Eliogabalo de Cavalli). En 2017, il était à l’affiche de Dido and Aeneas de Purcell à l’Opéra Royal de Wallonie (Liège) sous la direction de Guy Van Waas.

L’Orfeo de Monteverdi (2017) a constitué la première étape de ce 30e anniversaire, dans l’Europe entière et en Amérique du Sud. Les Grands Motets de Lully, la Passio del Venerdi Santo de Veneziano, Messe et Motets de Jacques Arcadelt et l’oratorio Samson de Haendel en sont les autres points forts, marqués par autant de captations TV et d’enregistrements CD, tous dirigés par Leonardo García Alarcón.

 

Vos commentaires https://ledronno.com/

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Read Full Report.