La découverte d'un talent

par
Crebassa

Oh, Boy !
Airs d’opéras de Gluck, Mozart, Meyerbeer, Offenbach, Thomas, Gounod, Massenet, Chabrier, Hahn
Marianne Crebassa (mezzo-soprano), Mozarteumorchester Salzburg dirigé par Marc Minkowski
2016-DDD-72’36''-Commentaires en français, anglais et allemand-Erato 0190295927622

Le premier album de la jeune mezzo-soprano Marianne Crebassa (qu’elle dédie à ses parents) s’intitule « Oh, Boy ! » et propose en effet un choix d’airs du répertoire des emplois de travestis. Il y a bien sur Cherubino et autres jeune hommes mozartiens mais aussi Nicklausse des « Contes d’Hoffmann » en «Urbain des « Huguenots », Lazuli de « L’Etoile » et même Mozart de Hahn. Le récital se concentre sur Mozart et le répertoire français. Sans doute que Marianne Crebassa garde Händel – un compositeur qu’elle interprète avec grande virtuosité comme je l’ai découvert quand elle m’a éblouie dans « Tamerlano » à Salzbourg- pour un prochain enregistrement. Elle a en tout cas ici déjà assez d’airs pour faire valoir sa belle voix souple et juvénile, son style, sa virtuosité et son don d’interprétation. Elle donne vie et émotion à ces adolescents espiègles, amoureux, soupirants, mélancoliques, tristes ou plein d’espoir. A remarquer l’air quasi inconnu de Siébel « Versez vos chagrins dans mon âme » du « Faust » de Gounod, l’extrait de « Psyché » un opéra oublié de Thomas et Mozart comme héros de la comédie musicale de Reynaldo Hahn et Sacha Guitry. Marc Minkowski et le Mozarteumorchester Salzburg accompagnent et soutiennent Marianne Crebassa en parfaite harmonie.
Erna Metdepenninghen

Son 9 - Livret 10 - Répertoire 9 - Interprétation 9

Vos commentaires it's always sunny in philadelphia charlie online dating

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.