La musique est plus forte que la COVID : le concert du nouvel an 2022 ou le triomphe de Daniel de Barenboim. 

par https://prodesalhr.com/

Neujahrskonzert 2022 / New Year's Concert 2022.  Wiener Philharmoniker, Daniel Barenboim. 2022. Livret en anglais. Sony Classical.

Quel bonheur de retrouver le grand Daniel Barenboim à la direction de ce concert du Nouvel An 2022. Après la catastrophique performance de Riccardo Muti l’année dernière et les regrets laissés par Andris Nelsons en 2020, cette édition est ressentie comme une véritable bouffée d’air frais à tous les niveaux. Cela fait du bien aux oreilles, au moral et à l’âme.

Déjà sur la forme. Bien qu’une jauge soit imposée à cette occasion, la grande salle dorée du Musikverein de Vienne ne sonne plus creux. Il y a du public, il est content d’être là et cela se sent tout de suite. Il se dégage comme une sorte de ferveur depuis les rangs des spectateurs comme pour dire au COVID que la vie est plus forte, que la vie culturelle doit continuer coûte que coûte. L’an passé représentait un pas en arrière, 2022 sera celle de la marche en avant. C’est d’ailleurs en substance le fond du message du chef israélo-argentin à l’occasion de ses vœux au public et au monde (Vindodona et orbi !). Ne pas briser notre unité face à la maladie.

Musicalement maintenant. On ne change pas une recette ancestrale qui gagne avec un programme à la gloire des valses, polkas, galops et marches de Johann Strauss père et de ses trois fils Johann, Joseph et Edouard. Seuls intrus, Joseph Hellmesberger et Carl Michael Ziehrer, bien connus des habitués du Neujahrskonzert. Après 2009 et 2014, c’est un nouveau triomphe pour Daniel Barenboim. Comme à son habitude le geste est sobre et la direction limpide. La fusion avec l’orchestre est totale, le fruit d’une longue relation qui fait des merveilles.

Après deux années de repli sur nous mêmes, le rêve et la magie sont en bernes… Qu’à cela ne tienne, le Wiener est là pour nous ouvrir les portes de l’évasion et de l’enchantement avec Tausend und eine Nacht, la Persischer Marsch ou bien encore Gruß an Prag. On voyage, on rêve en écoutant cet enregistrement. Mieux qu’un pass vaccinal !

On ne peut plus faire la fête ? Pas de problème, Mister Barenboim est là pour nous en redonner les sensations parfois oubliées avec Ouvertüre zu Die Fledermaus, la pétillante Champagner-Polka et la formidable Nachtschwärmer. Cette dernière pièce de Ziehrer est petite merveille. Elle justifie presque à elle seule l’écoute ou le visionnage de ce concert. On s’amuse, on se prend au jeu même en entendant les musiciens chanter et siffler en introduction et en conclusion de ces dix minutes de véritable lâcher-prise vis à vis de ce quotidien trop anxiogène.

Après des vœux qui resteront dans les mémoires de ces concerts du Nouvel An, Daniel Barenboim nous livre un Beau Danube Bleu d’anthologie aux reflets parfois wagnériens. On est bien loin de la soupe filandreuse que l’on nous sert trop souvent ces dernières années (Welser-Most, Muti…).

L’an prochain justement c’est Franz Welser-Most qui prendra le relai. Dommage pour nous… Il y a tellement de promesses ailleurs ! Les Berliner ont fait appel cette année au jeune Lahav Shani. Bonne idée ! Si l’on veut protéger ce trésor musical, il faut savoir passer le témoin à la jeune génération et ouvrir ce concert au monde. A quand le retour de Dudamel ou les premières fois de Kirill Petrenko, Rafael Payare ou Yannick Nezet-Seguin ? Il faut ouvrir la cage aux talents !

Un président a dit récemment qu’il fallait emmerder les non vaccinés. Après un tel concert, un tel message de liberté, nous avons envie de dire arrêtons d’emmerder la musique ! Bonne année 2022 !

Son : 10 – Livret : 10 – Répertoire : 10 – Interprétation : 10

Bertrand Balmitgere

Un commentaire

  1. Avatar
    SUper

    Dommage que ce soit toujours les mêmes Valses de Strauss et consorts lors de chaque concert du Nouvel AN.Peu importe le chef d'orchestre.D'un autre côté ce concert s'adresse aux néophytes qui se déplacent pour "se faire voir" et ne connaissent pas grand chose en Grande Musique.Ceci explique cela.

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.