Andrew Manze : l’outsider de l’année Beethoven !

par

Ludwig van Beethoven : Symphonies n° 5 et n°7. NDR Radiophilharmonie, Andrew Manze.  73'56. Pentatone. PTC 5186814

Adam Fischer, Marek Janowski, Philippe Jordan ou bien encore Andris Nelsons, la liste des chefs lancés à l’assaut des Symphonies de Beethoven ne cesse de grandir -jubilé du grand Ludwig oblige- et nous ne sommes qu’en février ! L’année anniversaire promet donc d’être chargée !

Cette multiplicité de publications est une chance mais également un risque. Celui de passer à côté d’une pépite discographique. Nous en voulons pour preuve le dernier enregistrement de la Cinquième Symphonie couplée avec la Septième dirigées toutes deux par Andrew Manze à la tête de l’Orchestre de la NDR implanté à Hanovre.

Cette formation régionale s’inscrit dans la glorieuse tradition des phalanges affiliées aux puissantes radios locales allemandes. Ce n’est donc qu’une demi-surprise de retrouver Manze et ses troupes à un tel niveau d’application et de réussite. On peut même parler de sans faute aussi bien sur la forme que sur le fond.

La forme, pour commencer, avec une prise de son exceptionnelle qui nous projette directement dans la fosse avec les musiciens. On entend chaque pupitre, chaque détail de la partition, c’est admirable. Il est évident qu’une interprétation aussi bien servie techniquement part avec un avantage de poids. Avec une bonne installation sonore ou un bon casque l’expérience est vraiment prenante !

Sur la forme ensuite. Andrew Manze n’est pas un chef de la nouvelle vague et pourtant il souffle sur ce disque une fraîcheur et un allant qui manque si souvent à ses homologues. C’est vif, ça claque, mais sans ne rien sacrifier à l’esprit des deux œuvres. Deux symphonies les cheveux aux vents mais jamais de sortie de route. Cette année, seul Adam Fischer avait réussi la prouesse de nous offrir un Beethoven revigoré.

C’est jouissif, joyeux et énergique, bravo Mister Manze ! Sûrement le premier grand CD de cette année Beethoven en dehors du cycle Fischer.

Son : 10 - Répertoire : 10 - Interprétation : 10

Bertrand Balmitgère

Un commentaire

  1. Avatar
    Bizet Marc

    vous avez oublié une pépite , il s'agit de l'intégrale des symphonies par Wojciech Rajski avec le Polish Chamber Orchestra enregistrée chez TACET avec une prise de son à couper le souffle.

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.