Le Sérail enlevé, que reste-t-il ?

par

Bassa Selim et Konstanze

Die Entführung aus dem Serail à l'ORW
Composé immédiatement après Idoménée, L'Enlèvement au Sérail (1782) est l'opéra le plus heureux de Mozart, un de ses plus grands succès aussi. Dans un équilibre unique, il conjugue la verve enjouée du Singspiel avec un message inattendu, incorporé fort heureusement dans ce genre nouveau : la tolérance, issue de la philosophie des Lumières.

Rejoyce !

par

The Best of JOYCE DiDONATO, mezzo soprano
Compositeurs et partenaires divers.
2013-DDD- CD1 77'-CD 77'15- présentation en anglais, français, allemand- pas de textes-Chanté en italien, anglais, allemand et français- ERATO 5099993412124

"Hymne à l'hymen"

par

Parthenia
By three famous Masters : William Byrd (c. 1540-1623), John Bull (c. 1562-1628), Orlando Gibbons (c. 1583-1625)
Catalina Vicens (Virginals and Harpsichords), Rebeka Ruso (treble and bass viol)
2013-DDA-LC01320-- 64' 54 ''- Livret de présentation en anglais, allemand et français-Carpe Diem records

Pour Anna Caterina

par

Lagrime Mie
Anna Caterina ANTONACCI, soprano - ACCADEMIA DEGLI ASTRUSI, dir. Federico FERRI
Arcangelo CORELLI, Barbara STROZZI, Francisco GEMINIANI, Claudio MONTEVERDI, Henry PURCELL, Giovanni Battista MARTINI, G.F.HAENDEL

2011-CD1 1:12:19- DVD2 1:03:52- enregistré en direct- présentation en anglais et italien- pas de textes- Chanté en italien et anglais-KAL005-006

Verdi chez Napoléon III

par

A deux pas du Palais Garnier, dans la petite rue Volney, s'érige un splendide hôtel de maître, commandé par un prince russe sous le Second Empire. Après avoir été propriété d'une banque, l'immeuble, actuellement "Centre d'art et de danse", fait fonction de salle d'expositions et de concerts, sous le curieux nom d'"Eléphant Paname". C'est dans ce magnifique écrin que se tient, pour le moment, une exposition consacrée à Verdi, à l'occasion du bicentenaire.

Retour gagnant de Boreyko à l’ONB

par

© Marcel Grubenmann

Alexandre Tansman (1897-1986), Stèle in memoriam Igor Stravinsky – Franz Liszt (1811-1886), Concerto pour piano et orchestre n°2 en la majeur – Igor Stravinsky (1882-1971), L’oiseau de feu, suite (1945).
Orchestre National de Belgique, Andrey Boreyko, direction – Mateusz Borowiak, piano
Après l’incroyable soirée proposée par le Koninklijk Concertgebouworkest, l’Orchestre National de Belgique et son directeur musical, Andrey Boreyko n'ont pas démérité.

Concertgebouworkest : inoubliable !

par

Anton Webern (1883-1945) Six pièces pour orchestre, op.6 – Richard Strauss (1864-1949), Quatre derniers lieder, Robert Schumann (1810-1856), Symphonie n°2 en do majeur, op.61
Koninklijk Concertgebouworkest, Daniel Harding, direction – Emily Magee, soprano
Concert remarquable au Palais des Beaux-Arts avec le Koninklijk Concertgebouworkest, sous la baguette de Daniel Harding avec Emily Magee (soprano).