Pascal Rophé fait briller le patrimoine symphonique français 

par https://vrraide.com/

Paul Dukas (1865-1935) : Polyeucte, L’Apprenti Sorcier ; Albert Roussel (1869-1937) : Le Festin de l’Araignée. Orchestre national des Pays de la Loire, Pascal Rophé. 2018-Livret en anglais, allemand et français-59’46-Bis 2432. 

Les 150 ans de la naissance d’Albert Roussel sont scandaleusement passés inaperçus ! Au niveau discographique, la seule parution fut celle du coffret anthologique Warner ! Dans ce contexte, on accueille avec appétit ce nouvel enregistrement du ballet Le Festin de l’Araignée par Pascal Rophé et son Orchestre National des Pays de la Loire. 

Composé en 1913 à l’initiative du mécène Jacques Rouché, le Festin de l’araignée est l’un des très grands chefs d’oeuvre de la musique française. Cette chorégraphie animalière est une merveille musicale telle une dentelle instrumentale aux timbres clairs. Roussel tire des sortilèges d’un petit effectif instrumental et il dessine une poésie simple mais si évocative. Pascal Rophé soigne à la fois la narration des saynètes chorégraphiques et la transparence de l’orchestration. 

Quasi contemporain d’Albert Roussel, Paul Dukas est un complément éditorial parfait. Le musicien est représenté par sa rare ouverture Polyeucte, ouverture pour une tragédie de Corneille et par l’illustre scherzo pour orchestre l’Apprenti sorcier. L’ouverture Polyeucte est une partition de jeunesse à la fois narrative et puissante dans son geste très “franckiste”. Quant à l’Apprenti sorcier, on ne présente plus son brio instrumental et sa virtuosité orchestrale. Dans ces deux partitions, Pascal Rophé soigne les contrastes et la beauté de l’orchestration de Paul Dukas. On lui sait ainsi gré de rendre à l’Apprenti sorcier sa transparence des timbres et la richesse de l’harmonie, loin des interprétations bodybuildées qui dénaturent cette oeuvre.   

L’Orchestre National des Pays de la Loire est depuis sa fondation par Pierre Dervaux l’un des grands défenseurs du patrimoine musical français. Ce nouveau disque avec Pascal Rophé, qui vient après deux grandes réussites dédiées à Dutilleux et Dusapin, est un événement discographique qui démontre que les phalanges françaises se doivent de défendre leur héritage culturel. 

Son : 10  Livret : 10  Répertoire : 10   Interprétation : 10

Pierre-Jean Tribot 

Un commentaire

  1. Ping : Pascal Rophé à propos de Dukas et Roussel | Crescendo Magazine

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.